Baisse de la mortinatalité en 2022 : Ce que les données Françaises révèlent sur la naissance et la maternité

Date:

Partager:

Bilan global des naissances en 2022

L’année 2022 marque une évolution notable dans les tendances de la santé périnatale en France. Selon les données fournies par la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES), basées sur les informations recueillies par le Programme de médicalisation des systèmes d’information (PMSI-MCO), la France a enregistré 727 143 naissances. Ce chiffre comprend les naissances en métropole et dans les départements et régions d’outre-mer (DROM), avec une légère diminution par rapport à l’année précédente.

Journée mondiale de la prématurité : le 17 novembre 2023

Évolution du taux de mortinatalité hospitalière

Une légère diminution observée

Le taux de mortinatalité hospitalière en France a légèrement diminué, passant de 8,9 pour 1000 naissances en 2020 et 2021 à 8,8 pour 1000 en 2022. Cette baisse, bien que minime, est significative car elle marque un retour aux niveaux observés en 2017 et 2018. Le taux de mortinatalité spontanée est de 5,4 pour 1000, tandis que celui induit par des interruptions médicales de grossesse est de 3,4 pour 1000.

Disparités régionales

Les DROM présentent des taux de mortinatalité plus élevés (14,3 pour 1000) par rapport à la métropole. En métropole, il existe des variations régionales, l’Île-de-France enregistrant le taux le plus élevé (9,3 pour 1000) et l’Occitanie et la Normandie les plus bas (7,6 pour 1000).

Stabilité du taux de prématurité

En 2022, le taux de prématurité est resté stable, avec 6,6 % des naissances vivantes survenant prématurément en métropole, et 10,0 % dans les DROM. Plus de la moitié des grossesses multiples sont concernées par la prématurité, tant en métropole que dans les DROM.

Profil démographique des mères

Âge des mères

En France métropolitaine, 5,3 % des mères ayant accouché en 2022 étaient âgées de 40 ans ou plus, une légère augmentation par rapport à 2021. Le pourcentage de mères de moins de 20 ans est de 1,5 %. Dans les DROM, 7,8 % des mères étaient de moins de 20 ans.

Les données de 2022 fournissent un aperçu important de la santé périnatale en France, mettant en évidence des tendances stables en matière de prématurité et une légère baisse du taux de mortinatalité. Ces indicateurs, bien que révélateurs, appellent à une analyse continue pour mieux comprendre et répondre aux besoins spécifiques des mères et des nouveau-nés dans différentes régions du pays.

Notre site est un média approuvé par Google Actualité.

Ajoutez Media24.fr dans votre liste de favoris pour ne manquer aucune news !

Nous rejoindre en un clic
Suivre-Media24.fr

Eric GARLETTI
Eric GARLETTIhttps://media24.fr/
Je suis curieux, défenseur de l'environnement et assez geek au quotidien. De formation scientifique, j'ai complété ma formation par un master en marketing digital qui me permet d'aborder de très nombreux sujets.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles connexes

Mariage : Voilà 7 idées tendances pour remplacer les dragées à votre mariage

Des alternatives créatives aux dragées traditionnelles pour les mariages. Les dragées ont longtemps été synonymes de mariage, offertes comme...

Cet organe vital diffère selon que vous êtes une femme ou un homme d’après cette étude récente

Bien que les cœurs des hommes et des femmes puissent battre à l'unisson, saigner ou même se briser,...

Le salon international de l’agriculture 2024 : Un bilan positif malgré un contexte houleux

Une affluence record dans un contexte difficile Le Salon International de l'Agriculture (SIA) 2024 s'est achevé sur une note...

Réforme du RSA : Expansion de l’expérimentation RSA rénové à 47 départements

Dans la continuité de ses efforts pour atteindre le plein emploi, le Gouvernement a annoncé une réforme majeure...