Transat Jacques Vabre 2023 : Les 40 IMOCA s’élanceront mardi matin du Havre

Date:

Le départ d’une épopée maritime

Mardi matin, depuis le Havre, un spectacle de majesté et de défi s’offrira aux amoureux de la mer : le départ de 40 IMOCA vers l’horizon caribéen. Le premier à couper les amarres, le Fives Group-Lantana Environnement, à 4 heures précises, annoncera le début d’une course où chaque mille compte. Après le franchissement des bassins de l’Eure et Bellot, et le passage des portes entre 4 h 45 et 6 h 30, les concurrents affronteront l’immensité de l’Atlantique, guidés par le coup de canon retentissant à 9h30 en baie de Seine.

Conditions météorologiques : Un début de course technique

Dès le contournement du Cotentin, la compétition se muscle : un vent de sud-ouest de 15 à 20 noeuds promet un début maniable. Pourtant, dès le lendemain, les éléments se déchaînent. Les navigateurs, encore frais de leur escale havraise, affronteront un front vigoureux : des bourrasques de 30 à 40 noeuds les mettront à l’épreuve, avec des vagues n’excédant pas 4 mètres, mais portées par une période plus longue. Cette première épreuve sera un indicateur de la résilience et de la préparation des équipages.

Une route aux multiples visages

Le défi ne se cantonne pas à l’endurance ; il est aussi intellectuel. Les routes s’entremêlent entre tactiques audacieuses et conservatrices, les premières visant le Nord pour capter une dépression bénéfique, les secondes, plus prudentes, jouant la carte du Sud. La direction de course a d’ailleurs marqué l’île de Santa Maria comme point de passage obligatoire, un jalon vers la victoire ou la déconvenue.

La stratégie de course : Un puzzle océanique

Les premiers jours de navigation seront un mélange de près et de reaching, avec l’espoir, au cinquième ou sixième jour, de sentir le vent portant les propulser. L’ETA des premiers en Martinique est estimée au 17 novembre, mais la mer garde ses mystères et ses caprices, qui pourraient bien bouleverser ce pronostic.

Comparaison avec les autres classes

Il est intéressant de noter la diversité des stratégies et des parcours parmi les différentes classes. Les Ocean Fifty, par exemple, ont déjà pris la mer pour une distance de 4200 milles, avec pour obligation de laisser l’île de Sal à tribord, un départ donné au large de la pointe du Talud. Les Class40, quant à eux, s’élanceront pour 3750 milles avec l’île de Madère comme point de passage, et un ETA prévu pour le 22 novembre.

Cette course est bien plus qu’un simple trajet entre deux points géographiques ; c’est un ballet où chaque pas est calculé, chaque saut prévu, chaque pirouette risquée. Les marins de l’IMOCA ne sont pas seulement des athlètes ou des aventuriers ; ils sont les maîtres d’un jeu d’échecs contre les éléments, où chaque coup joué est dicté par le vent, les vagues et leur propre audace.

La route vers Fort de France est tracée, mais son récit reste à écrire par ces marins des temps modernes, guidés par les étoiles et le désir ardent de conquérir l’Atlantique.

Notre site est un média approuvé par Google Actualité.

Ajoutez Media24.fr dans votre liste de favoris pour ne manquer aucune news !

Nous rejoindre en un clic
Suivre-Media24.fr

Eric GARLETTI
Eric GARLETTIhttps://media24.fr/
Je suis curieux, défenseur de l'environnement et assez geek au quotidien. De formation scientifique, j'ai complété ma formation par un master en marketing digital qui me permet d'aborder de très nombreux sujets.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles connexes

Du verre réalisé à partir de cette plante : Découvrez pourquoi c’est une révolution industrielle sous-estimée

Face à la crise écologique et au besoin urgent de trouver des solutions durables, une équipe de scientifiques...

Les laits végétaux sont-ils bons pour la santé ?

Les laits végétaux, tels que le lait d'amande, de soja, de riz et d'avoine, connaissent une popularité croissante....

WEKA, la nouvelle licorne de la technologie de données est valorisée à 1,6 milliard de dollars

WekaIO (WEKA), société avant-gardiste dans les plateformes de données pour l'intelligence artificielle, a récemment finalisé une levée de...

Montre : L’Expérience Unico de Hublot, une immersion dans le luxe numérique

Hublot, pionnier suisse de l'horlogerie, continue de révolutionner le domaine avec le lancement de l'Expérience Unico, une initiative...