Le Lynx Ibérique : une espèce en voie de récupération grâce aux efforts de conservation

Date:

Le statut de conservation du lynx ibérique (Lynx pardinus) s’est amélioré, passant de “En danger” à “Vulnérable” sur la Liste rouge des espèces menacées de l’UICN, marquant une évolution significative dans la lutte contre l’extinction de cette espèce emblématique.

Un sursaut démographique remarquable

Depuis 2001, la population de lynx ibériques matures a augmenté de manière exponentielle, passant de seulement 62 individus à 648 en 2022. Aujourd’hui, la population totale, incluant les jeunes et les adultes, est estimée à plus de 2000 individus. Cette augmentation est le fruit de divers efforts de conservation ciblés sur l’augmentation de l’abondance de ses proies, en particulier le lapin européen (Oryctolagus cuniculus), également classé comme espèce en danger. Parallèlement, des mesures ont été prises pour protéger et restaurer l’habitat naturel du lynx, composé principalement de maquis méditerranéen et de forêts, et pour réduire les mortalités dues aux activités humaines.

Stratégies clés de conservation

L’élargissement de la diversité génétique par le biais de translocations et d’un programme de reproduction en captivité a été crucial pour l’accroissement de la population. Depuis 2010, plus de 400 lynx ibériques ont été réintroduits dans différentes régions du Portugal et de l’Espagne. Actuellement, le lynx ibérique occupe une aire de répartition d’au moins 3 320 km², un net progrès par rapport aux 449 km² de 2005.

Toutefois, le lynx reste menacé, principalement en raison de la volatilité de la population de lapins, qui pourrait subir des fluctuations dues à des épidémies virales futures. Les maladies transmises par les chats domestiques, le braconnage et les accidents routiers sont également des menaces persistantes, surtout dans les zones où des routes très fréquentées traversent l’habitat du lynx. Les modifications de l’habitat liées au changement climatique représentent une menace croissante.

Collaboration et soutien : Clés du succès

Francisco Javier Salcedo Ortiz, coordinateur du projet LIFE Lynx-Connect, souligne que ce succès est le résultat d’une collaboration engagée entre organismes publics, institutions scientifiques, ONG, entreprises privées et membres de la communauté, y compris les propriétaires fonciers locaux, les agriculteurs, les gardes-chasses et les chasseurs. “C’est la plus grande réussite de récupération d’une espèce féline jamais obtenue grâce à la conservation,” affirme Ortiz. Il ajoute que le soutien financier et logistique du projet européen LIFE a été déterminant.

Perspectives futures et évaluation de l’UICN

Dans son premier bilan de l’État vert des espèces, une nouvelle norme mondiale pour mesurer la récupération des espèces et évaluer l’impact des actions de conservation, le lynx ibérique est considéré comme “Largement Appauvri”. Cependant, son important “Héritage de Conservation” reflète l’impact des efforts de conservation jusqu’à présent. Il existe encore suffisamment d’habitats appropriés pour que l’espèce puisse atteindre le statut de “Complètement Récupérée” en 100 ans, à condition que les efforts de conservation se poursuivent avec une efficacité maximale.

Dr Barney Long, directeur principal des stratégies de conservation chez Re et coprésident du groupe de travail sur le statut vert de l’UICN, affirme : “Il est fantastique de voir l’impact de la conservation sur la récupération des espèces évaluées par la Liste rouge, utilisant les métriques du statut vert des espèces.”

L’Espoir pour les espèces menacées globalement

Sarah Durant, professeure à l’Institut de Zoologie de la ZSL, conclut : “La remarquable récupération du lynx ibérique montre que même les espèces les plus menacées peuvent être ramenées du bord de l’extinction grâce à une action de conservation dédiée et basée sur la science, offrant ainsi de l’espoir à ceux qui travaillent pour protéger la faune à travers le monde.”

Ces efforts et résultats soulignent non seulement la résilience de la nature, mais aussi l’importance cruciale des actions coordonnées et soutenues pour la conservation des espèces menacées. Le lynx ibérique sert d’exemple édifiant, démontrant qu’avec un engagement sérieux et des stratégies adaptées, la conservation de la biodiversité peut aboutir à des succès tangibles et durables.

Notre site est un média approuvé par Google Actualité.

Ajoutez Media24.fr dans votre liste de favoris pour ne manquer aucune news !

Nous rejoindre en un clic
Suivre-Media24.fr

Eric GARLETTI
Eric GARLETTIhttps://media24.fr/
Je suis curieux, défenseur de l'environnement et assez geek au quotidien. De formation scientifique, j'ai complété ma formation par un master en marketing digital qui me permet d'aborder de très nombreux sujets.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles connexes

Airbus investit dans LanzaJet pour booster la production de carburants aéronautiques durables (SAF)

Airbus a récemment annoncé un investissement stratégique dans LanzaJet, une entreprise de technologie de pointe dans le domaine...

Airbus et Avolon montrent la voie vers une quasi-neutralité carbone de l’industrie aéronautique

Airbus a récemment annoncé un nouveau partenariat avec Avolon, un bailleur d'avions, pour étudier le potentiel des appareils...

Nouveau cap franchit pour la fusion nucléaire grâce à cette technologie “oubliée” depuis 30 ans

L'expérience WHAM franchit un nouveau cap dans la fusion nucléaire. En matière de recherche sur la fusion nucléaire, le...

Des requins drogués dans cette mer, mais par qui et par quoi ? L’étrange découverte faite au large de ce pays d’Amérique latine interpelle

La contamination par la cocaïne affecte la faune marine au Brésil. Des chercheurs brésiliens ont découvert que des requins...