Ce pionnier français du nucléaire révolutionne le marché mondial de l’énergie avec son nouveau combustible innovant

Date:

Révolution dans le Nucléaire : Framatome et TUM lanceront le premier combustible Haute Densité d’Europe.

Dans une avancée significative pour la recherche nucléaire, Framatome et l’Université Technique de Munich (TUM) ont récemment célébré un jalon décisif avec le lancement de l’industrialisation du premier combustible nucléaire monolithique à haute densité d’uranium-molybdène (U-Mo) en Europe. Destiné au réacteur de recherche Forschungs-Neutronenquelle Heinz Maier-Leibnitz (FRM II), ce projet promet de révolutionner les capacités scientifiques européennes dans le domaine nucléaire.

Lire aussi :

Un partenariat stratégique pour l’Innovation

La collaboration entre Framatome et TUM, scellée par un accord de coopération, est le fruit d’un travail débuté en 2019 visant à développer un combustible nucléaire innovant et efficace. Le CRIL, laboratoire de recherche et d’innovation de Framatome CERCA basé à Romans-sur-Isère, a été au cœur du développement de ce projet, mettant en place une ligne pilote spécialisée et des procédures de qualification rigoureuses pour ce combustible prometteur.

Un géant français du nucléaire signe un projet de plusieurs milliards d’euros au Royaume-uni

Avantages et caractéristiques du combustible U-Mo

Le combustible U-Mo se distingue par sa haute densité en uranium, permettant d’améliorer significativement les performances des réacteurs de recherche tout en utilisant de l’uranium faiblement enrichi. Ce type de combustible est essentiel pour des applications telles que la production de neutrons nécessaires aux expériences scientifiques et à la fabrication de radio-isotopes médicaux. L’engagement envers un combustible faiblement enrichi contribue également à des objectifs de non-prolifération nucléaire.

Processus de développement et fabrication

Le développement du combustible U-Mo a impliqué la création de prototypes et la mise en place d’une procédure de qualification rigoureuse. Les premières feuilles de U-Mo ont été produites avec succès en 2022, et l’irradiation des prototypes est prévue pour fin 2024, marquant une étape clé vers la validation de ce combustible dans des conditions réelles.

Implications pour le réacteur FRM II

Le réacteur FRM II, opéré par TUM, est une installation de recherche de premier plan qui utilise des flux neutroniques denses pour diverses applications scientifiques et médicales. Le passage à un combustible innovant comme le U-Mo permettra d’accroître l’efficacité et la durabilité du réacteur, tout en réduisant sa dépendance aux combustibles hautement enrichis.

Quel future pour le projet

Avec le lancement de l’industrialisation du combustible U-Mo, Framatome et TUM posent les bases d’une évolution significative dans le domaine de la recherche nucléaire. Ce projet non seulement renforce le rôle de leader de l’Europe dans la technologie nucléaire, mais ouvre également des voies nouvelles pour l’exploitation sécurisée et efficace des réacteurs de recherche.

Impact sur la recherche et l’industrie

L’introduction de ce combustible novateur aura un impact considérable sur la communauté scientifique et industrielle, en fournissant des outils plus performants pour la recherche en physique, la transition énergétique et le traitement médical. Il est également attendu que cette innovation contribue à la compétitivité de l’industrie nucléaire européenne sur la scène internationale.

Découvrez comment ce géant français de l’armement a séduit les Pays-Bas avec son sous-marin dernier cri

Cet article explore la collaboration entre Framatome et l’Université Technique de Munich pour développer et industrialiser le premier combustible nucléaire monolithique à haute densité d’Europe. Ce projet innovant promet de transformer les capacités du réacteur de recherche FRM II, en optimisant son efficacité et en étendant ses applications en science et médecine. Cette avancée majeure souligne également l’engagement de l’Europe envers la recherche nucléaire de pointe et la production sécurisée de radio-isotopes.

Source : CP Framatome

Notre site est un média approuvé par Google Actualité.

Ajoutez Media24.fr dans votre liste de favoris pour ne manquer aucune news !

Nous rejoindre en un clic
Suivre-Media24.fr

Guillaume AIGRON
Guillaume AIGRON
Très curieux et tourné vers les nouvelles technologies, je vous propose de vous faire profiter de mon expertise pour tous les enjeux touchant au monde de l'entreprenariat et de l'assurance (milieu dans lequel j'ai évolué pendant de nombreuses années).

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles connexes

Quelles sont les 10 personnes les plus riches du monde ?

Ces milliardaires, souvent à la tête d'empires commerciaux ou technologiques, influencent considérablement l'économie mondiale. En 2024, le classement...

Comment se débarrasser des pucerons de façon naturelle

Les pucerons, bien qu'ils soient de minuscules insectes, peuvent causer des dégâts considérables aux plantes, affaiblissant ainsi les...

Le management au féminin : Entre progrès et persistances de sexisme

Une étude récente menée par l'IFOP pour le compte de l'entreprise Hostinger et l'agence de data FLASHS a...

Maisons fissurées : 20 millions de français exposés

L'augmentation des cas de maisons fissurées en France, associée au phénomène de "retrait-gonflement des argiles" (RGA), met en...