Découverte exceptionnelle dans les abysses qui remet en cause tout ce qu’on croyait savoir sur la production d’énergie par des êtres vivants

Date:

Révélation scientifique : Des micro-organismes préhistoriques utilisent l’hydrogène depuis un milliard d’années.

Dans une percée scientifique récente, des chercheurs ont découvert que les archées, des micro-organismes anciens, utilisent l’hydrogène pour produire de l’énergie depuis plus d’un milliard d’années. Cette découverte, menée par l’Institut de Découverte Biomédicale de l’Université Monash en collaboration avec des partenaires internationaux, pourrait non seulement éclairer les origines de la vie sur Terre, mais aussi ouvrir la voie à des applications industrielles révolutionnaires pour une économie plus verte.

Lire aussi :

L’étude des archées et leur mécanisme énergétique

Les archées sont des organismes unicellulaires qui prospèrent dans des conditions extrêmes, telles que les sources chaudes et les fonds marins profonds. Leur capacité à utiliser l’hydrogène comme source d’énergie est au cœur de cette étude. Les scientifiques ont mis en lumière le rôle crucial des enzymes appelées hydrogénases, qui permettent aux archées de transformer l’hydrogène en une source d’énergie viable.

La Chine à l’aube d’une révolution énergétique sans précédent avec l’inauguration de la plus puissante éolienne du monde

Implications pour l’humanité

Le Dr Bob Leung, chercheur à l’Institut de Découverte Biomédicale de Monash, explique que cette découverte sur les formes de vie les plus anciennes pourrait également éclairer sur notre propre existence. Les archées utilisent des types d’enzymes hydrogénases [FeFe], jusqu’alors considérées comme exclusives aux eucaryotes et aux bactéries. Cette révélation remet en question la compréhension actuelle des processus évolutifs et suggère que les eucaryotes, y compris les humains, pourraient avoir évolué à partir d’une fusion ancienne entre une cellule archéale et une cellule bactérienne, facilitée par l’échange de gaz hydrogène.

Archées : Des pionniers de l’utilisation de l’hydrogène

Les archées ont démontré une capacité remarquable à utiliser l’hydrogène bien avant que les humains ne commencent à explorer cette énergie comme alternative écologique. Cette longue histoire d’utilisation de l’hydrogène offre un potentiel inspirant pour la biotechnologie moderne. Les chercheurs envisagent maintenant de s’inspirer de ces micro-organismes pour développer des méthodes industrielles de production d’hydrogène.

Diversité et complexité des hydrogénases chez les archées

Les hydrogénases, présentes chez les archées, montrent une diversité et une complexité exceptionnelles, avec certaines parmi les plus petites et les plus complexes jamais découvertes. Cette variabilité offre des perspectives fascinantes pour le développement de catalyseurs biologiques plus efficaces et résilients pour l’industrie.

Vers une économie verte : applications potentielles

La compréhension de la manière dont les archées utilisent l’hydrogène pourrait transformer radicalement notre approche industrielle. Actuellement, l’industrie utilise des catalyseurs chimiques coûteux pour exploiter l’hydrogène. Cependant, l’étude suggère que les catalyseurs biologiques, comme ceux trouvés chez les archées, pourraient être utilisés pour améliorer cette utilisation de manière plus efficace et durable.

L’importance de cette découverte pour la science et l’industrie

Cette recherche ouvre des portes non seulement pour comprendre notre propre évolution biologique mais aussi pour avancer vers des méthodes de production d’énergie plus vertes et efficaces. Les applications potentielles de ces découvertes dans des secteurs tels que l’énergie renouvelable et la biotechnologie industrielle sont immenses, promettant un avenir où la science antique aide à résoudre des problèmes modernes.

Cet incroyable nouveau matériau est le premier jour du renouveau de l’humanité qui pourrait faire disparaître le plastique

Cet article explore une découverte scientifique majeure révélant que les archées, des organismes microscopiques anciens, utilisent l’hydrogène pour produire de l’énergie depuis plus d’un milliard d’années. Cette recherche ne met pas seulement en lumière les mécanismes évolutifs de la vie sur Terre, mais elle suggère également des applications potentielles pour transformer les industries en adoptant des méthodes plus écologiques et efficaces grâce à l’inspiration de la nature.

Source : CELL

Notre site est un média approuvé par Google Actualité.

Ajoutez Media24.fr dans votre liste de favoris pour ne manquer aucune news !

Nous rejoindre en un clic
Suivre-Media24.fr

Guillaume AIGRON
Guillaume AIGRON
Très curieux et tourné vers l'économie, la science et les nouvelles technologies, (particulièrement ce qui touche à l'énergie et les entreprises françaises) je vous propose de vous faire profiter de cette passion à travers des articles d'actualité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles connexes

Renault et Dacia viennent de lancer leur nouvelle plateforme de e-commerce dédiée aux accessoires

Renault et Dacia ont officiellement annoncé le lancement de leurs nouveaux sites de e-commerce, spécifiquement conçus pour la...

Avec 340 tonnes soit 274 voitures, c’est l’animal le plus gigantesque à avoir jamais vécu sur terre (et ce n’est pas la baleine bleue)

Découverte au Pérou du Perucetus colossus, un géant des mers préhistoriques. Tremblement de terre dans le monde de la...

TotalEnergies et Stellantis dévoilent un lubrifiant miracle et durable, le Quartz EV3R 10W-40

Innovation dans le secteur automobile : Stellantis et TotalEnergies Lubrifiants révolutionnent avec un lubrifiant durable Un partenariat stratégique pour...

Castorama propose des panneaux solaires plug & play qui peuvent réduire la facture d’électricité de jusqu’à 30 %

Les panneaux solaires ont longtemps été perçus comme une option coûteuse et complexe, réservée aux bâtiments avec une...