L’Inde impressionne les États-Unis et l’Europe avec la première fusée avec un moteur imprimé en 3D envoyée dans l’espace

Date:

Dans une percée technologique majeure, une entreprise privée indienne a réalisé un exploit sans précédent : lancer avec succès une fusée équipée du premier moteur entièrement imprimé en 3D.

Ce développement marque une avancée significative non seulement pour l’Inde mais pour l’industrie spatiale mondiale, prouvant que l’innovation et l’efficacité peuvent révolutionner notre approche de l’exploration spatiale.

Lire aussi :

L’économie au cœur de l’innovation spatiale

L’entreprise Agnikul Cosmos, basée à Chennai, a adopté l’impression 3D pour réduire les coûts de fabrication de ses moteurs de fusée. Ce processus permet de fusionner des centaines de pièces en une seule unité, simplifiant la production et réduisant le temps d’assemblage. Cette approche non seulement baisse les coûts, mais optimise aussi tout le processus de fabrication, permettant à Agnikul de produire deux moteurs de fusée par semaine dans leur installation, Factory-1.

Le plus grand dilemme de la voiture électrique résolu par cette équipe scientifique grâce à un bout de métal très commun

Une technologie de propulsion avancée

Le moteur Agnilet, entièrement fabriqué par impression 3D, intègre des milliers de composants en un seul bloc, offrant une intégration sans faille et une robustesse accrue. Ce système de propulsion innovant développe environ 3kN de poussée au niveau de la mer, suffisant pour propulser les étages supérieurs de la fusée Agnibaan.

Réduction du temps d’assemblage et augmentation de la fréquence de lancement

L’un des principaux avantages de l’utilisation de l’impression 3D dans la construction des fusées est la réduction significative du temps d’assemblage. Agnikul Cosmos a réussi à standardiser la production au point de développer un véhicule de lancement par mois, une cadence qui promet de transformer les opérations de lancement de satellites, en particulier pour les missions de petits satellites.

Première utilisation d’un moteur semi-cryogénique

Le lancement par Agnikul a également été remarquable car il s’agissait de la première fois qu’un moteur semi-cryogénique, utilisant de l’oxygène sub-refroidi comme source de carburant, était utilisé dans une fusée fabriquée en Inde. Cette technologie contraste avec les moteurs cryogéniques traditionnels qui utilisent des gaz liquéfiés à des températures extrêmement basses.

Flexibilité et adaptabilité des opérations de lancement

La fusée Agnibaan, équipée de la plateforme de lancement mobile Dhanush, a été conçue pour offrir une flexibilité maximale, permettant des lancements depuis n’importe quel site. Bien que le lancement récent ait été suborbital, la capacité de la fusée à transporter des charges utiles allant de 30 à 300 kilogrammes démontre son potentiel pour des missions orbitales futures.

Un pas de géant pour l’industrie spatiale indienne

Ce succès est le résultat de milliers d’heures de travail acharné et de révisions, soutenu par l’organisation IN-SPACe et l’ISRO. Srinath Ravichandran, co-fondateur et PDG d’Agnikul Cosmos, souligne l’importance du soutien continu qui a permis à son équipe de concevoir et de construire du matériel spatial original en Inde, propulsant le pays sur le devant de la scène internationale en matière de technologie spatiale.

Ce géant français de l’énergie lance son nouveau combustible révolutionnaire aux États-Unis avec cette première usine pilote

Cet article explore comment l’impression 3D transforme la production de moteurs de fusée, rendant l’exploration spatiale plus accessible et économique. Avec l’achèvement réussi de son test de vol, Agnikul Cosmos non seulement met en évidence les capacités de l’ingénierie indienne mais ouvre également la voie à des missions spatiales plus fréquentes et abordables, modifiant ainsi les dynamiques traditionnelles de l’industrie aérospatiale.

Source : IndianExpress

Notre site est un média approuvé par Google Actualité.

Ajoutez Media24.fr dans votre liste de favoris pour ne manquer aucune news !

Nous rejoindre en un clic
Suivre-Media24.fr

Guillaume AIGRON
Guillaume AIGRON
Très curieux et tourné vers l'économie, la science et les nouvelles technologies, (particulièrement ce qui touche à l'énergie et les entreprises françaises) je vous propose de vous faire profiter de cette passion à travers des articles d'actualité.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles connexes

Journée mondiale des serpents du 16 juillet 2024

La Journée mondiale des serpents du 16 juillet 2024, observée annuellement, s'avère une occasion primordiale pour sensibiliser le...

Le plus grand avion du monde étonne encore par son histoire tragique et son matériau principal avec lequel il était construit : le bois

"Spruce Goose" : L'histoire du géant des airs qui a marqué l'aviation Le Hughes H-4 Hercules, plus connu sous...

Ce Français leader mondial dans la construction durable investit 1,9 milliards d’euros dans ce champion australien et s’impose comme un acteur incontournable dans la...

Saint-Gobain révolutionne le marché australien avec une acquisition stratégique majeure. Saint-Gobain vient de conclure un accord définitif marquant une...

Les États-Unis inaugurent une première mondiale avec ce Ferry d’un nouveau genre et qui fonctionne exclusivement avec un carburant encore peu présent dans la...

Le premier Ferry à hydrogène du monde prêt à naviguer. Le MV Sea Change, premier ferry commercial à hydrogène,...