JO 2024 : Meriem Salmi, la “Psy des Champions” au service des athlètes

Date:

Paris 2024 : Meriem Salmi, la star des psy en préparation des jeux

Dans l’univers compétitif des Jeux Olympiques de Paris 2024, Meriem Salmi se démarque en tant que psychologue sportive dévouée à la santé mentale des athlètes. Son cabinet à Paris, discret et accueillant, est un refuge pour les sportifs de haut niveau, y compris des figures comme Teddy Riner, Ysaora Thibus et Christophe Lemaitre. Meriem Salmi y cultive une atmosphère de confiance et de soutien, indispensable à l’équilibre mental des champions.

Lire aussi :

Harmonie et équilibre : Clés de la performance

Meriem Salmi croit fermement que la performance sportive est le fruit d’une harmonie intérieure. Dans le milieu de l’élite sportive, où les turbulences émotionnelles sont fréquentes, elle veille à maintenir un équilibre psychologique chez les athlètes. Sa méthode, bien que simple en apparence, est un véritable défi olympique : comprendre en profondeur l’univers du sportif et adopter une approche globale.

La face cachée des Champions

Derrière les sourires victorieux et la gloire sur les podiums, les athlètes partagent avec Meriem Salmi leurs doutes et craintes. Les blessures, l’obsession de la performance, l’anxiété liée à l’absence de résultats, et le risque de burn-out sont des sujets fréquents. Meriem Salmi éclaire ainsi la dualité des champions : colosses en apparence, mais êtres humains vulnérables dans l’intimité.

Fragilité et résilience des sportifs de haut niveau

Contrairement à l’idée reçue, les athlètes ne sont pas plus fragiles que les autres, mais ils évoluent dans un milieu extrêmement exigeant, marqué par une hypersensibilité. La psychologue souligne l’importance d’éduquer les sportifs et leurs encadrants à la santé mentale, compte tenu de leur tolérance élevée à la souffrance physique et psychologique.

Au-delà de la performance : Une quête d’équilibre personnel

Avec Meriem Salmi, les athlètes apprennent à s’épanouir au-delà de leur discipline sportive. Ils viennent initialement pour la performance, mais reviennent pour devenir de meilleures personnes dans leur vie personnelle, comme l’illustre l’exemple de Romain Grosjean. Ce travail vise à se sentir bien dans sa peau et à réaliser des rêves, pas seulement dans le sport, mais dans la vie en général.

JO 2024 : Les fonctionnaires vont pouvoir épargner davantage de congés sur leur CET

Résumé :

  • Meriem Salmi, psychologue spécialisée dans la santé mentale des athlètes, accompagne des champions pour Paris 2024.
  • Son approche vise l’harmonie et l’équilibre, essentiels à la performance sportive.
  • Elle aide les athlètes à faire face à l’anxiété, l’obsession de la performance et le risque de burn-out.
  • Sa mission s’étend au-delà du sport, encourageant les sportifs à trouver un équilibre dans leur vie personnelle.
  • Salmi met en lumière la fragilité des athlètes et l’importance de la sensibilisation à la santé mentale dans le sport de haut niveau.

Notre site est un média approuvé par Google Actualité.

Ajoutez Media24.fr dans votre liste de favoris pour ne manquer aucune news !

Nous rejoindre en un clic
Suivre-Media24.fr

Guillaume AIGRON
Guillaume AIGRON
Très curieux et tourné vers les nouvelles technologies, je vous propose de vous faire profiter de mon expertise pour tous les enjeux touchant au monde de l'entreprenariat et de l'assurance (milieu dans lequel j'ai évolué pendant de nombreuses années).

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles connexes

GPS de smartphone au volant, vous risquez une amende de 150€

Aujourd'hui, les smartphones sont devenus indispensables dans notre quotidien et leur utilisation s'est même étendue à nos déplacements...

Déforestation et Café : Ce que votre tasse ne vous dit pas

Le Cirad, en collaboration avec l’International Standard for Information in Coffee (ISIC), a récemment publié une étude dans...

La régulation de la shrinkflation : une nouvelle ère de transparence pour les consommateurs

La pratique commerciale controversée connue sous le nom de "shrinkflation", qui consiste à diminuer la quantité d'un produit...

Le collège Aliénor d’Aquitaine en finale du 17e Concours CGénial

Le 15 mai 2024, le collège Aliénor d'Aquitaine de Salles (Gironde) disputera la finale du 17e Concours CGénial...