Airbus dévoile le PioneerLab, son laboratoire volant bimoteur, une avancée majeure dans l’exploration technologique

Date:

Airbus Helicopters a récemment dévoilé son laboratoire volant bimoteur, le PioneerLab, lors de la Conférence Nationale Allemande sur l’Aviation qui s’est tenue à Hambourg. Ce démonstrateur technologique, basé sur la plateforme H145, vient compléter la gamme de FlightLabs d’Airbus et vise à tester des technologies novatrices pour réduire les émissions des hélicoptères, augmenter l’autonomie et intégrer des matériaux biosourcés.

La naissance du PioneerLab

Tomasz Krysinski, Responsable des Programmes de Recherche et d’Innovation chez Airbus Helicopters, a déclaré : “Avec le PioneerLab, nous poursuivons notre stratégie ambitieuse de tester et de mature la nouvelle technologie à bord de nos démonstrateurs d’hélicoptères”. Situé en Allemagne, sur le site de Donauwörth, le PioneerLab sera dédié à l’exploration des technologies spécifiques aux hélicoptères bimoteurs.

Une vision éco-responsable

L’une des principales ambitions du PioneerLab est de réaliser une réduction de consommation de carburant pouvant aller jusqu’à 30% par rapport à un H145 conventionnel. Ceci sera rendu possible grâce à un système de propulsion hybride électrique et à des améliorations aérodynamiques. Airbus Helicopters compte également tester des composants structuraux fabriqués à partir de matériaux biosourcés et recyclés, visant à réduire l’empreinte environnementale sur l’ensemble du cycle de vie de l’appareil. La fabrication de ces nouvelles pièces sera basée sur des processus qui permettent de réduire la consommation de matière et d’énergie tout en améliorant la recyclabilité.

Anniversaire Air France : 90 ans d’élégance avec une exposition exceptionnelle aux Galeries Lafayette

Innover pour l’autonomie et la sécurité

Au-delà de l’efficacité énergétique, le PioneerLab concentrera ses recherches sur l’intégration des dernières technologies digitales dans le système de contrôle de vol et les capteurs associés de l’appareil. L’objectif étant d’accroître l’autonomie et la sécurité pendant les phases de vol critiques comme le décollage et l’atterrissage.

Un financement partiel par le BMWK

Le projet PioneerLab est partiellement financé par le BMWK, le Ministère Fédéral Allemand de l’Économie et de l’Action pour le Climat, dans le cadre de son programme national de recherche LuFo. Les FlightLabs d’Airbus Helicopters représentent des plates-formes d’essai agiles et efficaces pour tester rapidement les technologies. Ils s’inscrivent dans la stratégie de l’entreprise visant à apporter une innovation incrémentale pour améliorer ses produits actuels et à maturer la technologie pour les plateformes futures.

Premiers vols et tests technologiques

La campagne de vol du PioneerLab a déjà débuté sur le plus grand site allemand de l’entreprise à Donauwörth, avec un système d’alerte en cas de frappe du rotor étant le premier élément technologique testé à bord du démonstrateur. La prochaine phase consistera en des essais d’un système automatisé de décollage et d’atterrissage, positionnant ainsi Airbus comme un acteur clé dans l’innovation de l’aviation civile.

En résumé :

  • Airbus Helicopters présente le PioneerLab, un laboratoire volant bimoteur basé sur la plateforme H145, pour tester des technologies visant à réduire les émissions et augmenter l’autonomie des hélicoptères.
  • Le PioneerLab ambitionne une réduction de la consommation de carburant de 30% grâce à un système de propulsion hybride électrique et des améliorations aérodynamiques.
  • Des composants structuraux biosourcés et recyclés seront testés afin de réduire l’empreinte environnementale sur l’ensemble du cycle de vie de l’appareil.
  • Des technologies digitales seront intégrées dans le système de contrôle de vol pour augmenter l’autonomie et la sécurité pendant les phases critiques comme le décollage et l’atterrissage.
  • Le projet, partiellement financé par le Ministère Fédéral Allemand de l’Économie et de l’Action pour le Climat, a entamé sa campagne de vol à Donauwörth, avec des tests d’un système d’alerte en cas de frappe du rotor et prévoit des essais de système automatisé de décollage et d’atterrissage.

Notre site est un média approuvé par Google Actualité.

Ajoutez Media24.fr dans votre liste de favoris pour ne manquer aucune news !

Nous rejoindre en un clic
Suivre-Media24.fr

Eric GARLETTI
Eric GARLETTIhttps://media24.fr/
Je suis curieux, défenseur de l'environnement et assez geek au quotidien. De formation scientifique, j'ai complété ma formation par un master en marketing digital qui me permet d'aborder de très nombreux sujets.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles connexes

Gardez vos bijoux intacts, même dans l’eau : quels matériaux privilégier ?

Lorsqu'il s'agit de choisir des bijoux à porter au quotidien ou en certaines occasions spéciales, il est crucial...

Ce champion français de la construction cartonne en Angleterre avec ce méga contrat de 230 millions d’€ pour repenser le réseau urbain de la...

Dans une ère où les infrastructures urbaines deviennent le cœur battant des villes modernes, la ville de Milton...

Le chocolat cache un terrible secret pour votre santé d’après cette étude (non ce n’est pas “vous faire grossir”)

Attention gourmands! Le chocolat peut cacher un danger insoupçonné dans vos desserts préférés. Découvrir pourquoi le chocolat nous fascine...

EDF décroche un contrat d’importance stratégique pour la France et l’Italie visant à connecter ces 3 régions méditerranéennes

Un bond en avant pour la coopération énergétique entre la France et l'Italie. EDF et Terna, deux géants du...