3 actes concernant l’évolution génétique du blé tendre

Date:

Cette céréale qu’est le blé tendre (Triticum aestivum) est apparue en France il y a 6000 ans. Elle fut d’abord domestiquée dans le croissant fertile (sud de la Turquie, actuel Liban, Syrie) avant d’arriver sur d’autres territoires, dont la Gaule. Suite à l’apport de nouveaux flux génétiques ou à la suite de pressions de sélection, elle a continué son évolution. Lors des premiers pas de la sélection moderne au 19e siècle, ce processus s’est accéléré. Bien sûr, cette évolution ne s’est pas déroulée du jour au lendemain, comme nous allons vous l’expliquer dans cet article avec 3 actes concernant l’évolution génétique du blé tendre.  

Premier acte : des flux génétiques qui s’acclimatent au terroir français

Suite à l’installation de comptoirs commerciaux sur la côte sud (1000 ans J-C) par les colons grecs, puis par l’invasion de la Gaule par les Romains (52 av. J.-C.), le blé tendre, lors de son arrivée en France, a suivi plusieurs enrichissements génétiques. Suite à la chute de Rome et tout au long de l’époque mérovingienne, il n’y a plus eu de nouveau flux. Cela a permis au blé de pouvoir s’adapter localement et de permettre la naissance de blés de population en France. Ce qui fait que dans un même champ, ils ont pu présenter, entre eux, une diversité génétique et morphologique. Finalement, ensemble, ils ont pu composer une population bien adaptée à leur terroir. 

N’hésitez pas à consulter le cours BASF si vous souhaitez découvrir la cotation du blé tendre actuellement sur les terroirs français. 

Second acte : les premiers pas concernant la sélection dirigée

Jusqu’à maintenant, une sélection se résumait à ressemer les graines des céréales, qui, dans une population, disposait des meilleures caractéristiques. On appelait ça la sélection massale. La sélection dirigée par hybridation, entre 2 variétés, a été dirigée par les Vilmorins dans la seconde moitié du 19e siècle. Cette méthode a été utilisée afin d’essayer d’associer en une seule les deux parents. Il est ainsi remarqué, par Henri de Vilmorin, de la complémentarité des variétés de populations, des blés aquitains disposant de qualités meunières très intéressantes ainsi que des blés anglais offrant une meilleure productivité et une plus grande résistance aux maladies

Troisième acte : une réintroduction de la variabilité pour une stabilisation des rendements 

Il faut savoir que toutes ces sélections utilisent le même fond génétique. C’est pour cette raison que Charles Crépin et Émile Schribaux conseillent de réintroduire de la variabilité afin d’optimiser le rendement, et surtout, de permettre une amélioration de la tolérance aux aléas climatiques et aux maladies. Pour arriver à cette fin, sont introduites dans les processus de sélection, des variétés qui proviennent d’autres zones géographiques. Cette transition est effectuée avec la variété « Étoile de Choisy », qui est inscrite en 1950. Une plus grande précocité est conférée à cette variété, grâce à l’apport de la variété italienne « Ardito », qui est à l’origine, en fin de cycle, d’une diminution des risques d’accident de culture. Du fait de cette transition, diverses caractéristiques agronomiques et technologiques ont eu droit à de grandes améliorations et ont pu donner des nouveautés comme « Champlein » (1959). 

Notre site est un média approuvé par Google Actualité.

Ajoutez Media24.fr dans votre liste de favoris pour ne manquer aucune news !

Nous rejoindre en un clic
Suivre-Media24.fr

Guillaume AIGRON
Guillaume AIGRON
Très curieux et tourné vers l'économie, la science et les nouvelles technologies, (particulièrement ce qui touche à l'énergie et les entreprises françaises) je vous propose de vous faire profiter de cette passion à travers des articles d'actualité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles connexes

Airbus investit dans LanzaJet pour booster la production de carburants aéronautiques durables (SAF)

Airbus a récemment annoncé un investissement stratégique dans LanzaJet, une entreprise de technologie de pointe dans le domaine...

Airbus et Avolon montrent la voie vers une quasi-neutralité carbone de l’industrie aéronautique

Airbus a récemment annoncé un nouveau partenariat avec Avolon, un bailleur d'avions, pour étudier le potentiel des appareils...

Nouveau cap franchit pour la fusion nucléaire grâce à cette technologie “oubliée” depuis 30 ans

L'expérience WHAM franchit un nouveau cap dans la fusion nucléaire. En matière de recherche sur la fusion nucléaire, le...

Des requins drogués dans cette mer, mais par qui et par quoi ? L’étrange découverte faite au large de ce pays d’Amérique latine interpelle

La contamination par la cocaïne affecte la faune marine au Brésil. Des chercheurs brésiliens ont découvert que des requins...