Aide exceptionnelle pour les producteurs de fruits et légumes d’Outre-mer : zoom sur un soutien inédit face aux conséquences de la guerre en Ukraine

Date:

Partager:

Depuis le début de la guerre en Ukraine et les sanctions conséquentes imposées par l’Union européenne et ses partenaires, notre économie mondiale connaît d’importantes perturbations. Ces remous économiques affectent particulièrement le secteur agricole, d’autant plus les producteurs de fruits et légumes, déjà sensibles aux fluctuations du marché.

Les DOM-TOM, doublement touchés

Si les conséquences de ce conflit se font ressentir à l’échelle mondiale, les départements d’Outre-mer se trouvent dans une position encore plus délicate. Les augmentations significatives du prix de l’énergie, des engrais, des produits phytosanitaires et des emballages pèsent lourdement sur les charges des exploitants. À cela s’ajoute la hausse drastique du coût du fret, rendant l’exportation et l’importation de marchandises particulièrement onéreuses.

Renforcement du soutien à l’agriculture biologique : un plan d’urgence de 60M€

Une bouffée d’oxygène de 10 millions d’euros

Face à cette situation, la Première ministre Élisabeth Borne a annoncé, lors de sa visite à La Réunion le 12 mai 2023, une aide exceptionnelle destinée aux productions locales de fruits et légumes des Outre-mer. Cette aide, d’une enveloppe de 10 millions d’euros, vise à compenser jusqu’à 90% de l’augmentation des coûts des engrais et amendements entre 2021 et 2022. Les producteurs de racines et tubercules alimentaires peuvent également prétendre à ce dispositif.

Le feu vert de la Commission européenne

Après une période d’attente, la Commission européenne a validé le dispositif d’aide le 28 août. Une circulaire co-signée par le ministère de l’Agriculture et de la Souveraineté alimentaire ainsi que le ministère de l’Intérieur et des Outre-mer a alors été publiée le 21 septembre. Cette dernière détaille les modalités de mise en œuvre de l’aide.

Modalités de dépôt et échéances

Chaque Préfet de département d’Outre-mer est désormais en charge de la définition de la période d’ouverture des guichets pour le dépôt des dossiers, adaptée à son territoire. Néanmoins, une date butoir a été fixée : le 27 octobre. Ceci dans l’optique que toutes les aides soient octroyées avant le 31 décembre 2023, assurant ainsi un soutien rapide et efficace aux exploitants agricoles concernés.

Cette mesure d’aide, bien que spécifique, met en lumière les interconnexions économiques mondiales et les répercussions qu’un conflit peut avoir sur des secteurs a priori éloignés. Elle souligne également la volonté de l’État de soutenir ses territoires d’Outre-mer, souvent plus vulnérables aux chocs extérieurs.

Notre site est un média approuvé par Google Actualité.

Ajoutez Media24.fr dans votre liste de favoris pour ne manquer aucune news !

Nous rejoindre en un clic
Suivre-Media24.fr

Eric GARLETTI
Eric GARLETTIhttps://media24.fr/
Je suis curieux, défenseur de l'environnement et assez geek au quotidien. De formation scientifique, j'ai complété ma formation par un master en marketing digital qui me permet d'aborder de très nombreux sujets.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles connexes

Bison Futé : Évitez la catastrophe, les heures exactes où vous ne devez ABSOLUMENT pas prendre la route !

Le troisième weekend des vacances d'hiver s'annonce chargé sur les routes de France, entre départs et retours de...

La prolifération des normes environnementales : un casse-tête pour les PME

Une inflation normative qui inquiète L'ouverture du Salon International de l’Agriculture (SIA) ce samedi 24 février met en lumière...

C’est le métal le plus cher du monde : 1,33 Millions d’Euros le kilogramme

L'osmium, le métal le plus cher du monde, avec un prix vertigineux atteignant 1.330.820 euros le kilogramme, suscite...

Création d’un premier jalon pour une norme mondiale en termes de sécurité en ligne des mineurs

Dans un monde où l'utilisation des réseaux sociaux par les mineurs s'accroît de façon exponentielle, la protection de...