C’est arrivé un 13 octobre : arrestation des Templiers en 1307

Date:

Partager:

Le 13 octobre 1307, une date désormais inscrite dans l’histoire comme l’un des vendredis les plus sombres, marqua l’arrestation et la persécution brutale de l’ordre des Templiers en France. Une opération orchestrée avec une précision chirurgicale par Guillaume de Nogaret, chancelier du roi Philippe IV le Bel, et une armée d’hommes d’armes. La frappe fut simultanée et impitoyable, visant à éliminer l’influence et le pouvoir de cet ordre militaire et religieux autrefois imperturbable.

Lire aussi :

L’Ordre du Temple : puissance et influence

Fondé en 1119, l’Ordre des Pauvres Chevaliers du Christ et du Temple de Salomon, plus communément appelé Ordre du Temple ou Templiers, se constitua rapidement comme une puissance à part entière, à la fois militaire, économique et politique. L’ordre, composé de moines-soldats, avait joué un rôle essentiel lors des croisades, luttant avec ferveur et conviction pour protéger les chrétiens en Terre Sainte et récupérer les lieux saints des mains musulmanes. Leur impact alla bien au-delà du champ de bataille. Les Templiers ont érigé un réseau financier vaste et influent, octroyant des prêts à des rois et à la noblesse, et gérant d’immenses territoires et richesses à travers l’Europe.

La conspiration royale

Les motifs derrière la chute orchestrée des Templiers sont ancrés dans un mélange toxique de dette, d’envie, et de soif de pouvoir. Le roi Philippe le Bel, fortement endetté envers l’Ordre en raison de ses guerres contre l’Angleterre, cherchait à éliminer sa dette et à s’emparer des richesses et des ressources des Templiers. De plus, l’indépendance et la puissance de l’Ordre étaient vues comme une menace pour l’autorité royale.

Un vendredi funeste

Le vendredi 13 octobre 1307, par une matinée probablement emplie d’un pressentiment désagréable pour les Templiers, les arrestations commencèrent. Les Templiers furent arrêtés en masse sur tout le territoire français, une opération militaire soigneusement planifiée et exécutée avec une rigueur glaciale. Les charges ? Hérésie, sodomie, idolâtrie, et d’autres crimes graves, des accusations probablement fabriquées ou exagérées par les autorités de l’époque.

Procès et persécutions

Suite aux arrestations, ce qui suivit fut une série de procès qui se basaient plus sur la torture et la peur que sur la justice et la vérité. Sous la douleur et la menace, de nombreux Templiers furent forcés de confesser des crimes qu’ils n’avaient probablement pas commis. L’ordre fut officiellement dissous par le pape Clément V en 1312, sous la pression du roi Philippe. Jacques de Molay, dernier grand maître de l’Ordre, fut brûlé vif en 1314, maintenant jusqu’à son dernier souffle que les Templiers étaient innocents.

Résonance historique

L’événement tragique du 13 octobre 1307 résonne à travers l’histoire non seulement comme un symbole de la trahison et de l’avidité, mais aussi comme un avertissement sinistre sur les dangers du pouvoir absolu et de l’intrigue politique. La disparition de l’Ordre du Temple reste l’un des moments les plus intrigants et discutés de l’histoire médiévale, donnant naissance à divers mythes, légendes et théories du complot qui fascinent encore aujourd’hui.

L’héritage des Templiers persiste, faisant l’objet d’études, de films, séries et de littérature, tels les mythique livres et séries “Les Rois maudits” (source d’inspiration de G.R.R Martin pour “Game of thrones”) faisant perpétuer la mémoire de ces moines-soldats qui, en un vendredi fatal, ont vu leur ordre, autrefois puissant et respecté, s’effondrer sous le poids de la conspiration et de la trahison.

Sources :
- Alain Demurger, Les Templiers, une chevalerie chrétienne au Moyen Âge, Paris, Seuil, coll. « Points Histoire », 2008 (1re éd. 2005), 664 p., poche (ISBN 978-2-7578-1122-1) 
- Patrick Huchet, Les Templiers, de la gloire à la tragédie, Éditions Ouest-France, 2010, 2e éd. (1re éd. 2002), 126 p. (ISBN 978-2-7373-5033-7 et 978-2-7373-2883-1)

 

Notre site est un média approuvé par Google Actualité.

Ajoutez Media24.fr dans votre liste de favoris pour ne manquer aucune news !

Nous rejoindre en un clic
Suivre-Media24.fr

Guillaume AIGRON
Guillaume AIGRON
Très curieux et tourné vers les nouvelles technologies, je vous propose de vous faire profiter de mon expertise pour tous les enjeux touchant au monde de l'entreprenariat et de l'assurance (milieu dans lequel j'ai évolué pendant de nombreuses années).

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles connexes

Bison Futé : Évitez la catastrophe, les heures exactes où vous ne devez ABSOLUMENT pas prendre la route !

Le troisième weekend des vacances d'hiver s'annonce chargé sur les routes de France, entre départs et retours de...

La prolifération des normes environnementales : un casse-tête pour les PME

Une inflation normative qui inquiète L'ouverture du Salon International de l’Agriculture (SIA) ce samedi 24 février met en lumière...

C’est le métal le plus cher du monde : 1,33 Millions d’Euros le kilogramme

L'osmium, le métal le plus cher du monde, avec un prix vertigineux atteignant 1.330.820 euros le kilogramme, suscite...

Création d’un premier jalon pour une norme mondiale en termes de sécurité en ligne des mineurs

Dans un monde où l'utilisation des réseaux sociaux par les mineurs s'accroît de façon exponentielle, la protection de...