Le premier bateau de croisière construit en Chine fait son voyage inaugural : Adora Magic City

Date:

Un tournant historique dans la construction navale chinoise. La Chine, entrée tardivement dans le secteur des croisières, marque un tournant décisif avec la livraison du premier grand navire de croisière construit selon les normes internationales et classé par LR (Lloyd’s Register). Baptisé Adora Magic City, ce géant des mers, d’une capacité de 5 246 passagers, est le fruit d’une collaboration entre le Carnival Group et la China State Shipbuilding Corporation (CSSC). Conçu par JVPC, une joint-venture entre CSSC et Fincantieri, ce projet ambitieux, initialement nommé AIDA Asia, symbolise l’avènement de la Chine dans la conception et la construction de croisières.

Un équipage de 1 292 personnes et un livraison du navire au 15 décembre, suivie d’une croisière de rodage destinée à la formation de l’équipage et à la promotion auprès des agents de voyage à permis de tester le navire.

L’impact sur le marché des croisières

Le lancement de ce navire est perçu comme un catalyseur pour le marché des croisières en Chine. D’une part, il répond à la demande des touristes chinois aisés pour des croisières de courte durée (quatre à cinq jours). D’autre part, il établit un nouveau standard avec des cabines plus spacieuses, un aménagement de qualité supérieure et des composants internationaux, notamment des cabines conçues par Fincantieri.

Un changement de paradigme dans la construction navale

Ce projet pourrait inciter les grands acteurs mondiaux de la construction navale, habitués aux chantiers spécialisés d’Italie, de France, d’Allemagne et de Finlande, à observer de près les évolutions en Chine. Selon Marco Scopaz, responsable du projet chez LR, cette transition vers la Chine est inévitable et pourrait redéfinir le marché mondial des croisières.

Préparez-vous à Payer : Les Carburants Vont Flamber Suite à une Nouvelle Directive Européenne

Le rôle clé de LR et les avancées technologiques

LR, avec le plus grand nombre de navires de croisière sous sa classification, joue un rôle crucial dans ce projet. L’Adora Magic City intègre des technologies avancées, telles qu’un système diesel-électrique avec cinq générateurs diesel ABB et deux unités Azipod XO 2100. De plus, des systèmes de lutte contre l’incendie et des dispositifs de sauvetage ont été fournis par des entreprises internationales.

Vers une chaîne d’approvisionnement locale

Scopaz souligne l’opportunité pour la Chine de développer sa propre chaîne d’approvisionnement dans le secteur des croisières, avec des entreprises d’ingénierie, des fournisseurs d’équipements et des spécialistes du design et de la décoration intérieure situés à proximité des chantiers navals.

Une nouvelle ère pour les croisières en Chine

Le Adora Magic City n’est pas seulement un navire, mais le symbole d’une nouvelle ère pour le secteur des croisières en Chine. Avec cette réalisation, la Chine se positionne comme un acteur clé et innovant, prêt à redéfinir les standards de l’industrie des croisières à l’échelle mondiale.

Notre site est un média approuvé par Google Actualité.

Ajoutez Media24.fr dans votre liste de favoris pour ne manquer aucune news !

Nous rejoindre en un clic
Suivre-Media24.fr

Eric GARLETTI
Eric GARLETTIhttps://media24.fr/
Je suis curieux, défenseur de l'environnement et assez geek au quotidien. De formation scientifique, j'ai complété ma formation par un master en marketing digital qui me permet d'aborder de très nombreux sujets.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles connexes

Ces sports bizarres que les jeunes Français adorent plus que le foot

À l'approche de la plus grande compétition sportive internationale qui se tiendra en France cet été, un intérêt...

La Suisse réinvente complètement la notion de captation de CO2 avec cette invention formidable pour purifier notre atmosphère

Le miracle du graphène : Une révolution dans la capture du CO2. La lutte contre le changement climatique mobilise...

Qui sont les vrais gagnants de l’ouverture des LGV ?

Dans un contexte européen marqué par une libéralisation croissante des services ferroviaires à grande vitesse, la France s'apprête...

Airbus met à jour ses prévisions pour 2024

Airbus SE, connu sous le symbole boursier AIR, a récemment annoncé une mise à jour significative de ses...