Avant et après EarthCARE d’Airbus : pourquoi notre compréhension du climat ne sera plus jamais la même

Date:

Le satellite EarthCARE (Earth Clouds, Aerosols and Radiation Explorer), conçu par Airbus, a quitté Munich, en Allemagne, pour rejoindre son site de lancement à Vandenberg, en Californie. Prévu pour un lancement en mai à bord d’une fusée Falcon 9, EarthCARE marque une étape cruciale dans la mission d’exploration terrestre la plus complexe du programme FutureEO de l’Agence spatiale européenne (ESA).

Marc Steckling, responsable de l’Observation de la Terre, des Sciences et de l’Exploration chez Airbus, souligne l’importance croissante de disposer d’outils spatiaux sophistiqués pour analyser le climat en mutation. EarthCARE promet de combler les lacunes des connaissances actuelles, offrant des mesures inédites pour une compréhension approfondie de la transmission de l’énergie dans l’atmosphère.

Une collaboration internationale pour le climat

Une collaboration internationale pour le climat

Ce projet est le fruit d’une collaboration entre l’ESA et l’Agence spatiale japonaise (JAXA), impliquant également des experts de 15 pays européens, du Japon et du Canada. EarthCARE vise à quantifier et réduire l’incertitude entourant le rôle des nuages et des aérosols dans le réchauffement et le refroidissement de l’atmosphère terrestre. Ces efforts contribueront de manière significative à notre compréhension du changement climatique.

Des instruments révolutionnaires à bord

Le satellite est équipé de quatre instruments principaux, dont le lidar atmosphérique ATLID. Ce dernier, deuxième lidar ultraviolet européen après le satellite Aeolus, positionne Airbus comme spécialiste mondial des lidars embarqués. ATLID fournira des profils verticaux des aérosols et des nuages fins, tandis que le radiomètre à large bande développé par l’ESA, l’imageur multispectral développé par SSTL (une filiale d’Airbus), et le radar de profilage des nuages développé par JAXA compléteront cette panoplie d’instruments. Cette combinaison unique permettra pour la première fois une évaluation directe de l’impact des nuages et des aérosols sur le bilan radiatif de la Terre, réduisant ainsi les incertitudes actuelles.

Objectifs et ambitions d’EarthCARE

En orbite héliosynchrone à 400 km au-dessus de la Terre, EarthCARE traversera l’équateur en début d’après-midi pour optimiser les conditions d’éclairage. Plus de 200 instituts de recherche à travers le monde soutiennent cette mission, qui améliorera significativement l’exactitude des modèles de développement des nuages, leur comportement, composition et interaction avec les aérosols.

Le satellite EarthCARE, d’un poids de 2 tonnes, a été développé et construit par Airbus Defence and Space à Friedrichshafen (Allemagne), avec la contribution de l’unité de Toulouse (France) pour le lidar atmosphérique ATLID. Cette mission s’inscrit dans une démarche d’avancement considérable pour la surveillance et la compréhension des mécanismes climatiques de notre planète, ouvrant la voie à des prévisions météorologiques et climatiques plus précises pour les décennies à venir.

Notre site est un média approuvé par Google Actualité.

Ajoutez Media24.fr dans votre liste de favoris pour ne manquer aucune news !

Nous rejoindre en un clic
Suivre-Media24.fr

Eric GARLETTI
Eric GARLETTIhttps://media24.fr/
Je suis curieux, défenseur de l'environnement et assez geek au quotidien. De formation scientifique, j'ai complété ma formation par un master en marketing digital qui me permet d'aborder de très nombreux sujets.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles connexes

Ce géant français de la construction fait éclater le marché de l’énergie avec un coup de maître en Allemagne

La société française Eiffage, à travers sa filiale Eiffage Énergie Systèmes, vient de marquer un tournant stratégique majeur...

Scénario digne d’un film de SF : La bactérie mutante va-t-elle avoir la peau des astronautes de l’ISS ?

Les dernières recherches révèlent une situation préoccupante à bord de la Station spatiale internationale (ISS) : certaines bactéries...

Cette startup promet de booster vos revenus locatifs de 20%

Dans un marché immobilier stimulé par une baisse des taux d'intérêt depuis fin 2023 et une inflation contrôlée,...

Purifier l’eau avec de l’or ? C’est possible et c’est nouveau

L'Université de Floride Centrale (UCF) met en lumière une nouvelle utilisation de l'or, non pas comme symbole de...