Crise de trésorerie et révolution écologique : Les PME/TPE en équilibre précaire – (Baromètre Bpifrance/Rexecode)

Date:

Partager:

Selon le baromètre Bpifrance Le Lab et Rexecode pour le quatrième trimestre 2023, les petites et moyennes entreprises (PME) et très petites entreprises (TPE) françaises font face à une situation financière précaire. Les résultats de l’enquête, réalisée durant la deuxième quinzaine d’octobre 2023, révèlent une dégradation notable de la trésorerie, marquée par des délais de paiement des clients au plus haut depuis 2017 et une hausse conséquente de la facture énergétique.

Accès au crédit : Un défi croissant pour les PME/TPE

La facilité d’accès au crédit de trésorerie connaît également une baisse. La part des dirigeants de PME/TPE éprouvant des difficultés à accéder au crédit pour leur exploitation courante a légèrement augmenté, passant à 22 %, soit une hausse d’un point par rapport au trimestre précédent. Cette tendance souligne les défis financiers croissants auxquels sont confrontées ces entreprises dans le contexte actuel.

Baromètre Bpifrance Le Lab et Rexecode : Un portrait révélateur de la trésorerie, investissement et croissance des PME/TPE au troisième trimestre 2023

Des intentions d’investissement en recul mais une préoccupation écologique croissante

Concernant les investissements, l’intérêt pour les projets environnementaux reste fort malgré une baisse générale des intentions d’investissement. En effet, 43 % des dirigeants déclarent avoir réalisé des investissements verts cette année, souvent motivés par la crise énergétique. Toutefois, le critère économique représente un frein majeur, beaucoup n’étant pas prêts à sacrifier la rentabilité pour des initiatives de décarbonation.

Recrutement : une problématique majeure

Les difficultés de recrutement demeurent la principale préoccupation, affectant 53 % des PME/TPE. Par ailleurs, les contraintes liées à la demande continuent de s’intensifier, reflétant une incertitude croissante sur le marché. Ces facteurs, combinés aux tensions sur les approvisionnements, composent un environnement commercial de plus en plus complexe pour les PME/TPE.

Focus sur la décarbonation et les investissements verts

Les mesures de sobriété énergétique adoptées par les PME/TPE semblent porter leurs fruits, avec une réduction notable de la consommation d’énergie. Les investissements verts se diversifient, allant du changement de système d’éclairage à la gestion des déchets, reflétant une prise de conscience écologique croissante parmi les dirigeants.

La fin de l’année 2023 présente un tableau mitigé pour les PME/TPE françaises. Entre des contraintes financières accrues et une volonté croissante de s’engager dans la transition écologique, ces entreprises naviguent dans un contexte complexe. Malgré les défis, l’adoption de pratiques durables et la sensibilisation à l’importance des investissements verts sont des signes encourageants pour l’avenir.

Pour plus de détails sur cette étude, visitez lelab.bpifrance.fr et rexecode.fr.

Notre site est un média approuvé par Google Actualité.

Ajoutez Media24.fr dans votre liste de favoris pour ne manquer aucune news !

Nous rejoindre en un clic
Suivre-Media24.fr

Eric GARLETTI
Eric GARLETTIhttps://media24.fr/
Je suis curieux, défenseur de l'environnement et assez geek au quotidien. De formation scientifique, j'ai complété ma formation par un master en marketing digital qui me permet d'aborder de très nombreux sujets.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles connexes

Bison Futé : Évitez la catastrophe, les heures exactes où vous ne devez ABSOLUMENT pas prendre la route !

Le troisième weekend des vacances d'hiver s'annonce chargé sur les routes de France, entre départs et retours de...

La prolifération des normes environnementales : un casse-tête pour les PME

Une inflation normative qui inquiète L'ouverture du Salon International de l’Agriculture (SIA) ce samedi 24 février met en lumière...

C’est le métal le plus cher du monde : 1,33 Millions d’Euros le kilogramme

L'osmium, le métal le plus cher du monde, avec un prix vertigineux atteignant 1.330.820 euros le kilogramme, suscite...

Création d’un premier jalon pour une norme mondiale en termes de sécurité en ligne des mineurs

Dans un monde où l'utilisation des réseaux sociaux par les mineurs s'accroît de façon exponentielle, la protection de...