Le satellite climatique Sentinel-2C de Copernicus, construit par Airbus prend la mer sur le Canopée, le premier cargo à voiles

Date:

Le satellite Sentinel-2C, construit par Airbus, est sur le point de quitter l’Allemagne pour rejoindre le port spatial européen en Guyane française. Ce transport comprend une première étape par route de Friedrichshafen à Brême, réalisée le 2 juillet, suivie par un embarquement sur le Canopée, un navire innovant assisté par voiles, spécialement conçu pour le transport des composants de la fusée Ariane 6.

Canopée : une innovation maritime pour l’aérospatiale

Le Canopée représente une avancée significative dans le domaine du transport maritime écologique. En utilisant la force du vent pour assister sa propulsion, ce navire contribue à réduire l’empreinte carbone des missions spatiales, une considération de plus en plus critique dans un secteur traditionnellement gourmand en énergie.

L’importance des données Sentinel pour la surveillance climatique

Depuis 2015, les satellites de la série Copernicus Sentinel-2 fournissent des données essentielles pour la surveillance de l’environnement terrestre. Marc Steckling, directeur de l’observation de la Terre, des sciences et de l’exploration chez Airbus, souligne que ces satellites jouent un rôle crucial dans l’évaluation de l’impact du changement climatique sur notre planète. Ils contribuent également à des initiatives importantes comme la surveillance des déchets marins.

Le satellite climatique Sentinel-2C atteindra son site de lancement à bord du navire Canopée, équipé de voiles
Le satellite climatique Sentinel-2C atteindra son site de lancement à bord du navire Canopée, équipé de voiles

Surveillance environnementale et gestion des catastrophes

Le programme Sentinel-2 est indispensable dans la gestion de diverses crises environnementales. Les données recueillies permettent de surveiller l’utilisation des sols, la gestion des catastrophes naturelles telles que les inondations, les feux de forêt et les éruptions volcaniques, et soutiennent les missions d’aide humanitaire.

Une technologie avancée pour une observation précise

Le Sentinel-2C est équipé d’un instrument multispectral de pointe, capable de capturer des images optiques de la Terre dans 13 bandes spectrales différentes. Ce satellite améliore la distinction entre les types de cultures et fournit des informations vitales sur l’indice foliaire, le contenu en chlorophylle et l’humidité des feuilles, des données cruciales pour l’agriculture de précision.

Conception et innovation technologique

Les structures du télescope et les miroirs du Sentinel-2C sont fabriqués en carbure de silicium, une innovation d’Airbus. Ce matériau assure une stabilité optique supérieure et minimise les déformations thermo-élastiques, garantissant ainsi une qualité d’image géométrique exceptionnelle. Chaque satellite de la série peut collecter 1,5 téraoctet de données compressées par jour.

La constellation Sentinel-2 : une couverture optimisée

Le programme Sentinel-2 repose sur une constellation de satellites jumeaux, Sentinel-2A et Sentinel-2B, qui orbitent à 180° l’un de l’autre pour optimiser la couverture et le temps de revisite. Sentinel-2C rejoindra cette configuration et remplacera Sentinel-2A, tandis que Sentinel-2D prendra la place de Sentinel-2B, assurant la continuité des données au-delà de 2035.

Collaboration et contribution européenne

Le développement de la mission Sentinel-2 est le fruit d’une collaboration étroite entre la Commission Européenne, l’ESA, l’industrie aérospatiale, les prestataires de services et les utilisateurs de données. Airbus Defence and Space en Allemagne a joué un rôle de premier plan dans la construction des satellites et des instruments pour le programme Copernicus depuis son commencement en 1998.

Préparatifs finaux avant le lancement

Les activités préalables au lancement du Copernicus Sentinel-2C sont en cours à Kourou. Le satellite sera lancé par une fusée Vega exploitée par Arianespace en septembre. Ce lancement marque une étape importante non seulement pour Airbus et l’ESA mais aussi pour l’ensemble de la communauté scientifique et environnementale qui dépend de ces données vitales pour la surveillance de notre planète.

Notre site est un média approuvé par Google Actualité.

Ajoutez Media24.fr dans votre liste de favoris pour ne manquer aucune news !

Nous rejoindre en un clic
Suivre-Media24.fr

Eric GARLETTI
Eric GARLETTIhttps://media24.fr/
Je suis curieux, défenseur de l'environnement et assez geek au quotidien. De formation scientifique, j'ai complété ma formation par un master en marketing digital qui me permet d'aborder de très nombreux sujets.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles connexes

Gold H2 : une révolution dans la production d’hydrogène grâce à la biotechnologie microbienne

La société Gold H2, basée à Houston, a récemment annoncé le lancement de sa technologie Black 2 Gold...

L’humanité sauvée ? Cet élément représentant 4% de l’air ambiant va permettre de filtrer plus facilement le CO2

Un nouvelle membrane utilisant l'humidité pour capturer le CO2 de l'air. Une équipe de chercheurs de l'Université de Newcastle...

Quel est le prix du loyer dans les 30 plus grandes villes Française d’un studio ?

Lorsque les étudiants envisagent leur parcours universitaire, l'un des aspects les plus significatifs à considérer est le coût...

Victoria : une nouvelle direction sous le leadership d’Yves Péters

Victoria, reconnue pour sa position de leader dans le secteur de la vente directe de bijoux, a officiellement...