JO 2024 : des milliers d’étudiants à la rue pendant les jeux

Date:

Partager:

Décision contestée pour héberger les professionnels des JO

Dans le cadre des Jeux olympiques de Paris 2024, une mesure gouvernementale suscite des débats : la réquisition des résidences universitaires Crous, affectant plus de 2 000 étudiants. Ces logements sont destinés à accueillir pompiers, personnels soignants et forces de sécurité pendant l’événement sportif. Face à cette décision, une vague d’inquiétude monte chez les étudiants concernés.

Lire aussi :

Les détails du plan de compensation gouvernemental

Pour pallier les dérangements occasionnés, le gouvernement propose une solution temporaire pour reloger les étudiants durant les mois de juillet et août. Cette initiative vise à éviter des frais supplémentaires pour les étudiants, tout en les repositionnant près de leurs établissements. Une aide financière forfaitaire de 100 euros est prévue pour ceux devant déménager, en plus de l’offre de deux billets pour assister à des épreuves olympiques, comme expliqué par la ministre de l’Enseignement supérieur, Sylvie Retailleau, dans son entretien au Parisien.

Raisons de la réquisition expliquées

Sylvie Retailleau souligne que chaque été, presque un tiers des logements Crous en Île-de-France sont vacants, les étudiants ayant tendance à résilier leurs baux pour divers motifs. L’opportunité de réutiliser ces espaces inoccupés pour les agents publics durant les jeux est mise en avant. La ministre indique qu’environ 3 200 logements vides serviront à cet effet, nécessitant le relogement de 2 200 étudiants.

Le devenir des logements post-JO

Après les Jeux olympiques, une conversion de logements est prévue : 1 667 appartements des villages olympique et des médias, dont 1 300 en Seine-Saint-Denis, deviendront des résidences étudiantes dès le premier semestre de l’année universitaire 2024-2025.

Malgré ces mesures, l’opposition demeure chez les étudiants et leurs représentants qui voient leur quotidien et leur parcours académique perturbés, en particulier dans le contexte tendu de la crise du logement étudiant. Une décision du tribunal administratif de Paris a temporairement suspendu la limitation des baux étudiants jusqu’au 30 juin pour les JO, avec un appel du Crous en instance devant le Conseil d’État prévu pour fin novembre ou début décembre.

Notre site est un média approuvé par Google Actualité.

Ajoutez Media24.fr dans votre liste de favoris pour ne manquer aucune news !

Nous rejoindre en un clic
Suivre-Media24.fr

Guillaume AIGRON
Guillaume AIGRON
Très curieux et tourné vers les nouvelles technologies, je vous propose de vous faire profiter de mon expertise pour tous les enjeux touchant au monde de l'entreprenariat et de l'assurance (milieu dans lequel j'ai évolué pendant de nombreuses années).

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles connexes

Mariage : Voilà 7 idées tendances pour remplacer les dragées à votre mariage

Des alternatives créatives aux dragées traditionnelles pour les mariages. Les dragées ont longtemps été synonymes de mariage, offertes comme...

Cet organe vital diffère selon que vous êtes une femme ou un homme d’après cette étude récente

Bien que les cœurs des hommes et des femmes puissent battre à l'unisson, saigner ou même se briser,...

Le salon international de l’agriculture 2024 : Un bilan positif malgré un contexte houleux

Une affluence record dans un contexte difficile Le Salon International de l'Agriculture (SIA) 2024 s'est achevé sur une note...

Réforme du RSA : Expansion de l’expérimentation RSA rénové à 47 départements

Dans la continuité de ses efforts pour atteindre le plein emploi, le Gouvernement a annoncé une réforme majeure...