On sait enfin ce qui rend les bactéries potentiellement mortelles

Date:

Une récente étude publiée dans Nature Communications a apporté des réponses cruciales à une question longtemps débattue : qu’est-ce qui rend certaines bactéries extrêmement virulentes et potentiellement mortelles ? Cette recherche, réalisée par une équipe internationale, a mis en lumière un mécanisme génétique clé qui permet à certaines souches bactériennes de devenir particulièrement dangereuses.

Les mutations génétiques : Le cœur du problème

Les chercheurs ont focalisé leur étude sur les bactéries pathogènes extraintestinales Escherichia coli (ExPEC), notamment celles appartenant au type de séquence 95 (ST95). Ces souches sont fréquemment associées à des infections sévères telles que la pyélonéphrite, la septicémie et la méningite néonatale. L’analyse de 613 génomes de souches ST95 a révélé que plus de la moitié d’entre elles possèdent des mutations entraînant une perte de production de cellulose.

Découverte Clé : Les mutations qui empêchent la production de cellulose chez ces bactéries augmentent significativement leur virulence. Les bactéries sans cellulose sont capables de franchir les barrières intestinales et de se disséminer plus facilement vers des organes vitaux comme le foie, la rate et le cerveau, exacerbant ainsi la sévérité de l’infection.

Pourquoi l’absence de cellulose augmente la virulence

La cellulose joue un rôle protecteur en renforçant la matrice extracellulaire des bactéries, ce qui limite leur capacité à envahir les tissus hôtes. Lorsque la production de cellulose est perturbée, les bactéries deviennent plus invasives. Cette absence de cellulose facilite également une réponse inflammatoire plus intense de l’hôte, aggravant les dégâts tissulaires et permettant aux bactéries de se propager plus rapidement dans le corps.

Implications pour la médecine et les traitements

Cette découverte ouvre la voie à de nouvelles approches thérapeutiques. En ciblant les mécanismes génétiques responsables de la perte de production de cellulose, il est possible de développer des stratégies pour réduire la virulence des souches bactériennes dangereuses. Cela pourrait révolutionner le traitement des infections sévères causées par des bactéries résistantes aux antibiotiques, en offrant des alternatives aux traitements actuels.

Une nouvelle ère pour la lutte contre les infections bactériennes

La compréhension des mécanismes qui rendent certaines bactéries potentiellement mortelles est une avancée scientifique majeure. Elle fournit des bases solides pour le développement de nouveaux traitements ciblés, capables de neutraliser les capacités invasives des bactéries virulentes. À l’heure où la résistance aux antibiotiques est un défi mondial croissant, cette découverte représente un espoir pour des thérapies plus efficaces et des résultats cliniques améliorés.

Source de l'étude : Nhu, N.T.K., Rahman, M.A., Goh, K.G.K. et al. A convergent evolutionary pathway attenuating cellulose production drives enhanced virulence of some bacteria. Nat Commun 15, 1441 (2024). https://doi.org/10.1038/s41467-024-45176-4

Notre site est un média approuvé par Google Actualité.

Ajoutez Media24.fr dans votre liste de favoris pour ne manquer aucune news !

Nous rejoindre en un clic
Suivre-Media24.fr

Eric GARLETTI
Eric GARLETTIhttps://media24.fr/
Je suis curieux, défenseur de l'environnement et assez geek au quotidien. De formation scientifique, j'ai complété ma formation par un master en marketing digital qui me permet d'aborder de très nombreux sujets.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles connexes

L’humanité sauvée ? Cet élément représentant 4% de l’air ambiant va permettre de filtrer plus facilement le CO2

Un nouvelle membrane utilisant l'humidité pour capturer le CO2 de l'air. Une équipe de chercheurs de l'Université de Newcastle...

Quel est le prix du loyer dans les 30 plus grandes villes Française d’un studio ?

Lorsque les étudiants envisagent leur parcours universitaire, l'un des aspects les plus significatifs à considérer est le coût...

Victoria : une nouvelle direction sous le leadership d’Yves Péters

Victoria, reconnue pour sa position de leader dans le secteur de la vente directe de bijoux, a officiellement...

Créer des centrales nucléaires flottantes en haute mer ? C’est objectif de cette nouvelle organisation internationale qui veut réglementer la démarche

L'avenir énergétique pourrait bien être en train de prendre le large. Le 2 avril 2024, une organisation internationale,...