JO 2024 : Les russes et bélarusses autorisés à participer sous bannière neutre, l’Ukraine prête à en découdre

Date:

Jeux olympiques Paris 2024 : Participation neutre autorisée pour les athlètes russes et bélarusses

Les Jeux Olympiques de 2024 à Paris connaîtront la présence exceptionnelle d’athlètes russes et bélarusses sous une bannière neutre, une décision controversée du Comité International Olympique (CIO) dans le contexte géopolitique actuel.

Lire aussi :

Décision du CIO : Athlètes russes et bélarusses en tant que participants neutres

Le CIO a pris une décision majeure en permettant la participation d’athlètes russes et bélarusses aux Jeux Olympiques de 2024 à Paris. Cependant, cette participation est conditionnée : ils doivent concourir sous une bannière neutre et prouver qu’ils n’ont pas soutenu activement l’invasion russe de l’Ukraine. De plus, leur participation est limitée aux épreuves individuelles, excluant les compétitions par équipes.

Critères de sélection et représentation limitée

Seuls les athlètes considérés comme “individuels neutres” et ayant réussi à se qualifier pourront participer. Ils doivent également ne pas être affiliés à l’armée ou à des agences de sécurité nationales. Actuellement, seuls onze athlètes – huit Russes et trois Bélarusses – répondent à ces critères, contre une soixantaine d’Ukrainiens déjà qualifiés pour les Jeux.

Implications pour la délégation ukrainienne

La présence d’athlètes russes et bélarusses à Paris a été un sujet sensible, notamment en raison de l’impact potentiel sur la participation ukrainienne. Inquiète de voir une délégation ukrainienne absente ou affaiblie, l’organisation olympique a dû naviguer prudemment pour maintenir un équilibre entre les différentes parties.

Le changement de position du gouvernement ukrainien

Bien que le gouvernement ukrainien ait initialement imposé un boycott des événements impliquant des athlètes russes, sa position a évolué en juillet 2022. Plusieurs sportifs ukrainiens ont exprimé le désir de rivaliser et de vaincre les athlètes russes sur le terrain, influençant ainsi la décision du CIO.

Maintien des sanctions et soutien aux athlètes ukrainiens

Bien que les athlètes de Russie et du Bélarus soient réintégrés, les sanctions contre leurs gouvernements demeurent. Le CIO continue d’interdire les compétitions internationales en Russie et au Bélarus, ainsi que la présence de leurs hymnes, drapeaux et officiels lors des événements. Le comité olympique russe a été suspendu et privé de financements olympiques. Parallèlement, un fonds de solidarité a été mis en place pour soutenir plus de 3000 athlètes ukrainiens affectés par le conflit.

JO 2024 : le monde du spectacle montre les dents, 150 millions de pertes annoncées pendant les jeux !

En résumé :

  • Le CIO autorise la participation des athlètes russes et bélarusses aux JO 2024 sous bannière neutre.
  • Les critères de sélection stricts limitent considérablement le nombre de participants éligibles.
  • La décision du CIO a tenu compte de l’impact potentiel sur la délégation ukrainienne.
  • Le gouvernement ukrainien a modifié sa position concernant la participation de ces athlètes.
  • Malgré leur réintégration, les sanctions contre la Russie et le Bélarus restent en vigueur.

Notre site est un média approuvé par Google Actualité.

Ajoutez Media24.fr dans votre liste de favoris pour ne manquer aucune news !

Nous rejoindre en un clic
Suivre-Media24.fr

Guillaume AIGRON
Guillaume AIGRON
Très curieux et tourné vers l'économie, la science et les nouvelles technologies, (particulièrement ce qui touche à l'énergie et les entreprises françaises) je vous propose de vous faire profiter de cette passion à travers des articles d'actualité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles connexes

La location de vélos en entreprise, un marché entre 1,5 et 2 milliards d’euros par an

Le secteur de la location de vélos en entreprise connaît un essor considérable, alimenté par des innovations telles...

L’Union Européenne investit massivement dans le combustible de ce champion français du nucléaire pour assurer sa souveraineté énergétique

L'UE investit dans un combustible nucléaire 100% européen pour sécuriser l'avenir. Framatome, leader de l'industrie nucléaire, a récemment décroché...

Ces sports bizarres que les jeunes Français adorent plus que le foot

À l'approche de la plus grande compétition sportive internationale qui se tiendra en France cet été, un intérêt...

La Suisse réinvente complètement la notion de captation de CO2 avec cette invention formidable pour purifier notre atmosphère

Le miracle du graphène : Une révolution dans la capture du CO2. La lutte contre le changement climatique mobilise...