Les loups mutants de Tchernobyl ont développé une incroyable capacité 35 ans après l’explosion de la centrale

Date:

Au-delà des compagnons : Les chiens, les loups et la lutte contre le cancer dans un partenariat inattendu.

Les chiens domestiques, bien au-delà de leur rôle d’animaux de travail et de compagnie, jouent un rôle clé dans notre compréhension du cancer. Surprenamment, leurs cousins sauvages, les loups gris, se révèlent être d’excellents modèles pour étudier cette maladie complexe. Cet article se penche sur l’intersection inattendue entre nos amis à quatre pattes, les loups de Tchernobyl, et la recherche sur le cancer.

Lire aussi :

Tchernobyl, un laboratoire à ciel ouvert

En 1986, l’explosion à la centrale de Tchernobyl a marqué l’histoire comme le pire accident nucléaire, transformant les environs en une Zone d’Exclusion (ZET) de 2600 km². Cette zone, bien qu’abandonnée par l’homme, a vu la nature reprendre ses droits, avec une faune et une flore résilientes, y compris les loups. Cara Love, biologiste et écotoxicologue, a exploré cette zone pour étudier comment les loups y survivent malgré la radiation.

L’Inde déploie ses ailes et bat un énorme record mondial dans le domaine de l’énergie renouvelable

Des découvertes prometteuses

En 2014, Love a lancé une étude dans la ZET, équipant des loups de colliers GPS et dosimètres pour mesurer leur exposition aux radiations. Les résultats ont montré que ces loups sont exposés à des niveaux de radiation bien supérieurs aux limites de sécurité pour l’homme. Plus fascinant encore, ces loups présentent des adaptations immunitaires et génétiques qui pourraient révéler des mécanismes de résistance au cancer.

L’adaptation génétique face au cancer

Les travaux de Love ont mis en lumière des régions du génome du loup qui semblent protéger contre le cancer. Contrairement aux mutations humaines connues pour augmenter le risque de cancer, les loups de Tchernobyl pourraient posséder des mutations protectrices. Cette découverte ouvre des perspectives nouvelles pour la recherche sur le cancer, suggérant que la nature pourrait détenir des clés pour la résilience face à cette maladie.

Défis et espoirs

Malgré les promesses de cette recherche, des obstacles majeurs se dressent. La COVID-19 et le conflit en Ukraine ont empêché les retours dans la ZET, soulignant les risques et les difficultés de conduire des études dans des zones de conflit. Malgré ces défis, l’espoir demeure que les découvertes de Love et de son équipe puissent un jour contribuer à de nouvelles stratégies de lutte contre le cancer.

La collaboration inter-espèces pour la santé

L’étude de Love illustre l’importance de la collaboration inter-espèces dans la recherche scientifique. En étudiant les loups de Tchernobyl, les chercheurs peuvent non seulement apprendre à mieux comprendre le cancer, mais aussi développer des approches novatrices pour le traiter chez l’homme. Cela démontre la valeur inestimable de la biodiversité et de la conservation pour la santé humaine.

Vers un avenir de découvertes

L’avenir de cette recherche est incertain mais prometteur. Alors que les scientifiques continuent d’explorer les mystères génétiques des loups de Tchernobyl, chaque découverte nous rapproche d’une meilleure compréhension du cancer. Ces études soulignent l’interconnexion entre la santé humaine, animale et environnementale, et ouvrent la voie à des traitements innovants inspirés par la nature.

Spotify et Bandsintown s’associent pour révolutionner la découverte de la musique en direct

Cet article explore l’interconnexion fascinante entre nos compagnons domestiques, les loups de Tchernobyl et la lutte contre le cancer. En dépit des défis posés par la pandémie et les conflits, les recherches sur la résilience des loups face à la radiation ouvrent des perspectives prometteuses pour la compréhension et le traitement du cancer, soulignant l’importance de la biodiversité dans la recherche médicale.

Source de l’article : https://www.newswise.com/articles/mutant-chernobyl-wolves-evolve-anti-cancer-abilities-35-years-after-nuclear-disaster

Notre site est un média approuvé par Google Actualité.

Ajoutez Media24.fr dans votre liste de favoris pour ne manquer aucune news !

Nous rejoindre en un clic
Suivre-Media24.fr

Guillaume AIGRON
Guillaume AIGRON
Très curieux et tourné vers les nouvelles technologies, je vous propose de vous faire profiter de mon expertise pour tous les enjeux touchant au monde de l'entreprenariat et de l'assurance (milieu dans lequel j'ai évolué pendant de nombreuses années).

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles connexes

GPS de smartphone au volant, vous risquez une amende de 150€

Aujourd'hui, les smartphones sont devenus indispensables dans notre quotidien et leur utilisation s'est même étendue à nos déplacements...

Déforestation et Café : Ce que votre tasse ne vous dit pas

Le Cirad, en collaboration avec l’International Standard for Information in Coffee (ISIC), a récemment publié une étude dans...

La régulation de la shrinkflation : une nouvelle ère de transparence pour les consommateurs

La pratique commerciale controversée connue sous le nom de "shrinkflation", qui consiste à diminuer la quantité d'un produit...

Le collège Aliénor d’Aquitaine en finale du 17e Concours CGénial

Le 15 mai 2024, le collège Aliénor d'Aquitaine de Salles (Gironde) disputera la finale du 17e Concours CGénial...