Le malaise du Shrinkflation : réduire les aliments sans baisser le prix

Date:

Partager:

 

Vous trouvez que votre Big Tasty de Mac Do a rétréci ou que votre boîte de Kiri contient moins de fromage ? Vous ne rêvez pas, cela s’appelle le Shrinkflation, la nouvelle tendance peu honnête des fast-foods et des industriels.

Si le principe n’est pas nouveau (Lindt avait déjà fait le coup avec les chocolats Pyrénéens l’an dernier), le concept tend malheureusement à se généraliser partout dans le monde.

Le Shrinkflation, un fléau pour les consommateurs

Le mot “shrinkflation” est une combinaison entre deux termes anglais : “shrink” (réduire) et “inflation”. Si vous n’avez pas encore entendu parler de ce concept, il est temps de le découvrir, car il risque d’impacter votre consommation.

Qu’est-ce que le Shrinkflation ?

Le shrinkflation est une tactique utilisée par les entreprises pour faire face à l’inflation croissante sans augmenter les prix de manière apparente. Au lieu de faire grimper le prix d’un produit, les fabricants réduisent discrètement sa quantité ou sa taille, tout en maintenant le prix inchangé et en conservant parfois l’emballage d’origine. En d’autres termes, vous obtenez moins pour le même montant. Le prix augmente, mais sans que vous ne vous en rendiez compte.

Cette stratégie est particulièrement courante dans l’industrie alimentaire, pas seulement en France. Vous avez peut-être déjà remarqué que la taille de votre barre de chocolat préférée a diminué ou que le paquet de chips que vous achetez régulièrement semble un peu moins rempli ? C’est cela le shrinkflation.

Pourquoi cette tendance ?

Plusieurs facteurs conduisent les entreprises à adopter le shrinkflation comme stratégie. La première raison, c’est bien évidemment l’inflation, qui entraîne une augmentation des coûts de production, pousse les fabricants à chercher des moyens de maintenir leurs marges bénéficiaires. Plutôt que d’augmenter les prix, ils préfèrent réduire la taille des produits.

Mais on note aussi l’augmentation des énergies qui vient renforcer la pression sur les industriels ou les fast-foods. Avec le Shrinkflation, il est possible de limiter l’impact de ces augmentations tout en conservant sa rentabilité.

Mais cette tendance, aussi bénéfique soit-elle pour la bonne santé économique de l’entreprise, reste néfaste pour l’image comme nous allons le voir.

Des consommateurs « vent debout » contre le shrinkflation

Les consommateurs n’apprécient pas cette méthode, et pour cause. Subissant déjà l’augmentation de la vie quotidienne de toutes parts, le consommateur désapprouve une technique jugée malhonnête.

Et cette gronde se fait entendre aux États-Unis par exemple où plus de 1000 associations de consommateurs ont déposé en même temps un recours pour publicité mensongère contre Mac Do.

L’impact de cette pratique est désastreux, car elle diminue le pouvoir d’achat et trompe le portefeuille. Il est certain que les recours vont se multiplier dans les mois à venir.

Le gouvernement veut faire la chasse au Shrinkflation

Le gouvernement n’a pas tardé à réagir et souhaite limiter cette pratique. Bruno Le Maire se dit choqué par le Shrinkflation et s’est exprimé sur France 2: « Nous passerons par un texte législatif pour obliger les industriels, lorsqu’ils réduisent le contenant, à l’afficher de manière claire ».  Le but d’Élisabeth Borne est au moins de contraindre les industriels à assumer la baisse des produits en espérant peut-être dissuader certaines entreprises.

En attendant, il est conseillé aux consommateurs de surveiller les produits et le grammage pour limiter l’impact de cette tendance sur le portefeuille déjà durement touché depuis plus d’un an.

 

Notre site est un média approuvé par Google Actualité.

Ajoutez Media24.fr dans votre liste de favoris pour ne manquer aucune news !

Nous rejoindre en un clic
Suivre-Media24.fr

Thomas VIGNAU
Thomas VIGNAU
Passionné d'actualité et de littérature, je suis à l'écoute des dernières informations. J'interroge également les décideurs pour comprendre les rouages de leur entreprise

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles connexes

Alpine A424 : Une première impressionnante au Qatar

Après des préparatifs intensifs, l'Alpine A424 a fait ses débuts dans la catégorie reine du Championnat du Monde...

Journée mondiale de l’ingénierie pour le développement durable : le 4 mars 2024

Dans un monde en constante évolution, la Journée mondiale de l'ingénierie pour le développement durable se présente comme...

Jour de l’improvisation : le 4 mars 2024

Le Jour de l'Improvisation, souvent méconnu du grand public, se distingue par son caractère unique et sa capacité...

Journée mondiale du tennis : Le 4 mars 2024

La Journée mondiale du tennis est un événement qui suscite, chaque année, une effervescence particulière parmi les amateurs...