Découverte majeure au Château Couhins : Un trésor paléontologique d’oursins fossilisés

Date:

Une trouvaille exceptionnelle au cœur du vignoble bordelais

Les terres du Château Couhins, Grand Cru Classé de Graves, ont été le théâtre d’une découverte paléontologique remarquable. Des échantillons fossiles d’échinides, communément appelés oursins, datant de 30 millions d’années, ont été mis au jour. Ces trouvailles, réalisées sur plusieurs décennies, révèlent un pan inédit de l’histoire naturelle de la région.

Un voyage dans le temps : l’Oligocène au Château Couhins

La région du bassin aquitain, où se situe Château Couhins, est caractérisée par une succession de couches sédimentaires, principalement du Tertiaire, sur un socle ancien datant du Permo-Trias. L’Oligocène inférieur (-33,9 à -28,1 Ma) est particulièrement bien représenté, offrant un contexte géologique idéal pour la conservation de fossiles.

Les vins les plus vendus dans le monde : top des châteaux

L’importance géologique et paléontologique de la région

Les calcaires marins de l’Oligocène inférieur ont servi à la construction des demeures historiques de Bordeaux et des environs. Sur le plan paléontologique, ces couches révèlent une grande diversité de fossiles, allant des algues et coraux aux échinodermes comme les étoiles de mer et oursins. Ces découvertes soulignent l’importance de la région en tant que site paléontologique.

Les fouilles et découvertes sur le domaine de Couhins

Des travaux sur le domaine du château Couhins, acquis par l’INRAE en 1968, ont permis de mettre au jour une riche faune d’oursins fossiles. Quarante-sept spécimens ont été étudiés par l’association paléontologique du bassin aquitain, révélant la présence de quatre espèces différentes, dont deux se sont avérées particulièrement fréquentes sur le site.

Une fenêtre sur le passé marin de Couhins

L’étude de ces fossiles indique que ces oursins prospéraient dans un milieu marin aéré, typique d’un environnement littoral. Il y a 30 millions d’années, le site de Couhins était submergé par une mer chaude, ce qui est corroboré par les types de sédiments et la nature des fossiles découverts.

Un apport significatif à la paléontologie

Cette découverte à Château Couhins enrichit la compréhension de la faune marine de l’Oligocène inférieur en Gironde. Elle confirme également les observations des échinologistes du XXe siècle sur les populations d’oursins de cette époque, offrant une nouvelle perspective sur l’histoire géologique et biologique de la région.

Notre site est un média approuvé par Google Actualité.

Ajoutez Media24.fr dans votre liste de favoris pour ne manquer aucune news !

Nous rejoindre en un clic
Suivre-Media24.fr

Eric GARLETTI
Eric GARLETTIhttps://media24.fr/
Je suis curieux, défenseur de l'environnement et assez geek au quotidien. De formation scientifique, j'ai complété ma formation par un master en marketing digital qui me permet d'aborder de très nombreux sujets.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles connexes

Une entreprise recrée le costume de Dune qui transforme l’urine et la sueur en eau potable et ça marche !

Ce costume futuriste est capable de transformer l'urine, la sueur et même le souffle de celui qui le...

Du verre réalisé à partir de cette plante : Découvrez pourquoi c’est une révolution industrielle sous-estimée

Face à la crise écologique et au besoin urgent de trouver des solutions durables, une équipe de scientifiques...

Les laits végétaux sont-ils bons pour la santé ?

Les laits végétaux, tels que le lait d'amande, de soja, de riz et d'avoine, connaissent une popularité croissante....

WEKA, la nouvelle licorne de la technologie de données est valorisée à 1,6 milliard de dollars

WekaIO (WEKA), société avant-gardiste dans les plateformes de données pour l'intelligence artificielle, a récemment finalisé une levée de...