Ce leader mondial des technologies maritimes est Européen : 10 000 navires durables et numérisés d’ici à 2035

Date:

SEA Europe, la voix influente de l’industrie des technologies maritimes européennes, a officialisé une stratégie industrielle ambitieuse destinée à redéfinir le futur du secteur naval en Europe. Cette initiative vise à positionner le continent en tant que leader mondial des technologies maritimes à travers la production de 10 000 navires durables et digitalisés d’ici 2035.

Une industrie stratégique pour l’économie bleue européenne

Le secteur maritime en Europe joue un rôle crucial, avec 80 % du commerce extérieur européen transitant par voie maritime. Ce secteur est essentiel non seulement pour le commerce, mais aussi pour l’approvisionnement énergétique et le développement soutenable des économies maritimes. En outre, il est au cœur des efforts de décarbonation du continent et joue un rôle dual en contribuant également aux capacités de défense européenne.

Face à une concurrence mondiale féroce et une érosion de sa capacité de construction navale stimulée par les subventions agressives et les politiques protectionnistes asiatiques, l’Europe réagit. SEA Europe propose une vision où l’Europe pourrait non seulement maintenir sa compétitivité mais aussi renforcer son autonomie stratégique grâce à des innovations technologiques.

Une stratégie en quatre volets pour revitaliser l’industrie

La stratégie de SEA Europe s’articule autour de quatre axes principaux pour dynamiser l’industrie maritime européenne :

  1. Une industrie souveraine et compétitive : Promouvoir le label “fabriqué en Europe” avec des incitations financières substantielles pour les chantiers navals, un accès facilité aux financements européens et des sanctions contre les pratiques commerciales déloyales.
  2. Un cadre réglementaire favorable : Introduire une législation spécifique au secteur et établir une alliance industrielle maritime forte, pour soutenir des projets d’importance vitale pour l’Europe.
  3. Un leadership technologique et innovant : Renforcer la recherche et l’innovation avec un soutien accru de la Banque européenne d’investissement et la création d’un fonds dédié de 10 milliards d’euros pour la technologie maritime.
  4. Formation d’une main-d’œuvre qualifiée : Investir dans l’éducation et la formation pour attirer et former jusqu’à 500 000 travailleurs qualifiés d’ici 2035, afin de soutenir la croissance du secteur.

Investissements et objectifs ambitieux

Avec un investissement prévu de 10 milliards d’euros, SEA Europe envisage de transformer radicalement l’industrie maritime. La stratégie prévoit la construction de navires à haute efficience énergétique et dotés de technologies avancées, alignés sur les objectifs de décarbonation de l’Union Européenne. Ce plan est non seulement une réponse à la compétition internationale mais aussi une démarche proactive pour une industrie durable et compétitive.

La déclaration de Philippe MissOffe, Délégué général du GICAN, résume bien la situation : « Dans un monde où les défis industriels et environnementaux sont immenses, l’Europe ne doit pas seulement réagir mais anticiper et mener. » Cette stratégie n’est pas juste un plan d’action pour la survie d’un secteur ; elle vise à garantir que le futur de l’économie maritime européenne soit durable, compétitif et aligné avec les ambitions de sécurité et de prospérité du continent.

L’industrie navale n’est pas seulement concernée par la construction de navires, mais aussi par la manière dont ces navires peuvent contribuer à un avenir plus vert et technologiquement avancé. Le vent du changement souffle déjà, et l’Europe se prépare à hisser les voiles pour naviguer avec confiance dans ce nouvel horizon industriel.

Notre site est un média approuvé par Google Actualité.

Ajoutez Media24.fr dans votre liste de favoris pour ne manquer aucune news !

Nous rejoindre en un clic
Suivre-Media24.fr

Eric GARLETTI
Eric GARLETTIhttps://media24.fr/
Je suis curieux, défenseur de l'environnement et assez geek au quotidien. De formation scientifique, j'ai complété ma formation par un master en marketing digital qui me permet d'aborder de très nombreux sujets.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles connexes

Le Kangei Maru nouveau navire-usine de 120 mètres de long part en mer chasser 200 baleines

Le Japon a récemment mis en service un navire-usine d'envergure, le Kangei Maru, dédié à la chasse à...

Dans quels pays vous mangez le plus de micro-plastiques sans le savoir : résultat d’une étude dans les 109 principaux pays en développement et...

L’exposition aux microplastiques via l’alimentation est devenue un sujet de préoccupation majeur à l’échelle mondiale. Cette section explore...

Gardez vos bijoux intacts, même dans l’eau : quels matériaux privilégier ?

Lorsqu'il s'agit de choisir des bijoux à porter au quotidien ou en certaines occasions spéciales, il est crucial...

Ce champion français de la construction cartonne en Angleterre avec ce méga contrat de 230 millions d’€ pour repenser le réseau urbain de la...

Dans une ère où les infrastructures urbaines deviennent le cœur battant des villes modernes, la ville de Milton...