70 % des étudiants ont déjà fait appel à ChatGPT ou à d’autres IA génératives

Date:

L’essor de l’intelligence artificielle générative a marqué un tournant dans de nombreux secteurs, y compris l’éducation. Une étude récente réalisée par le Centre d’enseignement multimédia universitaire (CEMU) de l’Université de Caen révèle des insights fascinants sur l’utilisation de ces technologies par les étudiants en licence.

Adoption et perception des IA génératives par les étudiants

Taux d’utilisation et fréquence

L’étude montre que 70 % des étudiants ont déjà fait appel à ChatGPT ou à d’autres IA génératives pour leurs études ou à titre personnel. Toutefois, leur usage reste majoritairement occasionnel, avec 50 % des étudiants utilisant ces outils moins d’une fois par mois. Cette donnée met en évidence une familiarité croissante avec la technologie, sans pour autant indiquer une dépendance quotidienne.

Contexte d’utilisation : Privé vs Universitaire

Il est intéressant de noter que 54 % des étudiants préfèrent utiliser ChatGPT dans un cadre privé, tandis que 30 % l’utilisent pour leurs études. Ce contraste soulève des questions sur l’intégration académique de ces outils et leur acceptabilité dans les pratiques éducatives formelles.

Défis et opportunités dans l’intégration académique

Compréhension et compétences techniques

Matthieu Le Crosnier souligne un écart important entre l’utilisation des IA et la compréhension de leur fonctionnement réel. “Bien que la majorité des étudiants aient déjà utilisé ChatGPT, il existe un écart significatif entre l’utilisation et la compréhension réelle de ce que sont les IA génératives, ce qui montre l’importance de les considérer comme des aides à l’activité et à l’apprentissage plutôt que comme des solutions magiques”, analyse-t-il.

Acceptation et réticences

Malgré l’adoption large de ces technologies, 44 % des étudiants ne souhaitent pas voir les usages de l’IA se développer dans l’université. Cette réticence contraste avec les 80% qui considèrent que c’est une aide à l’apprentissage et un gain de production. Ce paradoxe pourrait refléter une méfiance vis-à-vis de la dépendance technologique ou une préférence pour des méthodes d’enseignement traditionnelles.

Les profs aussi utilisent l’intelligence artificielle pour tricher

Perspectives pour l’Avenir

Éducation numérique et éthique

L’Université de Caen, sous la direction d’Elisabeth Schneider, reconnaît l’importance de former les étudiants et les enseignants à utiliser de manière éthique et efficace les IA. Les programmes d’enseignement incluent désormais des modules qui encouragent les étudiants à exploiter ces technologies pour “synthétiser des textes, planifier leur travail ou encore comme point de départ d’un travail créatif”, explique Le Crosnier. Cette approche vise à développer une compréhension profonde des outils numériques, leurs limites, et à préparer les étudiants à une utilisation judicieuse.

Adaptation des cadres pédagogiques

L’étude indique clairement le besoin de réévaluer et d’adapter les cadres pédagogiques pour intégrer efficacement les IA génératives dans l’enseignement. Cela inclut non seulement l’usage des IA en tant que supports pédagogiques mais aussi la révision des méthodes d’évaluation pour s’assurer qu’elles restent pertinentes dans un environnement éducatif en évolution.

L’étude de l’Université de Caen offre un aperçu précieux de l’intégration des IA génératives dans l’enseignement supérieur. Alors que l’adoption continue de croître, il est impératif de continuer à éduquer et à encadrer les étudiants sur les meilleures façons d’utiliser ces technologies, tout en considérant les implications éthiques et pédagogiques. La route vers une intégration harmonieuse des IA dans l’éducation est pavée de défis, mais également riche en opportunités pour enrichir et diversifier l’apprentissage.

Notre site est un média approuvé par Google Actualité.

Ajoutez Media24.fr dans votre liste de favoris pour ne manquer aucune news !

Nous rejoindre en un clic
Suivre-Media24.fr

Eric GARLETTI
Eric GARLETTIhttps://media24.fr/
Je suis curieux, défenseur de l'environnement et assez geek au quotidien. De formation scientifique, j'ai complété ma formation par un master en marketing digital qui me permet d'aborder de très nombreux sujets.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles connexes

C’est le wagon intermodal le plus rapide d’Europe

Dans le contexte actuel de décarbonation des transports, le fournisseur de solutions logistiques intermodales MODALIS frappe un grand...

TotalEnergies sous le feu des critiques étrenne un des projets d’énergie renouvelable les plus ambitieux de ces dernières années dans la Marne

Un tournant majeur dans l'énergie renouvelable en France. TotalEnergies a récemment inauguré son plus grand parc éolien en France,...

Interstellar Lab et la Fondation Antoine de Saint Exupéry vont cultiver des roses sur la Lune

Interstellar Lab, entreprise pionnière dans le domaine de la biotechnologie spatiale, s'associe avec la Fondation Antoine de Saint...

Airbus lance un Tech Hub au Japon pour renforcer l’innovation aérospatiale

Airbus a annoncé la création d'un nouveau Tech Hub au Japon, un projet visant à renforcer les partenariats...