Les pesticides sont très présents dans ces communes de France ! Quel impact sur votre santé ?

Date:

La question de l’utilisation des pesticides dans l’agriculture française est cruciale tant pour l’environnement que pour la santé publique.

Le projet Adonis, développé par Solagro, a permis de cartographier et d’évaluer l’usage des pesticides à l’échelle communale, offrant ainsi une perspective détaillée sur la distribution et l’intensité de cet usage sur le territoire national.

Lire aussi :

Les communes les plus et les moins contaminées par les pesticides

Selon le rapport Adonis, il existe une disparité marquée entre les communes en ce qui concerne l’intensité de l’utilisation des pesticides. Les zones de montagne et les marais côtiers, où prédominent les systèmes de polyculture et d’élevage, affichent généralement une faible utilisation de pesticides. Ces territoires favorisent des rotations longues et une agriculture moins intensive. À l’opposé, les grandes zones agricoles spécialisées telles que le bassin parisien, la vallée de la Garonne, et certaines régions viticoles et arboricoles présentent une pression phytosanitaire élevée en raison de pratiques agricoles plus intensives et d’un assolement moins diversifié.

Le plus gros navire du monde pèse 600 000 tonnes (60x la tour Eiffel) et a été construit pour une mission très spécifique

Communes exemplaires en réduction d’utilisation des pesticides

Des communes comme Bouray-sur-Juine en Essonne ont montré des progrès notables, réduisant leur IFT (Indice de Fréquence de Traitement) de 4,61 à 0,5, grâce à une conversion significative à l’agriculture biologique et à une diversification de leurs assolements. Cette réduction de 89% de l’utilisation des pesticides est un exemple frappant de ce qui peut être réalisé avec des politiques agricoles volontaristes. D’autres communes, principalement situées en montagne ou pratiquant l’agriculture biologique à grande échelle, telles que celles dans la Drôme ou la région Occitanie, affichent également des IFT très bas, montrant l’impact positif de ces pratiques sur la réduction des pesticides.

Carte de Solagro.
Carte de Solagro.

Les cultures les plus touchées par les pesticides

En termes de cultures, les fruits tels que les pommes et les pêches subissent le traitement le plus intensif avec des IFT moyens dépassant largement ceux des grandes cultures comme le blé ou le maïs. La pomme, en particulier, a un IFT moyen de 31,5, ce qui reflète une utilisation très élevée de produits phytosanitaires pour lutter contre les maladies fongiques et les ravageurs. Les vignes ne sont pas loin derrière avec un IFT de 12,3, illustrant la forte dépendance de la viticulture française aux interventions chimiques.

Défis et perspectives pour réduire l’utilisation des pesticides

Le plan Ecophyto II, avec son objectif de réduire de 50% l’utilisation des pesticides d’ici 2025 par rapport à 1998, montre une volonté politique de s’attaquer à ce problème. La montée en puissance de l’agriculture biologique et des techniques agroécologiques sont au cœur des stratégies de réduction. Les initiatives locales, comme celles observées dans les communes qui ont fortement réduit leur IFT, sont cruciales pour atteindre ces objectifs nationaux.

Un enjeu de santé publique et environnemental

La réduction de l’utilisation des pesticides est un enjeu majeur pour la France, visant non seulement à protéger la santé publique mais aussi à préserver la biodiversité et à maintenir la qualité des eaux et des sols. Les données de Adonis offrent un outil précieux pour mesurer les progrès et identifier les zones où des efforts supplémentaires sont nécessaires.

La Chine a déjà un pied dans le monde de demain avec cet incroyable record battu pour ce composant essentiel à l’avenir énergétique mondial

En continuant à promouvoir l’agriculture biologique et en soutenant les pratiques agricoles durables, la France peut espérer réaliser une transition significative vers une agriculture moins dépendante des produits chimiques.

DECOUVRIR LA CARTE INTERACTIVE >>>

Notre site est un média approuvé par Google Actualité.

Ajoutez Media24.fr dans votre liste de favoris pour ne manquer aucune news !

Nous rejoindre en un clic
Suivre-Media24.fr

Eric GARLETTI
Eric GARLETTIhttps://media24.fr/
Je suis curieux, défenseur de l'environnement et assez geek au quotidien. De formation scientifique, j'ai complété ma formation par un master en marketing digital qui me permet d'aborder de très nombreux sujets.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles connexes

GE Aerospace investit 1 milliard de dollars pour renforcer l’efficacité du MRO

GE Aerospace, un des géants de l’aérospatiale coté au NYSE sous le symbole GE, a annoncé un plan...

Journée mondiale du jeu d’échecs du 20 juillet 2024

La Journée mondiale du jeu d'échecs, célébrée le 20 juillet de chaque année, marque une occasion significative pour...

Gold H2 : une révolution dans la production d’hydrogène grâce à la biotechnologie microbienne

La société Gold H2, basée à Houston, a récemment annoncé le lancement de sa technologie Black 2 Gold...

L’humanité sauvée ? Cet élément représentant 4% de l’air ambiant va permettre de filtrer plus facilement le CO2

Un nouvelle membrane utilisant l'humidité pour capturer le CO2 de l'air. Une équipe de chercheurs de l'Université de Newcastle...