Cette banque française très connue qui refuse une offre d’achat et pourquoi

Date:

Orange Bank rejette la proposition de rachat du fonds Ripplewood

Le conseil d’administration d’Orange Bank a décidé de refuser l’offre de rachat du fonds d’investissement Ripplewood, privilégiant ainsi le projet de fermeture de la banque.

Rejet de l’offre de Ripplewood/IrisFinancial par Orange Bank

Orange Bank a annoncé avoir rejeté à l’unanimité l’offre de reprise proposée par le fonds d’investissement Ripplewood et sa filiale IrisFinancial. Après une étude approfondie sur la capacité de Ripplewood à garantir la pérennité de l’activité et de l’emploi, le conseil d’administration a préféré confirmer son intention de mettre fin à l’aventure bancaire. Ce choix soulève plusieurs questions quant à l’avenir des salariés et aux possibles conséquences sur l’image d’Orange Bank.

Préparez-vous à Payer : Les Carburants Vont Flamber Suite à une Nouvelle Directive Européenne

Les raisons derrière cette décision

  • La mise en avant des difficultés rencontrées par la banque française depuis quelques années.
  • Les incertitudes concernant la capacité de Ripplewood à garantir la pérennité de l’activité et de l’emploi.

Pérennité de l’activité et de l’emploi : un enjeu majeur

Orange Bank a indiqué que les principales raisons pour lesquelles les offres ont été rejetées étaient liées à la capacité des repreneurs potentiels à garantir la pérennité de l’activité et de l’emploi. Les investisseurs intéressés ont donc dû démontrer leur volonté et leur aptitude à maintenir l’entreprise à flot lors des négociations.

Néanmoins, le fait que ces arguments soient invoqués pour justifier un tel refus soulève des questions quant à la stratégie d’Orange Bank. En effet, si la préservation de l’emploi est une priorité, la fermeture de la banque pourrait entraîner la suppression de postes et donc avoir l’effet inverse de celui recherché.

L’image d’Orange Bank en question

Le refus de cette offre de rachat peut également avoir une incidence sur l’image d’Orange Bank auprès du grand public. En choisissant de privilégier le projet de fermeture plutôt que de tenter de redresser la barre avec un partenaire solide comme Ripplewood, la banque peut être perçue comme un acteur peu ambitieux ou non compétitif.

Quelles conséquences pour les salariés d’Orange Bank ?

La fermeture annoncée d’Orange Bank pose évidemment la question de l’avenir professionnel des salariés de la banque. Si aucun plan social n’a été dévoilé pour le moment, il semble toutefois probable que certains employés devront trouver un nouvel emploi en cas de fermeture effective.

Orange Bank pourrait également tenter de reclasser une partie de ses salariés au sein du groupe, mais la mise en œuvre d’une telle opération serait complexe et nécessiterait des négociations avec les partenaires sociaux.

Un avenir incertain pour Orange Bank

Bien que le choix du conseil d’administration d’Orange Bank soit clairement orienté vers une fermeture de la banque, aucune date précise n’a encore été avancée. La filiale française est donc confrontée à un avenir incertain.

Face aux défis du secteur bancaire et aux difficultés rencontrées ces dernières années, il semblerait qu’Orange Bank préfère mettre fin à l’expérience plutôt que de chercher à se réinventer en s’appuyant sur un partenaire tel que Ripplewood. Une décision qui ne manquera pas de faire parler dans le monde de la finance et qui peut susciter quelques interrogations.

Sources

  • https://www.frenchweb.fr/orange-bank-rejette-la-proposition-de-rachat-du-fonds-ripplewood/446683
  • https://www.notretemps.com/depeches/taiwan-le-president-elu-promet-de-proteger-l-ile-des-menaces-de-la-chine-83994
  • https://news.dayfr.com/entreprise/3219467.html
  • https://www.msn.com/fr-fr/finance/other/orange-bank-rejette-l-offre-de-rachat-du-fonds-d-investissement-ripplewood/ar-AA1mT3xj?ocid=finance-verthp-feeds

Notre site est un média approuvé par Google Actualité.

Ajoutez Media24.fr dans votre liste de favoris pour ne manquer aucune news !

Nous rejoindre en un clic
Suivre-Media24.fr

Eric GARLETTI
Eric GARLETTIhttps://media24.fr/
Je suis curieux, défenseur de l'environnement et assez geek au quotidien. De formation scientifique, j'ai complété ma formation par un master en marketing digital qui me permet d'aborder de très nombreux sujets.

1 COMMENTAIRE

  1. “il semblerait qu’Orange Bank préfère mettre fin à l’expérience plutôt que de chercher à se réinventer en s’appuyant sur un partenaire tel que Ripplewood. Une décision qui ne manquera pas de faire parler dans le monde de la finance et qui peut susciter quelques interrogations.”

    Ça ne suscite aucune interrogation. Après 1 milliard perdus en quelques années, ça fait des mois que la fermeture est actée (depuis le départ de Stéphane Richard, en fait) et qu’Orange discute avec BNP Paribas sur une proposition de reprise des clients par Hello Bank. ING est déjà parti, et My French Bank devrait fermer aussi d’ici la fin de l’année.

    La seule interrogation, c’était l’irruption de Ripplewood dans le débat. Une manoeuvre de la CFE-CGC et de son président Sébastien Crozier, qui espérait bien prendre la suite de S. Richard ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles connexes

La brique de l’avenir est faite dans un matériau insolite : Un champignon et pour un coût très réduit

Les champignons : Une innovation durable pour répondre à la crise du logement. Face à une crise du logement...

Cette découverte scientifique capitale sur les terres rares peut s’avérer un tournant dans l’histoire numérique

Découverte capitale sur les propriétés magnétiques des métaux terres rares. Pour la première fois dans l'histoire de la physique,...

La Chine choque le monde avec l’annonce du premier réacteur à fusion de l’humanité

La Chine à l'aube d'une révolution énergétique avec son "Soleil Artificiel". La Chine est sur le point de franchir...

GE Aerospace investit 1 milliard de dollars pour renforcer l’efficacité du MRO

GE Aerospace, un des géants de l’aérospatiale coté au NYSE sous le symbole GE, a annoncé un plan...