La Chine sur le point de bouleverser l’hégémonie du duo Airbus-Boeing avec cet avion électrique et ses 2900 km d’autonomie pour un lancement prévu pour 2027

Date:

Un bond en avant pour l’aviation électrique.

La société chinoise Contemporary Amperex Technology Co. Ltd (CATL), reconnue pour sa fabrication de batteries, a récemment annoncé une avancée majeure dans le secteur de l’aviation électrique. L’entreprise prévoit de lancer un avion électrique de 8 tonnes capable de couvrir une distance allant jusqu’à 2900 km d’ici 2027. Ce développement pourrait marquer un tournant décisif dans l’industrie aéronautique civile grâce à des innovations significatives en matière de capacité de batterie.

Lire aussi :

Des batteries de pointe pour une nouvelle ère de l’aviation

Lors du 15ème Forum économique mondial des Nouveaux Champions, également connu sous le nom de Forum de Davos d’été, Robin Zeng, président de CATL, a partagé des détails sur les batteries nouvellement développées de l’entreprise. Ces batteries, spécialement conçues pour l’aviation électrique, promettent une densité énergétique pouvant atteindre 500 Wh/kg par cellule, soit le double de celle des batteries de véhicules électriques standards actuellement sur le marché.

Une capacité de 12 Boeing 747 et plus grand qu’un stade de foot ! Le nouveau mastodonte des airs est destiné à transporter des éoliennes à travers le monde

Premiers essais et perspectives futures

CATL a déjà réalisé des essais en vol avec un avion électrique de 4 tonnes et envisage maintenant de passer à des appareils plus lourds, allant jusqu’à 8 tonnes. Ces essais sont cruciaux pour franchir les prochaines étapes vers la commercialisation de la technologie. Le succès de ces tests pourrait ouvrir la voie à une nouvelle ère de voyages aériens plus verts.

Collaboration et innovation

La progression de CATL dans l’aviation électrique se fait en collaboration avec le fabricant d’avions étatique chinois, Commercial Aircraft Corporation of China. Ensemble, ils explorent les possibilités de transformer les voyages aériens grâce à des innovations en matière de batteries, essentielles pour soutenir les longues distances envisagées.

Défis et solutions alternatives

L’aviation électrique présente des défis notables, notamment en ce qui concerne la capacité des batteries et la fiabilité des appareils. En réponse, de nombreuses organisations se tournent vers des carburants d’aviation durables qui, bien qu’exigeant des modifications des moteurs, offrent une alternative plus fiable à court terme.

Leçons tirées d’autres expériences

L’année dernière, la NASA a annulé son projet d’avion électrique X-57 sans avoir mené de vol expérimental, citant des préoccupations de sécurité liées à son moteur électrique. Cependant, l’agence spatiale américaine a souligné que le projet avait fourni des données précieuses pour le futur de l’aviation électrique.

Cette invention d’Edison a plus de 100 ans pourtant sa redécouverte a choqué le monde de l’énergie et promet de révolutionner la production d’hydrogène

Cet article explore l’engagement de CATL dans le développement d’un avion électrique révolutionnaire prévu pour 2027, capable de parcourir jusqu’à 2900 km. Grâce à des avancées significatives dans la technologie des batteries, l’entreprise se positionne à la pointe de l’innovation dans l’aviation électrique, tout en faisant face aux défis inhérents à cette nouvelle frontière technologique.

Source : China Daily

Notre site est un média approuvé par Google Actualité.

Ajoutez Media24.fr dans votre liste de favoris pour ne manquer aucune news !

Nous rejoindre en un clic
Suivre-Media24.fr

Guillaume AIGRON
Guillaume AIGRON
Très curieux et tourné vers l'économie, la science et les nouvelles technologies, (particulièrement ce qui touche à l'énergie et les entreprises françaises) je vous propose de vous faire profiter de cette passion à travers des articles d'actualité.

4 Commentaires

    • C’est clairement écris (Source China Daily) a 500 Wh/kg c’est très dense suffisament pour une avion et l’efficacité es beaucoup plus grande que pour des moteurs thermique.

  1. Je travail moi même cher airbus en hydrolique, et il devrai commencer par faire de la bonne job car nous on doit refaire la moitier de leur tyau sur chaque avion 🫣

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles connexes

GE Aerospace investit 1 milliard de dollars pour renforcer l’efficacité du MRO

GE Aerospace, un des géants de l’aérospatiale coté au NYSE sous le symbole GE, a annoncé un plan...

Journée mondiale du jeu d’échecs du 20 juillet 2024

La Journée mondiale du jeu d'échecs, célébrée le 20 juillet de chaque année, marque une occasion significative pour...

Gold H2 : une révolution dans la production d’hydrogène grâce à la biotechnologie microbienne

La société Gold H2, basée à Houston, a récemment annoncé le lancement de sa technologie Black 2 Gold...

L’humanité sauvée ? Cet élément représentant 4% de l’air ambiant va permettre de filtrer plus facilement le CO2

Un nouvelle membrane utilisant l'humidité pour capturer le CO2 de l'air. Une équipe de chercheurs de l'Université de Newcastle...