Rolex et l’invention de la montre étanche : Démystification d’un mythe

Date:

Dans le monde horloger, peu de marques jouissent d’une renommée aussi légendaire que Rolex, symbole d’excellence, de précision et d’innovation. Parmi les prouesses techniques qui ont cimenté sa réputation, l’invention de la première montre étanche figure en bonne place. Cependant, le récit entourant cette avancée technologique mérite une exploration minutieuse, afin de démêler le mythe de la réalité. Nous nous proposons de plonger dans les archives de l’histoire horlogère pour répondre à une interrogation persistante : Rolex a-t-il vraiment inventé la montre étanche ?

Un peu d’histoire : Les précurseurs

Avant de s’attribuer tout le mérite de cette innovation, il convient de remonter aux origines de l’étanchéité dans l’horlogerie. Dès le début du XXe siècle, divers horlogers et inventeurs ont expérimenté avec des concepts visant à protéger les mécanismes délicats des montres de l’infiltration d’eau et de poussière. Ces tentatives, bien que primitives, ont posé les fondations sur lesquelles Rolex construirait plus tard.

La révolution Rolex : L’Oyster

En 1926, Rolex marque l’histoire en lançant l’Oyster, la première montre véritablement étanche. Cette prouesse est rendue possible grâce à un système de boîtier révolutionnaire, intégrant une couronne vissée et un fond hermétiquement scellé. Hans Wilsdorf, fondateur de Rolex, avait compris l’importance cruciale d’une telle innovation pour les montres portées au quotidien. L’Oyster a non seulement repoussé les limites de l’ingénierie horlogère, mais a également ouvert la voie à de nouvelles aventures humaines, sous l’eau comme sur terre.

G-SHOCK dévoile la montre MR-G inspirée du casque Kabuto pour son 40ème anniversaire

La preuve par l’exploit

Le succès de l’Oyster n’est pas seulement dû à ses caractéristiques techniques, mais également à une stratégie marketing ingénieuse. En 1927, Mercedes Gleitze traverse la Manche à la nage avec une Rolex Oyster au poignet. Malgré les heures passées dans l’eau froide, la montre maintient son intégrité et sa précision, prouvant de manière éclatante les allégations de Rolex. Cette performance, largement médiatisée, a définitivement inscrit Rolex dans l’imaginaire collectif comme le créateur de la première montre étanche.

Innovation continue et concurrence

L’histoire ne s’arrête toutefois pas avec l’invention de l’Oyster. Rolex a continué à innover, améliorant constamment l’étanchéité et la résistance de ses montres. Dans les années 50, la marque lance la Submariner, capable de résister à des profondeurs de 100 mètres, puis évoluant vers des modèles supportant jusqu’à 300 mètres et plus. Cette quête incessante de perfection a stimulé la concurrence, poussant d’autres marques à développer leurs propres technologies étanches.

Montres : 7 alternatives accessibles à la Rolex Oyster Perpetual

Critique et perspective

Bien que Rolex soit crédité de l’invention de la montre étanche, il est essentiel de reconnaître les contributions d’autres horlogers et inventeurs qui ont pavé la voie. Des brevets antérieurs à l’Oyster témoignent d’efforts pour protéger les montres de l’eau. Toutefois, ce qui distingue Rolex, c’est la combinaison d’innovation technique et de succès commercial, transformant une idée en un produit emblématique et largement adopté.

Impact culturel et héritage

L’Oyster n’a pas seulement révolutionné l’industrie horlogère ; elle a également modifié notre rapport au temps et à l’aventure. En rendant la montre fiable dans des conditions extrêmes, Rolex a contribué à populariser les sports nautiques et l’exploration sous-marine. L’étanchéité est devenue une caractéristique attendue des montres de qualité, poussant l’ensemble du secteur à innover.

Au-delà de l’Étanchéité

En définitive, affirmer que Rolex a “inventé” la montre étanche serait réducteur. La marque a indéniablement joué un rôle de pionnier, transformant des concepts en une réalité tangible et désirable. Cependant, cette avancée s’inscrit dans un continuum d’innovations et de contributions de nombreux acteurs. Ce qui est incontestable, c’est que Rolex a élevé la montre étanche au rang d’icône, influençant durablement l’horlogerie et au-delà.

La montre étanche, aujourd’hui banalisée, reste le symbole d’une époque où l’innovation technique pouvait changer le cours d’une industrie et façonner les loisirs et les rêves d’aventure de millions de personnes. Rolex, grâce à sa vision et à sa persévérance, demeure au cœur de cette révolution, non seulement comme inventeur mais aussi comme perpétuel innovateur, repoussant les limites de ce qui est possible dans l’art de la mesure du temps.

Notre site est un média approuvé par Google Actualité.

Ajoutez Media24.fr dans votre liste de favoris pour ne manquer aucune news !

Nous rejoindre en un clic
Suivre-Media24.fr

Eric GARLETTI
Eric GARLETTIhttps://media24.fr/
Je suis curieux, défenseur de l'environnement et assez geek au quotidien. De formation scientifique, j'ai complété ma formation par un master en marketing digital qui me permet d'aborder de très nombreux sujets.

3 Commentaires

  1. Bonjour Monsieur Garletti,

    Je suis passionné d’horlogerie et pour rappel, voici l’histoire.

    Stan Czubernat est un horloger texan d’une quarantaine d’année, passionné par les montres utilisées dans les tranchées de la Première Guerre Mondiale. Une passion de niche, il faut l’admettre, tant, à cette époque, les montres-poignet – et a fortiori militaires- étaient rares. Mais au cours de ses recherches, Czubernat retrouve la trace de montres américaines siglées « waterproof » et datant de la fin de première guerre mondiale. Il découvre alors qu’il s’agit en fait de modèles commandés par l’armée américaine en 1918, équipés de « boitiers étanches ». Les boitiers en question sont réalisés par l’entreprise Dubois Watch Case, basée à New-York, et la montre sera commercialisée en 1919 par la marque Waltham. Baptisée « Field & Marine« , elle porte la mention « Depoillier Waterproof Watch, trademark » sur le fond de boite. Si bien que la première montre-poignet étanche est une field-watch américaine de 1919 ! 

  2. Eric, it seems that you are covering for Rolex. Why do you repeat their false claims that have been exposed in your text? Rolex had absolutely nothing to do with the “world’s first waterproof wristwatch”! The1918 Waltham Depollier “Field & Marine” Waterproof Watch was officially tested in 1918 by the United States National Bureau of Standards and by the U.S. Army Engineering & Research Division. Depollier’s watch, that DID feature a screw down crown, passed the official 500 hour submersion government testing with flying colors. In my 341 page book “The Inconvenient Truth about the World’s First Waterproof Watch” I provide indisputable official government reports that prove Hans Wilsdorf was a liar and plagiarist. In your article you mention the 1950s which I find extremely strange. This is because in 1958 the Rolex Oyster Submariner (6538) FAILED the official U.S. government waterproof testing, this is CONFIRMED. This had to be absolutely hamulating for Hans Wilsdorf because 40 YEARS earlier Depollier’s watch PASSED these tests. And by the way Depollier had not one but TWO different waterproof wristwatch references, the Field & Marine and the Thermo, that featured screw down crowns 8 YEARS BEFORE Rolex even moved from London to Switzerland! Rolex has been stone cold busted lying about their accomplishments and attempting to steal American horological history from Charles Depollier.

    Traduction automatique en Français :
    Eric, il semble que vous couvriez Rolex. Pourquoi répétez-vous leurs fausses affirmations qui ont été exposées dans votre texte ? Rolex n’a absolument rien à voir avec la “première montre-bracelet étanche au monde” ! La montre étanche Waltham Depollier “Field & Marine” de 1918 a été officiellement testée en 1918 par le National Bureau of Standards des États-Unis et par la U.S. Army Engineering & Research Division. La montre de Depollier, qui était équipée d’une couronne vissée, a passé avec brio le test gouvernemental officiel de 500 heures d’immersion. Dans mon livre de 341 pages intitulé “The Inconvenient Truth about the World’s First Waterproof Watch” (La vérité qui dérange sur la première montre étanche au monde), je fournis des rapports gouvernementaux officiels incontestables qui prouvent que Hans Wilsdorf était un menteur et un plagiaire. Dans votre article, vous mentionnez les années 1950, ce que je trouve extrêmement étrange. En effet, en 1958, la Rolex Oyster Submariner (6538) a échoué aux tests d’étanchéité officiels du gouvernement américain, ce qui a été CONFIRMÉ. Hans Wilsdorf a dû en être absolument marri, car 40 ans plus tôt, la montre de Depollier avait passé ces tests avec succès. Et à propos, Depollier n’avait pas une mais DEUX références de montres-bracelets étanches, la Field & Marine et la Thermo, qui comportaient des couronnes vissées 8 ANS AVANT même que Rolex ne déménage de Londres en Suisse ! Rolex a été démasquée pour avoir menti sur ses réalisations et avoir tenté de voler l’histoire horlogère américaine à Charles Depollier.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles connexes

Boeing devrait encore plonger face à Airbus avec ces révélations compromettantes d’un lanceur d’alerte

Les révélations choc sur Boeing : Malfaçons cachées et risques ignorés. Dans une série d'accusations fracassantes, un nouveau lanceur...

Pierre de Coubertin, inventeur des JO modernes et personnalité complexe fait son entrée en grande pompe au musée Grévin

Pierre de Coubertin immortalisé au musée Grévin. Alors que Paris se prépare pour les Jeux Olympiques de 2024, le...

L’Espagne choque le monde entier avec ce générateur à hydrogène nouvelle génération qui fonctionne exclusivement aux énergies renouvelables

L'Espagne dévoile le plus grand générateur d'hydrogène fonctionnant aux énergies renouvelables. Découvrez comment l'Espagne se positionne en leader de...

Pourquoi il ne faut surtout pas dormir avec son portable !

Ce n'est plus une surprise, les smartphones sont devenus des compagnons incontournables de notre quotidien. Ils nous réveillent...