Les champignons mortels à connaître en France avant de partir à la cueillette !

Date:

La France, avec ses forêts profondes, ses sous-bois humides et ses prairies verdoyantes, est un véritable paradis pour les mycophiles, autrement dit, les amateurs de champignons. Chaque année, des milliers de cueilleurs se lancent à la recherche de cèpes, girolles et autres délices de la nature. Toutefois, la cueillette des champignons n’est pas sans risque. Dans cet écrin de biodiversité, se cachent également des spécimens dangereux, voire mortels.

Quelques chiffres alarmants

Selon l’ANSES, plus de 600 cas d’intoxications dues aux champignons sont signalés depuis le 1er septembre 2023. Heureusement, la grande majorité de ces incidents ne sont pas graves. Cependant, certains d’entre eux nécessitent une hospitalisation et, tragiquement cela peut s’avèrer fatals.

Amanite phalloïde : le redoutable tueur silencieux

L’amanite phalloïde, parfois surnommée “la calvatia des bois”, est sans doute le champignon le plus dangereux d’Europe. Sa consommation peut entraîner de graves troubles hépatiques, souvent fatals. D’un aspect trompeur, cette amanite peut facilement être confondue avec d’autres espèces comestibles. Elle se reconnaît à son chapeau de couleur verdâtre et à son pied blanc muni d’un anneau.

La cortinaire couleur de rocou : un poison lent

La cortinaire couleur de rocou est moins connue que l’amanite phalloïde, mais tout aussi mortelle. Elle contient une toxine qui affecte les reins. Les symptômes d’une intoxication peuvent ne pas apparaître avant plusieurs jours, rendant le diagnostic difficile. Ce champignon présente un chapeau ocre-roux et des lames de couleur rouille.

Galère marginée : l’hallucinogène dangereux

La galère marginée, souvent confondue avec certaines espèces de psilocybes, est un champignon hallucinogène. Si certains la recherchent pour ses effets psychotropes, sa consommation est risquée. Elle peut provoquer des troubles gastro-intestinaux, neurologiques et cardiaques. De petite taille, elle arbore un chapeau marron foncé au centre clair.

L’Oreille de la Mort : l’ironie de la nature

L’Oreille de la Mort, ou Gyromitra esculenta, porte un nom qui donne à réfléchir. Bien qu’elle puisse être consommée dans certaines régions d’Europe après une préparation spécifique, cette espèce est considérée comme hautement toxique en France. Elle contient une substance appelée gyromitrine, qui peut se convertir dans le corps en acide hydrazoïque, un composé toxique pour le foie et le système nerveux. Visuellement, elle présente un chapeau irrégulier, souvent comparé à un cerveau, et un pied blanchâtre.

L’Amanite vireuse : la beauté trompeuse

L’Amanite vireuse, ou Amanita virosa, est parfois surnommée “la Vireuse” ou “l’Ange destructeur”. Avec son chapeau blanc pur et son allure élégante, elle pourrait facilement séduire les cueilleurs inexpérimentés. Pourtant, sa consommation peut s’avérer mortelle. Elle contient des toxines similaires à celles de l’amanite phalloïde, pouvant entraîner une insuffisance hépatique aiguë. Elle se distingue par son chapeau blanc, son anneau bien marqué et sa base bulbeuse, entourée d’un sac.

Lire aussi :
Intoxications liées à la consommation de champignons : Comment cueillir en toute sécurité
Intoxication par les champignons : attention aux erreurs et aux mauvaises pratiques !
Comment augmenter ses chances de trouver des champignons ?

Comment éviter les intoxications ?

  • Identifier avec certitude : Ne jamais consommer un champignon si vous n’êtes pas absolument sûr de son identification. Face à la moindre incertitude, abstenez-vous !!!
  • Éviter les cueillettes après de fortes pluies : Les champignons poussent rapidement après les pluies, rendant la distinction entre espèces comestibles et toxiques plus délicate.
  • Se former auprès d’experts : Rejoignez un club mycologique ou participez à des sorties organisées par des spécialistes.
  • Utiliser des ouvrages de référence : Même les cueilleurs expérimentés ne sortent jamais sans un bon guide mycologique.

La nature offre de merveilleuses récompenses aux cueilleurs avertis, mais elle recèle également des dangers. La connaissance, la prudence et le respect de la nature sont les clés pour profiter de la cueillette sans risque. En cas de doute, préférez toujours la prudence à la dégustation.

 

Notre site est un média approuvé par Google Actualité.

Ajoutez Media24.fr dans votre liste de favoris pour ne manquer aucune news !

Nous rejoindre en un clic
Suivre-Media24.fr

Eric GARLETTI
Eric GARLETTIhttps://media24.fr/
Je suis curieux, défenseur de l'environnement et assez geek au quotidien. De formation scientifique, j'ai complété ma formation par un master en marketing digital qui me permet d'aborder de très nombreux sujets.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles connexes

L’Espagne choque le monde entier avec ce générateur à hydrogène nouvelle génération qui fonctionne exclusivement aux énergies renouvelables

L'Espagne dévoile le plus grand générateur d'hydrogène fonctionnant aux énergies renouvelables. Découvrez comment l'Espagne se positionne en leader de...

Pourquoi il ne faut surtout pas dormir avec son portable !

Ce n'est plus une surprise, les smartphones sont devenus des compagnons incontournables de notre quotidien. Ils nous réveillent...

La France, un des pays d’Europe où s’habiller coûte le plus cher

En dépit d'une légère contraction du chiffre d'affaires en 2023, affichant 26,7 milliards d'euros contre 27 milliards l'année...

Airbus Helicopters : Les forces spéciales françaises testent le prototype du NH90 en configuration Standard 2

Airbus Helicopters a entamé une campagne de tests de vol impressionnante pour le prototype du NH90 en configuration...