Le moteur thermique a encore 100 ans devant lui et l’électrique n’est pas prêt de lui passer devant d’après cet expert

Date:

Dans un univers automobile en pleine mutation, où l’électrique semble devenir le nouveau standard, une étude récente vient rebattre les cartes en affirmant que le moteur thermique pourrait encore régner pour un siècle.

Ce constat surprenant s’appuie sur des analyses profondes et des tendances de marché actuelles, notamment en Allemagne, où la fin des subventions pour les voitures électriques a eu un impact inattendu sur les ventes. Cet article s’attarde sur les implications de cette étude pour l’industrie automobile et pour les consommateurs, tout en explorant les raisons derrière ce potentiel sursis du moteur à combustion.

Lire aussi :

Le Retour inattendu de la voiture thermique

Après une période de forte croissance pour le secteur des véhicules électriques, encouragée par des subventions gouvernementales généreuses, l’Allemagne a vu les ventes de ces modèles stagner suite à la coupure abrupte de ces aides financières en décembre dernier. Cette décision a semé le doute parmi les consommateurs potentiels, désormais hésitants à investir dans l’électrique sans le coup de pouce financier de l’État. Parallèlement, des marques comme Volkswagen, BMW et Stellantis ont vu une opportunité de relancer les ventes de leurs modèles thermiques, en proposant des remises attractives, surpassant même celles des voitures électriques.

Un nouveau moteur à eau qui change la donne : la voiture électrique menacée ?

La dynamique du marché selon les experts

Ferdinand Dudenhöffer, un expert automobile de renom, souligne que cette tendance n’est pas simplement le résultat d’initiatives des constructeurs, mais plutôt une conséquence directe des décisions politiques. Les constructeurs, répondant à la demande du marché et aux conditions économiques actuelles, ont donc ajusté leur stratégie, mettant davantage l’accent sur les véhicules à combustion interne.

L’électrique dans le viseur

Malgré les avancées technologiques et l’augmentation de l’offre en véhicules électriques, plusieurs obstacles demeurent, freinant leur adoption massive. L’autonomie limitée, les temps de recharge conséquents et la disponibilité insuffisante des bornes de recharge constituent des freins significatifs. De plus, la rentabilité plus faible des voitures électriques pour les constructeurs, comparée à celle des véhicules thermiques, pèse sur les stratégies commerciales.

La réaction des constructeurs

Face à ces défis, les grands noms de l’industrie automobile ne restent pas les bras croisés. Les efforts sont redoublés pour rendre les modèles thermiques plus attractifs, tant sur le plan financier qu’en termes d’offre. Cette stratégie semble porter ses fruits, avec des remises qui rendent les véhicules essence et diesel plus séduisants que jamais pour le consommateur moyen.

Vers un avenir thermique ?

L’étude de Dudenhöffer et les réactions du marché suggèrent que malgré la pression environnementale et les ambitions vertes des gouvernements, le moteur thermique n’est pas prêt de disparaître. Au contraire, les conditions actuelles pourraient même assurer sa prédominance pour les décennies à venir, défiant les prédictions d’une transition rapide vers l’électrique.

Implications pour l’industrie et les consommateurs

Cette situation présente des implications profondes tant pour l’industrie automobile que pour les consommateurs. D’une part, elle met en lumière la nécessité d’adopter une approche plus nuancée et réaliste dans la transition énergétique du secteur. D’autre part, elle rappelle aux consommateurs l’importance de la diversité des choix en matière de mobilité, soulignant que le thermique, malgré les critiques, a encore sa place sur nos routes.

Cette invention majeure va-t-elle remettre les moteurs thermiques à la mode ?

Cet article explore la récente affirmation selon laquelle le moteur thermique pourrait dominer l’industrie automobile pour les cent prochaines années, malgré la montée en puissance de l’électrique. En analysant les tendances du marché, les réactions des constructeurs et les décisions politiques, il met en lumière les complexités et les dynamiques qui influencent l’avenir de la mobilité.

Notre site est un média approuvé par Google Actualité.

Ajoutez Media24.fr dans votre liste de favoris pour ne manquer aucune news !

Nous rejoindre en un clic
Suivre-Media24.fr

Guillaume AIGRON
Guillaume AIGRON
Très curieux et tourné vers l'économie, la science et les nouvelles technologies, (particulièrement ce qui touche à l'énergie et les entreprises françaises) je vous propose de vous faire profiter de cette passion à travers des articles d'actualité.

2 Commentaires

  1. Le moteur électrique était déjà devant il y a vingt ans. Pensez à tous ces moteurs utilisés dans les équipements industriels. Le moteur électrique est plus fiable, plus facile à fabriquer, dure plus longtemps, offre une meilleur densité de puissance(kw/m3), ne nécessite que peu d’accessoire (pas d’injecteur, pompe à eau, filtre à air, pas de démarreur, pas d’alternareur, pas de système d’allumage…).
    C’est presqu’une erreure de l’histoire que le moteur à explosion aie pu prendre autant de place, ça n’a jamais tourner rond!

  2. Mouais, gardons un oeil sur la batterie BV100, ça pourrait être un énorme tournant, même si ça paraît encore fictif rien que par le fait que cette dernière devienne accessible au grand public

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles connexes

Journée mondiale de la malbouffe du 21 juillet 2024

Depuis plusieurs décennies, la malbouffe s'est imposée comme une composante incontournable de l'alimentation moderne dans de nombreux pays....

La brique de l’avenir est faite dans un matériau insolite : Un champignon et pour un coût très réduit

Les champignons : Une innovation durable pour répondre à la crise du logement. Face à une crise du logement...

Cette découverte scientifique capitale sur les terres rares peut s’avérer un tournant dans l’histoire numérique

Découverte capitale sur les propriétés magnétiques des métaux terres rares. Pour la première fois dans l'histoire de la physique,...

La Chine choque le monde avec l’annonce du premier réacteur à fusion de l’humanité

La Chine à l'aube d'une révolution énergétique avec son "Soleil Artificiel". La Chine est sur le point de franchir...