Le Kangei Maru nouveau navire-usine de 120 mètres de long part en mer chasser 200 baleines

Date:

Le Japon a récemment mis en service un navire-usine d’envergure, le Kangei Maru, dédié à la chasse à la baleine. Ce colosse des mers, équipé des dernières technologies, mesure plus de 120 mètres de long et dispose de capacités impressionnantes. Conçu pour traiter directement les prises en mer, le Kangei Maru est le symbole de la détermination du Japon à poursuivre cette pratique controversée.

Avec ses équipements de pointe, le navire peut non seulement capturer mais aussi traiter les baleines à bord, réduisant ainsi le besoin de transferts vers des installations terrestres. Les ingénieurs ont intégré des technologies avancées de traitement des carcasses, permettant une exploitation maximale des ressources marines capturées.

Départ en mer pour une chasse controversée

Le Kangei Maru a récemment pris la mer, avec pour objectif de chasser jusqu’à 200 baleines. Les zones de chasse s’étendent principalement dans l’océan Pacifique nord, où le navire compte cibler plusieurs espèces de cétacés, dont les baleines de Minke et les baleines à bosse.

Cette initiative a suscité une vive controverse sur la scène internationale. Des organisations de protection des animaux, telles que Greenpeace et Sea Shepherd, ont dénoncé ce qu’elles considèrent comme une atteinte grave à la biodiversité marine. De nombreux gouvernements étrangers ont également exprimé leur désapprobation, appelant à l’arrêt immédiat de ces activités.

Malgré cela, les autorités japonaises défendent fermement cette campagne de chasse, arguant de la légalité de leurs actions en vertu des quotas de chasse établis et de l’importance culturelle et économique de cette pratique pour le pays.

Les enjeux économiques et culturels de la chasse à la baleine

La chasse à la baleine, bien que controversée, revêt une importance particulière pour l’économie japonaise. Le secteur de la pêche emploie des milliers de personnes et génère des revenus considérables, notamment dans les régions côtières où cette activité est une tradition ancestrale. Pour les défenseurs de cette pratique, la chasse à la baleine représente non seulement un moyen de subsistance mais aussi un héritage culturel à préserver.

Le gouvernement japonais justifie la poursuite de la chasse par des arguments scientifiques et économiques. Selon eux, les quotas de chasse sont établis de manière à ne pas menacer les populations de baleines et à assurer une exploitation durable des ressources marines. De plus, les produits dérivés de la baleine, tels que la viande et les huiles, trouvent encore des marchés domestiques et internationaux.

Réactions et conséquences internationales

Les réactions internationales à la campagne du Kangei Maru ont été immédiates et souvent virulentes. De nombreuses organisations de protection de l’environnement ont lancé des campagnes de sensibilisation et des pétitions pour faire pression sur le gouvernement japonais. Des actions directes en mer, menées par des groupes comme Sea Shepherd, visent à perturber les opérations du navire-usine.

Les gouvernements de plusieurs pays, notamment en Europe et en Amérique du Nord, ont exprimé leur désapprobation et demandé des explications au Japon. Cette situation a engendré des tensions diplomatiques, certains appelant à des sanctions économiques ou à des mesures de rétorsion contre le Japon.

Perspectives d’avenir pour la chasse à la baleine

L’avenir de la chasse à la baleine reste incertain face à la pression internationale et à l’évolution des mentalités. Si le Japon maintient sa position en faveur de cette pratique, il est probable que des négociations internationales se poursuivront pour tenter de trouver un compromis. La législation sur la chasse à la baleine pourrait être amenée à évoluer, avec une surveillance accrue des quotas et des méthodes de chasse.

En parallèle, des alternatives à la chasse traditionnelle, telles que l’observation des baleines pour le tourisme, gagnent en popularité. Ces initiatives offrent une perspective différente, axée sur la conservation et la valorisation des cétacés vivants, tout en générant des revenus pour les communautés locales.

Résumé en 5 points :

  1. Le Kangei Maru est un nouveau navire-usine japonais dédié à la chasse à la baleine, équipé de technologies avancées.
  2. Le navire a pour objectif de chasser jusqu’à 200 baleines, principalement dans l’océan Pacifique nord.
  3. Cette campagne de chasse suscite des controverses et des réactions négatives de la part des organisations de protection des animaux et des gouvernements étrangers.
  4. La chasse à la baleine est importante pour l’économie et la culture japonaise, malgré les critiques internationales.
  5. L’avenir de cette pratique pourrait évoluer face à la pression internationale et à l’émergence d’alternatives comme le tourisme d’observation des baleines.

Notre site est un média approuvé par Google Actualité.

Ajoutez Media24.fr dans votre liste de favoris pour ne manquer aucune news !

Nous rejoindre en un clic
Suivre-Media24.fr

Eric GARLETTI
Eric GARLETTIhttps://media24.fr/
Je suis curieux, défenseur de l'environnement et assez geek au quotidien. De formation scientifique, j'ai complété ma formation par un master en marketing digital qui me permet d'aborder de très nombreux sujets.

3 Commentaires

  1. C’est lamentable, alors au nom de la tradition ancestrale et de la rentabilité, le Japon se permet de prélever un nombre incroyables de baleines, pour qui se prennent -ils, et si le monde entier procédait de la même manière ?… le Japon comme d’autres pays sur notre planète, ceux qui fabrique du surimi, ceux qui deforestent, ceux qui répandent des pesticides partout etc, etc…ne sont que des destructeurs de notre terre!!!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles connexes

La Lune dans tous ses états avec ce lunistice, phénomène observable pour la première fois depuis 18 ans

Lunistice : Un phénomène lunaire inédit en 18 ans va éclairer nos nuits. Pour la première fois depuis 2006,...

La chine révolutionne le monde de l’énergie et fait un bond vers la fusion nucléaire avec le premier tokamak à supraconducteurs haute température du...

Energy Singularity, une entreprise basée en Chine, vient de franchir une étape révolutionnaire en construisant le premier tokamak...

La résilience des commerçants indépendants face aux défis économiques et l’impact limité des Jeux Olympiques

L'économie française traverse une période d'inflation persistante qui touche particulièrement les commerçants indépendants. Selon l'Observatoire Ankorstore du Commerce...