Découvrez cette technologie stupéfiante qui absorbe le CO2 et 99 000 fois plus vite que les océans

Date:

Cette usine gigantesque peut sauver la planète en absorbant le CO2 à une vitesse stupéfiante.

Au Québec, un projet ambitieux est en cours de réalisation : la plus grande installation de capture directe de carbone (CDR) au monde. Capable de retirer plus de 100 000 tonnes de dioxyde de carbone de l’atmosphère chaque année, cette usine, développée par Equatic, pourrait révolutionner notre approche dans la lutte contre le changement climatique en mimant les processus naturels des océans.

Lire aussi :

Amplifier les capacités des océans à absorber le CO²

Les océans, qui absorbent jusqu’à 25 % du CO2 émis par les activités humaines chaque année, sont parmi les plus grands puits de carbone naturels de la planète. Equatic s’inspire de ce mécanisme pour développer une technologie qui pourrait potentiellement retirer des milliards de tonnes de CO2 de notre atmosphère.

L’Allemagne sur le point de révolutionner l’automobile électrique avec la découverte d’une nouvelle méthode pour extraire du lithium à partir d’eau thermale

Une technologie révolutionnaire en action

Le système innovant d’Equatic implique l’utilisation d’un courant électrique pour séparer l’eau de mer en hydrogène et oxygène, créant en parallèle un acide et une base. Le dioxyde de carbone est alors capturé sous forme solide dans l’eau, tandis qu’une boue alcaline créée dans le processus aide à absorber encore plus de CO2 de l’atmosphère.

Usine Equatic
Usine Equatic

Des avantages écologiques et économiques

Outre la réduction significative du CO2, le processus génère également de l’hydrogène, qui peut être vendu ou utilisé pour alimenter les opérations de l’usine. Cette production d’hydrogène vert représente un double bénéfice : réduire les émissions de carbone et créer une source de revenu durable.

Expansion et impacts à grande échelle

Equatic construit actuellement une installation plus grande à Singapour, capable de traiter 4 000 tonnes de CO2. Cette étape prépare le terrain pour le projet à échelle commerciale au Québec, qui devrait traiter 109 500 tonnes de CO2 et produire 3 600 tonnes d’hydrogène vert chaque année.

 

Coûts et potentiel économique

Les études estiment que le coût de la suppression d’une tonne de CO2 pourrait varier entre 230 et 540 dollars US d’ici 2050. Cependant, grâce aux revenus générés par la vente d’hydrogène, Equatic envisage de réduire ce coût à 100 dollars par tonne d’ici la fin de la décennie, rendant cette technologie non seulement viable mais aussi économiquement attractive.

Défis et normes environnementales

La manipulation intensive de l’eau de mer par cette technologie soulève des questions écologiques, notamment l’impact sur la vie marine. Pour atténuer ces effets, l’installation de Singapour sera équipée d’un filtre pour éliminer la vie marine avant que l’eau n’entre dans l’usine, et l’entreprise s’engage à respecter des normes internationales strictes pour mesurer son efficacité en matière de capture de carbone.

Ce moteur quantique ne marche ni à l’essence ni à l’hydrogène : Un jour nouveau se lève pour l’humanité

Cet article explore comment l’installation d’Equatic au Québec pourrait marquer un tournant dans la gestion du dioxyde de carbone atmosphérique. En adoptant des processus inspirés des océans et en développant des technologies de pointe, cette usine ne se contente pas de réduire les émissions de carbone ; elle offre également une nouvelle voie vers une économie basée sur l’hydrogène vert, tout en présentant des solutions viables pour l’avenir de notre planète.

Source : Equatic

Notre site est un média approuvé par Google Actualité.

Ajoutez Media24.fr dans votre liste de favoris pour ne manquer aucune news !

Nous rejoindre en un clic
Suivre-Media24.fr

Guillaume AIGRON
Guillaume AIGRON
Très curieux et tourné vers l'économie, la science et les nouvelles technologies, (particulièrement ce qui touche à l'énergie et les entreprises françaises) je vous propose de vous faire profiter de cette passion à travers des articles d'actualité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles connexes

Airbus investit dans LanzaJet pour booster la production de carburants aéronautiques durables (SAF)

Airbus a récemment annoncé un investissement stratégique dans LanzaJet, une entreprise de technologie de pointe dans le domaine...

Airbus et Avolon montrent la voie vers une quasi-neutralité carbone de l’industrie aéronautique

Airbus a récemment annoncé un nouveau partenariat avec Avolon, un bailleur d'avions, pour étudier le potentiel des appareils...

Nouveau cap franchit pour la fusion nucléaire grâce à cette technologie “oubliée” depuis 30 ans

L'expérience WHAM franchit un nouveau cap dans la fusion nucléaire. En matière de recherche sur la fusion nucléaire, le...

Des requins drogués dans cette mer, mais par qui et par quoi ? L’étrange découverte faite au large de ce pays d’Amérique latine interpelle

La contamination par la cocaïne affecte la faune marine au Brésil. Des chercheurs brésiliens ont découvert que des requins...