La réserve naturelle des Sept-Îles s’agrandit pour devenir la plus grande de France

Date:

La Réserve Naturelle des Sept-Îles, située au large de Perros-Guirec, vient de connaître une expansion majeure, la propulsant au rang des plus grandes réserves naturelles de France. Cette extension, fruit d’une concertation de plusieurs années, est une étape cruciale pour la préservation de la biodiversité marine en Bretagne.

La réserve naturelle des Sept-Îles : Un joyau de biodiversité

La Réserve Naturelle des Sept-Îles a été créée en 1976. Depuis, elle couvre l’ensemble de l’archipel et le domaine public maritime qui l’entoure, soit environ 280 ha. L’archipel est un espace de biodiversité remarquable en Bretagne, abritant plus de 25 000 couples d’oiseaux marins et 11 espèces nicheuses régulières. C’est notamment le seul site de nidification en France pour le Fou de Bassan, le Macareux moine, le Puffin des Anglais et le Pingouin torda.

Le nouveau périmètre de la réserve naturelle des Sept-Îles

L’archipel des Sept-Îles s’est affirmé comme un sanctuaire pour de nombreux oiseaux marins, particulièrement face à l’impact grandissant des activités humaines sur le littoral au cours des cinquante dernières années, notamment l’urbanisation et le tourisme croissant. Dans le souci de maintenir un équilibre entre la préservation de ce patrimoine naturel exceptionnel et les activités humaines existantes, et en s’appuyant sur les données recueillies lors des phases de concertation, le périmètre de la réserve a été étendu. Il s’étire désormais du plateau des Triagoz à l’île Tomé, englobant l’ensemble de l’archipel des Sept-Îles sur une superficie dépassant les 19 700 ha. L’essence de cette initiative est la mise en place d’une zone marine à protection accrue au nord de l’île Rouzic, assurant la tranquillité des oiseaux marins. À long terme, et face aux défis du changement climatique, cette extension de la réserve, nichée dans une poche d’eau froide, servira de havre pour de nombreuses espèces marines.

Le nouveau périmètre de la réserve naturelle des Sept-Îles

Une démarche d’extension engagée

Face à la richesse exceptionnelle des habitats et des espèces qu’elle abrite, une démarche d’extension de la réserve a été initiée en 2018. Après trois années de concertation avec les acteurs locaux et une enquête publique en 2021, l’extension a reçu un accueil favorable avec 74% d’avis positifs. Le décret pour cette extension a été signé le 19 juillet 2023, élargissant la superficie de la réserve de 280 ha à environ 19 700 ha, soit une expansion 70 fois plus grande.

Des réactions officielles positives

Plusieurs responsables politiques ont salué cette extension. Christophe Béchu, Ministre de la Transition Écologique et de la Cohésion des Territoires, a souligné l’importance de cette démarche pour la Stratégie Nationale pour les Aires Protégées en Bretagne. Hervé Berville, Secrétaire d’État chargé de la Mer, a mis en avant la concertation approfondie qui a précédé cette décision. Sarah El Haïry, Secrétaire d’État chargée de la Biodiversité, a rappelé que cette extension faisait de la réserve la deuxième plus grande réserve naturelle nationale de France métropolitaine.

Un pas de géant pour la biodiversité dans la réserve naturelle des Sept-Îles

L’extension de la Réserve Naturelle des Sept-Îles s’inscrit dans la Stratégie Nationale pour les Aires Protégées 2020-2030. Cette stratégie vise à couvrir 30% du territoire français en aires protégées d’ici 2030, avec 10% sous une protection renforcée. La Bretagne, riche en biodiversité, joue un rôle essentiel dans cette démarche, avec 70 espèces de flore et de faune et 15 types de milieux d’intérêt national ou international.

En conclusion, l’extension de la Réserve Naturelle des Sept-Îles est une avancée majeure pour la préservation de la biodiversité en France. C’est le fruit d’une concertation approfondie et d’une prise de conscience collective de l’importance de protéger notre patrimoine naturel.

Un modèle de concertation

L’une des clés de cette réussite réside dans la manière dont le projet d’extension a été mené. La démarche a été caractérisée par une concertation étroite avec les acteurs locaux, garantissant ainsi que les préoccupations et les besoins de toutes les parties prenantes soient pris en compte. Cette approche collaborative est un modèle pour d’autres initiatives similaires, montrant qu’il est possible de concilier préservation de l’environnement et intérêts locaux.

Des impacts positifs attendus

Avec cette extension, on s’attend à plusieurs retombées positives pour l’environnement. La protection accrue des habitats marins offrira un refuge sûr pour de nombreuses espèces, contribuant ainsi à la conservation de la biodiversité. De plus, en protégeant une plus grande partie de l’écosystème marin, la réserve pourra mieux résister aux menaces extérieures, telles que le changement climatique et la pollution.

Impact de l’Extension de la Réserve Naturelle des Sept-Îles sur les Activités Locales : Ce que cela va changer :

L’extension de la Réserve Naturelle des Sept-Îles est une étape majeure pour la préservation de la biodiversité marine. Mais qu’est-ce que cela signifie pour les habitants et les visiteurs de la région ? Voici un aperçu détaillé des implications pour différentes activités.

Pour le Promeneur des Estrans et Plages

  • Changements Minimes : Si vous aimez vous promener sur les estrans et les plages, vous ne verrez que peu de modifications. Les estrans restent accessibles 3 heures avant et 3 heures après la marée basse, à l’exception de ceux des îles Malban et Rouzic, qui sont interdits depuis 1976. De plus, l’accès aux plages de l’île aux Moines et au nord de la caserne est désormais libre toute l’année, tout comme la plage de sable au sud de l’île Bono du 15 juillet au 30 septembre.

Pour le Pêcheur à Pied et le Kayakiste

  • Navigation Libre et Responsable : Que vous soyez pêcheur à pied ou kayakiste, vous pouvez naviguer librement dans le périmètre étendu de la réserve. Cependant, pour contribuer à la protection des colonies d’oiseaux marins, il est recommandé de pratiquer votre activité dans la zone de protection renforcée uniquement du 1er septembre au 31 mars.

Pour le Pêcheur Professionnel

  • Continuité des Activités : Si vous êtes un pêcheur professionnel, aucune nouvelle réglementation ne vient restreindre votre activité. Grâce à un travail approfondi réalisé dans le cadre de l’Analyse Risque Pêche au sein du site Natura 2000, vous pouvez continuer à pêcher dans le périmètre étendu de la réserve, y compris dans la zone de protection renforcée du 1er septembre au 31 mars.

Pour les Amoureux du Patrimoine Naturel

  • Découverte Responsable : Si vous êtes un passionné du patrimoine naturel, vous pouvez poursuivre vos activités en respectant la réglementation en vigueur. Il est essentiel de participer à la préservation des colonies d’oiseaux marins en respectant la zone de protection renforcée du 1er avril au 31 août.

Pour le Plongeur

  • Exploration Sous-marine Respectueuse : Les plongeurs et amateurs de pêche sous-marine peuvent s’adonner à leur passion dans tout le périmètre de la réserve. Cependant, pour protéger l’unique colonie de Fous de Bassan en France, la plongée dans la zone de protection renforcée est limitée du 1er septembre au 31 mars.

Pour les Sportifs Nautiques

  • Pratique Libre : Si vous êtes adepte du surf, du paddle, de la planche à voile ou du kitesurf, vous ne verrez que peu de changements. La zone de protection renforcée n’étant pas identifiée comme un spot particulier pour ces activités, l’ensemble du périmètre reste accessible pour votre pratique.

L’extension de la Réserve Naturelle des Sept-Îles vise avant tout à protéger la biodiversité tout en permettant aux activités humaines de coexister harmonieusement avec la nature.

Un engagement en faveur de l’éducation

Au-delà de la simple protection, la Réservation Naturelle des Sept-Îles joue également un rôle crucial dans l’éducation environnementale. Les équipes de gestion de la réserve s’efforcent de sensibiliser le public à l’importance de la biodiversité et de partager leurs connaissances. Avec l’extension, on peut s’attendre à davantage d’opportunités éducatives, permettant à un plus grand nombre de personnes de découvrir et d’apprécier le patrimoine naturel exceptionnel de la région.

Vers l’avenir

Alors que nous célébrons cette expansion historique, il est essentiel de se tourner vers l’avenir. La préservation de la biodiversité est un travail continu, nécessitant des efforts soutenus et une vigilance constante. La Réserve Naturelle des Sept-Îles, avec son nouveau périmètre, est mieux équipée pour relever ces défis. Cependant, elle rappelle également l’importance de la collaboration, de la concertation et de l’engagement en faveur de la protection de notre environnement pour les générations futures.

Un signal fort pour la protection globale

L’extension de la Réserve Naturelle des Sept-Îles n’est pas seulement une victoire pour la Bretagne, mais elle envoie également un signal fort à la communauté internationale. Dans une époque où les écosystèmes sont menacés à une échelle sans précédent, des initiatives comme celle-ci démontrent que des actions concrètes peuvent être entreprises pour inverser la tendance.

Tourisme écoresponsable : Une opportunité à saisir

Avec cette extension, la réserve devient également un potentiel hotspot pour le tourisme écoresponsable. Les visiteurs cherchant à se connecter avec la nature dans son état le plus pur auront une nouvelle destination à explorer. Cependant, il est crucial que le tourisme soit géré de manière durable, garantissant que l’afflux de visiteurs ne perturbe pas l’équilibre délicat de l’écosystème.

La technologie au service de la nature

Afin de surveiller efficacement cette vaste étendue marine et insulaire, il sera essentiel d’adopter des technologies innovantes. Des outils comme la télédétection, les drones, et les systèmes d’information géographique peuvent aider les gestionnaires de la réserve à surveiller les zones protégées, à détecter les activités illégales et à comprendre les mouvements et les comportements des espèces.

La réserve naturelle des Sept-Îles : un héritage pour les générations futures

La Réserve Naturelle des Sept-Îles est plus qu’une simple zone protégée; elle est le reflet de ce que la société peut accomplir lorsqu’elle s’unit pour une cause commune. En préservant cette région, nous ne protégeons pas seulement la faune et la flore pour aujourd’hui, mais nous laissons également un héritage pour les générations futures, leur montrant la valeur de la nature et l’importance de la protéger.

En résumé :

  • Extension Historique : La Réserve Naturelle des Sept-Îles s’étend désormais sur près de 19 700 ha, faisant d’elle l’une des plus grandes réserves de France.
  • Biodiversité Exceptionnelle : L’archipel abrite plus de 25 000 couples d’oiseaux marins, dont le seul site de nidification français pour le Fou de Bassan.
  • Concertation Approfondie : L’extension est le fruit de trois années de dialogue avec les acteurs locaux, aboutissant à 74% d’avis favorables.
  • Tourisme Écoresponsable : La réserve offre un potentiel pour un tourisme durable, permettant aux visiteurs de découvrir un écosystème préservé.
  • Technologie et Surveillance : Des outils innovants seront utilisés pour surveiller et protéger cette vaste zone, garantissant sa conservation pour les générations futures.

Notre site est un média approuvé par Google Actualité.

Ajoutez Media24.fr dans votre liste de favoris pour ne manquer aucune news !

Nous rejoindre en un clic
Suivre-Media24.fr

Eric GARLETTI
Eric GARLETTIhttps://media24.fr/
Je suis curieux, défenseur de l'environnement et assez geek au quotidien. De formation scientifique, j'ai complété ma formation par un master en marketing digital qui me permet d'aborder de très nombreux sujets.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles connexes

Les lieux les plus incroyables pour observer des baleines à travers le monde

L'observation des baleines est une activité qui passionne et émerveille de nombreux amoureux de la nature et de...

La preuve numérique : Innover pour créer des preuves numériques dans le monde professionnel

À une époque où le monde se numérise à grande vitesse, les documents et transactions électroniques deviennent la...

Journées nationales des numismates le 16 avril 2024

Les Journées nationales des numismates, événements annuels cruciaux dans le calendrier des collectionneurs et des spécialistes de la...

Journée mondiale contre l’esclavage des enfants : le 15 avril 2024

La Journée Mondiale contre l'esclavage des enfants représente un moment crucial de sensibilisation et de mobilisation internationale. Elle...