La peur est elle un frein ou une aide à l’apprentissage ?

Date:

Beaucoup d’entre nous gardent un souvenir cuisant de jours où ils se sont fait disputer par un parent ou un enseignant. Les expériences auxquelles se mêle la peur s’impriment souvent dans notre mémoire. Il est essentiel en effet de se rappeler des situations douloureuses pour tenter de les éviter dans le futur. Il s’agit d’une réaction favorable à notre survie.

Ce lien étroit entre peur et mémoire pourrait nous amener à penser que la peur favorise les apprentissages. La recherche montre cependant qu’elle peut avoir des conséquences négatives à long terme pour les enfants comme pour les adultes, et rendre l’apprentissage plus difficile.

Alors comment apprenons-nous et qu’apprenons-nous quand nous avons peur ? Voici les réponses que nous apporte la recherche.

Comment la peur affecte les apprentissages des enfants

La peur est conçue pour nous protéger contre les dangers actuels et futurs. Confrontés à des situations qui les effraient, les enfants apprennent à éviter de nouvelles expériences au lieu d’explorer, de s’engager et d’aborder l’inconnu avec curiosité.

Une exposition constante à la peur modifie la façon dont le cerveau réagit au monde extérieur. La peur déclenche une réaction de stress dans le cerveau et le met en état d’alerte ; elle nous rend hyperréactifs pour répondre de manière décisive aux menaces qui se présentent.

Cette attitude peut être bienvenue si vous vous retrouvez par exemple face à l’agressivité d’une personne inconnue. Mais elle n’a rien de productif dans un environnement d’étude comme l’école, où l’on nous demande justement d’être ouverts à de nouvelles expériences et de créer des solutions innovantes.

En fait, les zones du cerveau activées lorsque nous avons peur sont différentes de celles que nous utilisons lorsque nous réfléchissons attentivement à la manière d’aborder un problème délicat. Des recherches ont montré que, lorsque nous sommes dans un état de peur, les parties les plus primitives du cerveau prennent le relais de l’activité du cortex préfrontal, le « centre de contrôle » du cerveau.

Cela signifie qu’il est très difficile de faire des prévisions, de prendre des décisions judicieuses et d’utiliser nos connaissances existantes si nous nous sentons menacés ou effrayés.

L’anxiété stimule-t-elle vraiment la créativité?

La peur se transmet des adultes aux enfants

Les adultes jouent un rôle essentiel dans la façon dont les enfants vont réagir à la peur. Leur comportement face à des situations inconnues sert de modèle aux plus jeunes. Ils créent également (ou pas) des environnements sûrs qui favorisent l’exploration des enfants.

La peur s’apprend facilement par l’intermédiaire des adultes qui comptent dans la vie de l’enfant. Des études ont ainsi montré que les tout-petits et les enfants d’âge scolaire apprennent à éviter les nouvelles expériences si leurs parents communiquent ou montrent des signes de peur à cet égard.

Pensez, par exemple, à la façon dont un enfant peut apprendre à craindre les animaux en voyant les réactions de ses parents. Ou, par exemple, à la façon dont les avertissements constants comme « Fais attention ! » peuvent finir par rendre un enfant trop anxieux pour prendre des risques pour jouer, grimper aux arbres…

Les comportements des adultes influencent également le degré de sécurité intérieure que ressentent les enfants et qui leur permet d’oser être eux-mêmes et d’explorer le monde en toute confiance.

Les études sur les comportements des parents montrent de manière systématique qu’une parentalité impliquant des agressions physiques et verbales est associée à de moins bonnes performances chez les enfants, incluant des résultats scolaires insuffisants, des niveaux d’agression et d’anxiété plus élevés, des relations médiocres avec les pairs.

La situation s’inverse totalement lorsque les parents, tout en donnant des règles et des limites, sont chaleureux et encouragent l’autonomie.

Les enseignants peuvent jouer également un rôle essentiel dans le développement de réactions de peur. Les élèves sont plus susceptibles d’être motivés et d’avoir une scolarité qui marche si les enseignants sont « favorables à l’autonomie », ce qui implique d’être curieux et ouvert par rapport aux intérêts des élèves, de solliciter leur point de vue et leur proposer des choix, d’accepter toute une gamme d’émotions, de la frustration, la colère ou la réticence au jeu jusqu’à la joie et la curiosité.

Les effets de la peur sur les apprentissages à l’âge adulte

Parmi les personnes qui souffrent d’anxiété à l’âge adulte, nombreuses sont celles qui ont été exposées dans leur enfance à des environnements où elles se sont senties constamment menacées.

Ces adultes peuvent finir par éviter d’assumer de nouvelles tâches, envisageant sans cesse de nouvelles questions et multipliant les points de vue. Ce sont là des compétences que les employeurs apprécient généralement.

Les environnements de travail qui créent de la peur peuvent également être contre-productifs et stressants.

Un patron qui fait régner la peur dans un open space
Les environnements de travail qui créent de la peur peuvent également être contre-productifs et stressants.
Shutterstock

La recherche suggère que lorsque les employés perçoivent leur environnement de travail comme dangereux, ils sont plus susceptibles de souffrir d’épuisement professionnel, d’anxiété et de stress. Les situations stressantes peuvent également interférer avec notre capacité à transférer ce que nous savons à de nouvelles situations.

Par ailleurs, les chercheurs affirment qu’une relation de confiance entre les employés et leurs supérieurs peut influencer la propension des travailleurs à révéler leur vulnérabilité et à accepter des tâches qui impliquent de l’incertitude.

Les chercheurs ont également constaté que des relations positives au travail peuvent encourager la créativité, ce qui rend les missions plus intéressantes et plus agréables.

Qu’apprenons-nous quand nous avons peur ?

La peur s’accompagne bel et bien d’apprentissages. La question est de savoir de quoi il s’agit.

Face aux menaces et à l’hostilité, nous apprenons à éviter les défis et à nous conformer aux règles extérieures au lieu de nous demander comment améliorer les systèmes. Nous protégeons nos sentiments et limitons nos pensées aux domaines qui nous semblent sûrs.

Est-ce le type d’apprentissage qui nous permet de grandir et d’évoluer ?

Plus que jamais, les enfants et les adultes doivent collaborer de manière créative pour résoudre des problèmes difficiles. Cela signifie qu’il faut être capable d’affronter l’incertitude et d’accepter de faire des erreurs ou d’échouer. Développer ces compétences nécessite des environnements sûrs et stimulants, et non des environnements familiaux, scolaires ou professionnels régis par la peur.The Conversation

Deborah Pino Pasternak, Associate Professor in Early Childhood Education and Community, University of Canberra

Cet article est republié à partir de The Conversation sous licence Creative Commons. Lire l’article original.

Notre site est un média approuvé par Google Actualité.

Ajoutez Media24.fr dans votre liste de favoris pour ne manquer aucune news !

Nous rejoindre en un clic
Suivre-Media24.fr

Eric GARLETTI
Eric GARLETTIhttps://media24.fr/
Je suis curieux, défenseur de l'environnement et assez geek au quotidien. De formation scientifique, j'ai complété ma formation par un master en marketing digital qui me permet d'aborder de très nombreux sujets.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles connexes

La NASA a dévié la trajectoire d’un astéroïde il y a deux ans, mais il y a trente-sept fragments résultant de l’impact

L'impact du vaisseau spatial DART sur l'astéroïde Dimorphos, le 26 septembre 2022, a provoqué l'éjection de nombreux fragments....

Comment bien choisir son contrat d’assurance pour un auto-entrepreneur

L'auto-entrepreneur, par sa flexibilité et sa simplicité administrative, séduit un nombre croissant de professionnels. Toutefois, cette forme d'entreprise...

Pourquoi le report de la facturation électronique est une bonne nouvelle pour vous

Le gouvernement français a récemment annoncé un report significatif de la généralisation de la facturation électronique, initialement prévue...

Un trésor enfoui dans votre jardin ? Découvrez ce que la loi dit vraiment

Trouver un trésor dans son jardin est une expérience fascinante et inattendue. Alors imaginez que vous êtes en...