Fermeture imminente de deux banques majeures en France : Un chamboulement pour des centaines de milliers de clients

Date:

Partager:

La fin d’une ère pour Orange Bank et HSBC

2024 marque une étape cruciale dans le paysage bancaire avec la fermeture annoncée de deux établissements majeurs : Orange Bank et HSBC. Ces deux fermetures vont impacter considérablement plusieurs centaines de milliers de clients, soulevant des questions sur les prochaines étapes à suivre.

Les néo-banques en France en 2023 : Une révolution bancaire bien ancrée

Le retrait de la marque Orange Bank

Lancée en 2017, Orange Bank a officiellement annoncé son retrait pour 2024. Dans le but de garantir une transition fluide pour ses 800 000 clients, la banque a entamé des négociations avec BNP Paribas. Une fois un accord conclu, les clients d’Orange Bank seront invités à transférer leurs comptes vers Hello Bank, la banque en ligne de BNP Paribas. Toutefois, à ce jour, aucune date précise de clôture des services n’a été fixée.

HSBC cède place à My Money Group

Quant à HSBC, l’établissement a prévu de fermer ses portes dès le 1ᵉʳ janvier 2024. Ses activités seront reprises par My Money Group, sous la marque Crédit Commercial de France (CCF), incluant environ 800 000 clients, 250 agences et 3 900 employés. Cependant, HSBC restera en charge de la gestion et de la distribution des contrats d’assurance-vie existants.

Orange a pris la décision de se retirer de la banque de détail en France et en Espagne

La banque postale et ma French Bank : Vers une nouvelle stratégie ?

Un projet de cessation d’activités pour ma French Bank

Dans ce contexte tumultueux, La Banque Postale a récemment évoqué un projet de cessation des activités de Ma French Bank, sa banque mobile. La Banque Postale s’engage à offrir aux 675 000 clients de Ma French Bank la possibilité d’ouvrir un compte au sein de son réseau, bénéficiant ainsi de l’accès à ses 7 000 bureaux de poste et à ses services de banque traditionnelle. De plus, elle n’exclut pas la vente de son portefeuille de clients à un éventuel repreneur.

Ces changements majeurs dans le secteur bancaire français soulèvent des questions importantes pour les clients concernés. Ils doivent se préparer à des transitions, qui, bien que supervisées, peuvent impliquer des démarches administratives et des ajustements dans la gestion de leurs finances. Cette situation met en lumière l’évolution continue du secteur bancaire, marquée par des consolidations et des restructurations stratégiques.

Notre site est un média approuvé par Google Actualité.

Ajoutez Media24.fr dans votre liste de favoris pour ne manquer aucune news !

Nous rejoindre en un clic
Suivre-Media24.fr

Eric GARLETTI
Eric GARLETTIhttps://media24.fr/
Je suis curieux, défenseur de l'environnement et assez geek au quotidien. De formation scientifique, j'ai complété ma formation par un master en marketing digital qui me permet d'aborder de très nombreux sujets.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles connexes

Ostéopathie : Le psoas, si méconnu et pourtant si important

Le psoas est un muscle profond et vital souvent négligé dans notre compréhension du bien-être corporel. En ostéopathie, une...

L’Agirc-Arrco double la mise sur l’accompagnement retraite en 2024

En 2024, l'Agirc-Arrco, pilier de la retraite complémentaire en France, annonce une initiative ambitieuse : proposer 400 000...

L’IA permet désormais de lire l’infiniment petit et de découvrir un monde insoupçonnable

L'intelligence artificielle révolutionne la microscopie : un pas de géant vers la précision nanométrique. La microscopie à force atomique...

Multiples vulnérabilités détectées dans Microsoft Edge : un appel urgent à la mise à jour

Dans un monde numérique en constante évolution, la sécurité des navigateurs internet est plus que jamais au cœur...