Donald TRUMP lance une nouvelle collection de NFT

Date:

L’entrée de Donald Trump dans le monde des NFT

Donald Trump, ancien président des États-Unis, a récemment fait irruption dans le monde des jetons non fongibles (NFT) avec sa collection intitulée “Mugshot Edition”, proposée à 99 dollars l’unité. Ces NFT sont étroitement liés à un événement particulier : son bref passage en prison en août dernier. De manière exclusive, certains acheteurs auront même la possibilité de recevoir une carte physique contenant un fragment du costume qu’il portait lors de cet épisode.

Des clichés de prison transformés en actifs numériques

Cette collection met en avant des clichés de l’ancien président, capturés lors de son séjour en prison, transformant ces moments d’incarcération en éléments centraux d’une vente d’actifs numériques. Les NFT, basés principalement sur la blockchain Ethereum, sont des actifs uniques et indivisibles dans le monde numérique, offrant ainsi aux acheteurs une forme de propriété numérique associée à ces moments spécifiques de l’histoire de Trump.

Précédentes initiatives NFT de Trump

Il convient de noter que ce n’est pas la première incursion de Trump dans le monde des NFT. Précédemment, il avait déjà lancé des collections le représentant sous les traits d’un super-héros, rencontrant un succès considérable en termes de ventes et de popularité.

Implications politiques et financières des ventes de NFT

Ce qui suscite des interrogations, ce sont les implications de ces ventes de NFT quant à la possible préparation de Trump pour la campagne présidentielle américaine de 2024. En août, des documents ont révélé qu’il détenait jusqu’à 5 millions de dollars d’ether et avait généré près de 4,9 millions de dollars grâce à la vente de ces actifs numériques. Ces fonds et cette notoriété numérique pourraient potentiellement être utilisés dans le cadre de ses ambitions politiques à venir.

Le rôle de la technologie et de la finance dans la politique moderne

Ainsi, cette fusion inattendue entre le monde de la politique, de l’économie numérique et de la monétisation de l’histoire personnelle de Trump soulève des questions quant à la manière dont ces éléments pourraient s’entrelacer dans le paysage politique et économique, particulièrement à la lumière de la campagne présidentielle américaine à venir. Cette incursion singulière alimente les débats sur la façon dont la technologie et la finance redéfinissent les stratégies politiques traditionnelles.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Jérôme Tapie (@jerome.tapie)

Notre site est un média approuvé par Google Actualité.

Ajoutez Media24.fr dans votre liste de favoris pour ne manquer aucune news !

Nous rejoindre en un clic
Suivre-Media24.fr

Jérôme TAPIE
Jérôme TAPIEhttps://jerometapie.io
Ingénieur informatique depuis plus de 20 ans, me voilà désormais créateur de contenu digital et auteur d'un programme de formation sur les cryptomonnaies, la blockchain, le WEB3 et les NFT, bref, tout ce qui nous attend autour du numérique dans les prochaines années. La tech me passionne, la tech 3.0 encore plus ... ;-)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles connexes

TotalEnergies et Stellantis dévoilent un lubrifiant miracle et durable, le Quartz EV3R 10W-40

Innovation dans le secteur automobile : Stellantis et TotalEnergies Lubrifiants révolutionnent avec un lubrifiant durable Un partenariat stratégique pour...

Castorama propose des panneaux solaires plug & play qui peuvent réduire la facture d’électricité de jusqu’à 30 %

Les panneaux solaires ont longtemps été perçus comme une option coûteuse et complexe, réservée aux bâtiments avec une...

Le pacte mondial de l’ONU : catalyseur de changement dans le secteur privé français

Le 11 juillet 2024, le Pacte mondial de l'ONU - Réseau France a mis en lumière dix initiatives...

Journée mondiale de la baignade sans maillot de bain : le 13 juillet 2024

La Journée mondiale de la baignade sans maillot de bain, célébrée chaque année le 13 juillet, incite à...