Cette incroyable batterie américaine résout un deuxième problème posé à l’humanité en plus du classique stockage d’énergie

Date:

Des chercheurs du laboratoire national d’Oak Ridge (ORNL) développent des technologies de batteries qui non seulement stockent l’énergie renouvelable, mais capturent également le dioxyde de carbone atmosphérique.

Cette double avancée pourrait transformer notre approche de la lutte contre le changement climatique.

Lire aussi :

Une batterie révolutionnaire au service de l’environnement

Les chercheurs de l’ORNL ont mis au point des batteries capables de capturer le dioxyde de carbone (CO2) et de le convertir en produits valorisables. Ces batteries stockent l’énergie renouvelable produite par des panneaux solaires ou des éoliennes, permettant une utilisation même lorsque ces sources ne sont pas disponibles. L’innovation réside dans leur capacité à utiliser le CO2 capturé lors de la réaction électrochimique pour générer des produits secondaires utiles.

Caractéristiques Détails
Durée de vie 600 heures d’utilisation continue
Capacité de stockage Jusqu’à 10 heures d’électricité
Technologie Conversion du CO2 en produits valorisables
Avantages environnementaux Réduction des émissions de CO2
Développements futurs Optimisation de la capture de CO2

Un nouveau moteur à eau qui change la donne : la voiture électrique menacée ?

Les défis des batteries traditionnelles

Les batteries traditionnelles, telles que celles au lithium-ion, présentent des limitations en termes de durée de vie, de capacité de stockage et d’impact environnemental. Les nouvelles batteries développées par l’ORNL cherchent à surmonter ces défis en utilisant des matériaux abondants et des électrolytes à base d’eau salée, rendant la technologie plus sûre et plus durable.

Limites des batteries traditionnelles :

  • Durée de vie limitée
  • Matériaux coûteux
  • Impact environnemental élevé

Fonctionnement des batteries captureuses de carbone

Ces batteries utilisent une réaction électrochimique pour convertir le CO2 en un état solide. Lors du fonctionnement, le CO2 est pompé dans l’électrolyte liquide, où il forme des bulles semblables à celles d’une boisson gazeuse. Ces bulles sont ensuite transformées en une poudre solide, capturant ainsi le CO2.

Composants clés des batteries :

  • Électrodes : Fabriquées à partir de matériaux variés, influençant la durée de vie et la capacité de la batterie.
  • Électrolyte : Solution d’eau salée, parfois mélangée à d’autres produits chimiques.
  • Catalyseur : Fer-nickel ou aluminium, facilitant la réaction électrochimique.

Avantages des batteries Na-CO2 et Al-CO2

Les chercheurs ont développé deux types de batteries : la batterie sodium-dioxyde de carbone (Na-CO2) et la batterie aluminium-dioxyde de carbone (Al-CO2). La batterie Na-CO2 a été la première à être développée, mais elle présentait des défis, tels que la formation d’un film sur l’électrode après une utilisation prolongée. En revanche, la batterie Al-CO2 offre une meilleure capacité de stockage et une capture plus efficace du CO2.

Type de Batterie Avantages Défis
Na-CO2 Réduction des émissions de CO2, utilisation de sodium Formation de film sur l’électrode après usage long
Al-CO2 Grande capacité de stockage, capture efficace du CO2 Nécessité d’une échelle de production plus grande

Vers une utilisation commerciale

Les résultats obtenus par l’ORNL sont prometteurs pour une utilisation commerciale. La batterie Al-CO2, par exemple, peut fonctionner pendant plus de 600 heures sans perdre de capacité, capturant presque deux fois plus de CO2 que la batterie Na-CO2. La prochaine étape consiste à optimiser ces technologies pour une production à grande échelle et une utilisation industrielle.

Étapes pour l’implémentation commerciale :

  • Étude de faisabilité : Validation de la technologie pour une utilisation à grande échelle.
  • Optimisation des matériaux : Utilisation de catalyseurs et d’électrolytes plus efficaces.
  • Développement de prototypes : Création de modèles fonctionnels pour des tests industriels.

Quelle suite pour ces batteries “miraculeuses” ?

L’innovation en matière de batteries captureuses de carbone pourrait avoir un impact significatif sur la lutte contre le changement climatique. En capturant le CO2 et en le convertissant en produits valorisables, ces batteries offrent une solution potentielle pour réduire les émissions de gaz à effet de serre tout en fournissant une source d’énergie renouvelable fiable.

Avantages potentiels :

  • Réduction des émissions de CO2 : Contribution significative à la lutte contre le changement climatique.
  • Valorisation des produits : Création de produits utilisables dans diverses industries, telles que la pharmacie et le ciment.
  • Soutien à l’énergie renouvelable : Stockage efficace de l’énergie solaire et éolienne.

Ce métal liquide exceptionnel est la batterie de demain : Il peut être rétracté 1000x sans perte d’énergie

Cet article explore les avancées technologiques des batteries captureuses de carbone développées par l’ORNL, leur fonctionnement, les défis qu’elles surmontent et leur potentiel impact sur la réduction des émissions de carbone et le stockage d’énergie renouvelable. Ces innovations représentent une étape importante vers un avenir plus durable et une transition énergétique réussie.

Source : energy.gov

Notre site est un média approuvé par Google Actualité.

Ajoutez Media24.fr dans votre liste de favoris pour ne manquer aucune news !

Nous rejoindre en un clic
Suivre-Media24.fr

Guillaume AIGRON
Guillaume AIGRON
Très curieux et tourné vers les nouvelles technologies, je vous propose de vous faire profiter de mon expertise pour tous les enjeux touchant au monde de l'entreprenariat et de l'assurance (milieu dans lequel j'ai évolué pendant de nombreuses années).

2 Commentaires

  1. Intéressant, mais pour une utilisation sur le long terme,et à l’échelle planétaire, n’y aura t-il pas un risque de pomper trop de CO2 et de gener le développement de la végétation qui elle le converti en O2.
    Il faudra penser à une utilisation mesurée en rapport avec cette problématique,si problématique il y a …

    • Suffit de savoir s’arrêter quand le taux de CO2 sera optimum pour la planète. Après on connaît déjà les moyens de faire augmenter celui-ci.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles connexes

Gardez vos bijoux intacts, même dans l’eau : quels matériaux privilégier ?

Lorsqu'il s'agit de choisir des bijoux à porter au quotidien ou en certaines occasions spéciales, il est crucial...

Ce champion français de la construction cartonne en Angleterre avec ce méga contrat de 230 millions d’€ pour repenser le réseau urbain de la...

Dans une ère où les infrastructures urbaines deviennent le cœur battant des villes modernes, la ville de Milton...

Le chocolat cache un terrible secret pour votre santé d’après cette étude (non ce n’est pas “vous faire grossir”)

Attention gourmands! Le chocolat peut cacher un danger insoupçonné dans vos desserts préférés. Découvrir pourquoi le chocolat nous fascine...

EDF décroche un contrat d’importance stratégique pour la France et l’Italie visant à connecter ces 3 régions méditerranéennes

Un bond en avant pour la coopération énergétique entre la France et l'Italie. EDF et Terna, deux géants du...