Une hausse alarmante des défaillances d’entreprises ultramarines en 2023

Date:

Contexte économique préoccupant

Au cours du dernier trimestre de 2023, l’Outre-mer français a connu une augmentation significative et préoccupante du nombre de défaillances d’entreprises. Avec une progression de +34,2 % par rapport à 2022, cette hausse dépasse nettement celle observée pour la France entière, qui s’établit à +35,6 %. Ce phénomène marque un point haut historique avec 2 338 défaillances d’entreprises au 4ème trimestre 2023, un niveau jamais atteint depuis la crise du Covid, illustrant ainsi une situation économique particulièrement tendue dans ces territoires.

Les territoires les plus touchés

Contrairement à la Polynésie française, qui enregistre une baisse de 16,1 % des défaillances, tous les autres territoires ultramarins ont vu leur nombre de défaillances augmenter par rapport à l’année précédente. La Réunion et la Martinique sont particulièrement impactées, avec respectivement +58,3 % et +51,9 % de défaillances en plus sur un an. Ces deux territoires sont responsables de près de 80 % de l’augmentation globale en Outre-mer, ce qui souligne l’urgence de la situation.

Sectors les plus vulnérables

La hausse des défaillances est surtout marquée dans le secteur des conseils et services aux entreprises, avec une augmentation de 65,0 % au 4ème trimestre 2023, et celui des transports et entreposage, avec +66,2 %. Le secteur de la construction n’est pas en reste, représentant à lui seul un quart du total des défaillances en Outre-mer avec 608 entreprises affectées. Cette situation délicate touche également le commerce et la réparation automobile, qui concentrent 18 % du total des défaillances.

Analyse et perspectives

Cette tendance alarmante appelle à une réflexion approfondie sur les causes sous-jacentes de ces difficultés. Les territoires ultramarins, déjà confrontés à des défis structurels et à une certaine fragilité économique, sont durement touchés par les fluctuations du marché global. Les secteurs les plus affectés révèlent également les vulnérabilités spécifiques de l’économie ultramarine, notamment dans les services aux entreprises, le transport, et la construction.

L’enjeu pour les mois à venir sera de mettre en place des mesures de soutien adaptées à ces territoires, pour non seulement pallier les effets immédiats de cette crise, mais aussi pour renforcer la résilience des entreprises face aux chocs futurs. La collaboration entre les acteurs économiques locaux, les institutions financières et les pouvoirs publics sera cruciale pour élaborer des stratégies de relance efficaces et durables.

Les défaillances d’entreprises en Outre-mer au 4ème trimestre 2023 sonnent comme un signal d’alarme sur l’état de santé économique de ces territoires. Face à cette situation, il est impératif d’agir rapidement et de manière ciblée pour soutenir les secteurs les plus vulnérables et préparer le terrain pour une reprise économique robuste et inclusive.

Notre site est un média approuvé par Google Actualité.

Ajoutez Media24.fr dans votre liste de favoris pour ne manquer aucune news !

Nous rejoindre en un clic
Suivre-Media24.fr

Eric GARLETTI
Eric GARLETTIhttps://media24.fr/
Je suis curieux, défenseur de l'environnement et assez geek au quotidien. De formation scientifique, j'ai complété ma formation par un master en marketing digital qui me permet d'aborder de très nombreux sujets.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles connexes

GPS de smartphone au volant, vous risquez une amende de 150€

Aujourd'hui, les smartphones sont devenus indispensables dans notre quotidien et leur utilisation s'est même étendue à nos déplacements...

Déforestation et Café : Ce que votre tasse ne vous dit pas

Le Cirad, en collaboration avec l’International Standard for Information in Coffee (ISIC), a récemment publié une étude dans...

La régulation de la shrinkflation : une nouvelle ère de transparence pour les consommateurs

La pratique commerciale controversée connue sous le nom de "shrinkflation", qui consiste à diminuer la quantité d'un produit...

Le collège Aliénor d’Aquitaine en finale du 17e Concours CGénial

Le 15 mai 2024, le collège Aliénor d'Aquitaine de Salles (Gironde) disputera la finale du 17e Concours CGénial...