L’hécatombe des dauphins dans le Golfe de Gascogne : un cri d’alarme pour l’avenir

Date:

Alors que le Golfe de Gascogne s’apprête à voir reprendre les activités de pêche le 21 février, une ombre plane sur la faune marine, particulièrement sur les dauphins communs de l’Atlantique Nord-Est. Ces mammifères marins, déjà fragilisés par les pratiques de pêche intensives, se retrouvent une fois de plus au cœur d’une crise environnementale majeure. Le Fonds international pour la protection des animaux (IFAW) tire la sonnette d’alarme et appelle à une action gouvernementale forte pour préserver ces créatures et leur écosystème.

Une menace persistante

La pêche dans le Golfe de Gascogne a des répercussions dramatiques sur la population de dauphins, avec des captures accidentelles qui ont atteint des chiffres alarmants ces dernières années. Noé Swynghedauw, chargé de campagnes pour l’IFAW, souligne l’ampleur du problème : des milliers de dauphins morts, victimes des filets de pêche, dont une grande majorité ne sont jamais retrouvés, coulant au fond de l’océan. Les estimations pour l’année 2021 parlent de près de 9000 dauphins tués, un chiffre qui illustre l’urgence d’agir.

Une menace persistante

Des solutions controversées

Face à cette hécatombe, l’utilisation de dispositifs techniques comme les pingers a été proposée. Ces appareils, censés éloigner les dauphins des zones de pêche, font l’objet de débats quant à leur efficacité réelle. L’IFAW insiste sur la nécessité d’améliorer ces technologies tout en veillant à ne pas perturber davantage les écosystèmes marins.

Un appel à l’action

L’IFAW ne se contente pas de dresser un constat ; l’organisation propose des mesures concrètes pour inverser la tendance. À court terme, la suspension de la pêche apparaît comme la solution la plus efficace pour protéger les dauphins. À moyen terme, la recherche et l’expérimentation de nouveaux dispositifs pourraient réduire les captures accidentelles. Enfin, une réforme en profondeur des politiques de pêche est indispensable pour une transition vers des pratiques plus durables et respectueuses de la vie marine.

Mystérieuse mortalité : une centaine de dauphins d’amazonie retrouvés morts

Vers un avenir durable

La situation dans le Golfe de Gascogne est un rappel poignant de l’impact de l’activité humaine sur la biodiversité marine. Les dauphins, emblèmes de nos océans, sont en danger de disparition si des mesures ambitieuses ne sont pas prises. L’appel de l’IFAW au gouvernement français est clair : il est temps d’agir pour garantir un avenir où hommes et animaux peuvent coexister en harmonie. La protection des dauphins du Golfe de Gascogne est un test crucial pour notre capacité à préserver notre patrimoine naturel pour les générations futures.

Notre site est un média approuvé par Google Actualité.

Ajoutez Media24.fr dans votre liste de favoris pour ne manquer aucune news !

Nous rejoindre en un clic
Suivre-Media24.fr

Eric GARLETTI
Eric GARLETTIhttps://media24.fr/
Je suis curieux, défenseur de l'environnement et assez geek au quotidien. De formation scientifique, j'ai complété ma formation par un master en marketing digital qui me permet d'aborder de très nombreux sujets.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles connexes

Video exceptionnelle d’une baleine à bosse au large d’hendaye

Jeudi 11 avril, Explore Ocean, qui propose dès l'âge de 5 ans, des expéditions à la journée, de...

Baromètre TVH Consulting : 84% des entreprises vont renforcer la cybersécurité

TVH Consulting, leader dans l'intégration de solutions ERP, CRM, BI, Data et Cybersécurité, vient de publier la deuxième...

Enfin on sait éliminer efficacement les microplastiques de l’eau : Des astuces simples

Dans notre quête incessante pour une vie plus saine et un environnement plus propre, la pollution par les...

Une levée de fonds majeure de 10 milliards de yens pour accélérer la production des matériaux Brewed Protein™

SPIBER Inc., pionnier japonais de la biofabrication, annonce une levée de fonds impressionnante dépassant les 10 milliards de...