Top 14 des sommets de plus de 8000 mètres : Qui a atteint le sommet et quand ?

Date:

Dans le monde de l’alpinisme, les sommets de plus de 8000 mètres représentent les ultimes défis, les colosses dominants de la planète, où l’air se fait rare et les conditions extrêmes. Ces géants, au nombre de quatorze, sont dispersés principalement dans la chaîne de l’Himalaya et le Karakoram, offrant non seulement des panoramas à couper le souffle mais aussi des récits d’exploits, de tragédies et d’une quête incessante de dépassement de soi. Voici un tour d’horizon complet de ces majestueux sommets, véritables monuments de la nature.

Le toit du monde : L’Everest

L’Everest, s’élevant à 8 849 mètres, trône au sommet de notre liste. Situé à la frontière entre la Chine et le Népal, ce géant est plus qu’un sommet ; il est le symbole ultime de conquête humaine. Le 29 mai 1953, Edmund Hillary et Tenzing Norgay furent les premiers à fouler son sommet, marquant à jamais l’histoire de l’alpinisme. Cette première victoire, sous l’égide d’une expédition britannique, a ouvert la voie à des milliers d’alpinistes rêvant d’inscrire leur nom dans l’histoire.

Le défi sauvage : Le K2

Le K2, avec ses 8 611 mètres, est réputé pour être le plus difficile des huit-mille à gravir. Niché à la frontière entre la Chine et le Pakistan, ce sommet impressionne par sa forme pyramidale et ses conditions extrêmes. Le 31 juillet 1954, Achille Compagnoni et Lino Lacedelli ont réalisé l’impossible en atteignant son sommet, lors d’une expédition italienne. Le K2, souvent surnommé “la Montagne Sauvage”, continue de défier les alpinistes les plus aguerris.

L’appel de l’est : Le Kangchenjunga

Le Kangchenjunga, se dressant à 8 586 mètres, marque la frontière entre l’Inde et le Népal. Considéré comme sacré par les populations locales, son ascension est empreinte de respect et de mystère. George Band et Joe Brown ont été les premiers à atteindre le sommet le 25 mai 1955, lors d’une expédition britannique, soulignant ainsi la richesse culturelle et spirituelle que ces géants incarnent.

Le frère de l’Everest : Le Lhotse

Le Lhotse, haut de 8 516 mètres, partage sa base avec l’Everest, séparé par le col Sud. Sa première ascension par Fritz Luchsinger et Ernst Reiss en 1956, pour la Suisse, met en lumière la fascination pour ces géants voisins, chacun offrant des défis uniques aux alpinistes.

Le défi technologique : Le Makalu

Avec 8 485 mètres, le Makalu est célèbre pour sa forme pyramidale parfaite, ce qui en fait un défi technique pour les grimpeurs. Jean Couzy et Lionel Terray, lors d’une expédition française en 1955, ont été les premiers à surmonter ses pentes abruptes, démontrant l’évolution des techniques et équipements d’alpinisme.

Le géant accessible : Le Cho Oyu

Le Cho Oyu, à 8 201 mètres, est considéré comme l’un des “huit-mille” les plus accessibles, offrant une voie relativement “facile” vers le sommet. Cette caractéristique n’enlève rien à son prestige, comme l’ont prouvé Joseph Joechler, Pasang Dawa Lama, et Herbert Tichy en 1954, lors de la première ascension autrichienne.

Le pic isolé : Le Dhaulagiri

Le Dhaulagiri, d’une altitude de 8 167 mètres, offre des vues spectaculaires et des défis techniques importants. Sa première ascension en 1960 par une équipe suisse a mis en évidence les dangers et la beauté isolée de ces montagnes, loin des sentiers battus.

Le spirituel : Le Manaslu

Le Manaslu, s’élevant à 8 163 mètres, est entouré d’une aura de spiritualité, son nom signifiant “Montagne de l’Esprit”. La conquête de son sommet par Toshio Imanishi et Gyalzen Norbu en 1956 pour le Japon a souligné l’importance culturelle et la majesté de ces lieux.

La montagne tueuse : Le Nanga Parbat

Le Nanga Parbat, avec ses 8 126 mètres, est surnommé “la montagne tueuse” en raison de ses nombreuses tragédies. L’ascension solitaire d’Hermann Buhl en 1953, une première autrichienne, reste l’une des plus grandes performances de l’alpinisme, marquée par l’audace et la persévérance.

La première des premières : L’Annapurna

L’Annapurna I, haut de 8 091 mètres, détient une place spéciale dans l’histoire de l’alpinisme : le premier des “huit-mille” à avoir été vaincu. La réussite de Maurice Herzog et Louis Lachenal en 1950 a ouvert une nouvelle ère dans l’exploration de haute montagne, soulignant le potentiel humain face aux défis naturels.

Le pic caché : Le Gasherbrum I

Le Gasherbrum I, ou “Hidden Peak”, atteignant 8 080 mètres, illustre la quête incessante de l’inconnu. Sa première ascension par Andrew Kauffman et Peter Schoening en 1958 pour les États-Unis a révélé au monde la beauté cachée et les dangers des sommets moins connus.

La fraternité des sommets : Le Broad Peak

Avec 8 047 mètres, le Broad Peak offre une ascension qui a renforcé les liens entre alpinistes. Hermann Buhl, Kurt Diemberger, Marcus Schmuck, et Fritz Wintersteller ont partagé cette première autrichienne en 1957, illustrant l’esprit de camaraderie et de collaboration dans l’alpinisme.

Le défi continu : Le Gasherbrum II

Le Gasherbrum II, à 8 035 mètres, continue de défier les grimpeurs avec ses conditions imprévisibles. La première ascension en 1956 par une équipe autrichienne a montré que chaque sommet offre des leçons uniques sur la persévérance et l’adaptabilité.

Le dernier conquérant : Le Shishapangma

Le Shishapangma, le seul des quatorze sommets situé entièrement en Chine, culmine à 8 027 mètres. Sa conquête en 1964 par une équipe chinoise clôt notre liste, symbolisant l’ouverture de la Chine à l’alpinisme de haute altitude et la diversité des défis que ces montagnes imposent.

Ces quatorze sommets, plus que de simples points géographiques, sont des témoins de l’histoire humaine, des défis technologiques, et des quêtes spirituelles. Chacun d’eux raconte une histoire de courage, d’innovation et parfois de tragédie, reflétant la complexité de la relation entre l’homme et la nature. L’alpinisme, dans sa quête des “huit-mille”, continue d’inspirer, de fasciner, et de rappeler les limites de notre monde et de nous-mêmes.

Notre site est un média approuvé par Google Actualité.

Ajoutez Media24.fr dans votre liste de favoris pour ne manquer aucune news !

Nous rejoindre en un clic
Suivre-Media24.fr

Eric GARLETTI
Eric GARLETTIhttps://media24.fr/
Je suis curieux, défenseur de l'environnement et assez geek au quotidien. De formation scientifique, j'ai complété ma formation par un master en marketing digital qui me permet d'aborder de très nombreux sujets.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles connexes

La NASA a dévié la trajectoire d’un astéroïde il y a deux ans, mais il y a trente-sept fragments résultant de l’impact

L'impact du vaisseau spatial DART sur l'astéroïde Dimorphos, le 26 septembre 2022, a provoqué l'éjection de nombreux fragments....

Comment bien choisir son contrat d’assurance pour un auto-entrepreneur

L'auto-entrepreneur, par sa flexibilité et sa simplicité administrative, séduit un nombre croissant de professionnels. Toutefois, cette forme d'entreprise...

Pourquoi le report de la facturation électronique est une bonne nouvelle pour vous

Le gouvernement français a récemment annoncé un report significatif de la généralisation de la facturation électronique, initialement prévue...

Un trésor enfoui dans votre jardin ? Découvrez ce que la loi dit vraiment

Trouver un trésor dans son jardin est une expérience fascinante et inattendue. Alors imaginez que vous êtes en...