Airbus Helicopters mise sur l’impression 3D pour renforcer sa compétitivité

Date:

L’industrie aérospatiale connaît actuellement des avancées technologiques significatives. L’une des technologies les plus révolutionnaires est l’impression 3D, également connue sous le nom de fabrication additive. Airbus Helicopters a embrassé cette technologie et a ouvert un nouveau centre d’impression 3D sur son site de Donauwörth, augmentant ainsi considérablement ses capacités en interne pour ce processus novateur.

Un pas en avant vers l’innovation pour Airbus Helicopters

Avec trois machines dédiées à la fabrication de composants en titane, quatre pour les pièces en plastique et, fait nouveau, une machine capable de produire des composants en aluminium, Airbus Helicopters montre sa détermination à être à la pointe de l’innovation. L’utilisation de l’impression 3D ne se limite pas à la production de prototypes, comme c’est le cas pour l’hélicoptère électrique CityAirbus NextGen et l’hélicoptère expérimental à grande vitesse, Racer.

Airbus dévoile le PioneerLab, son laboratoire volant bimoteur, une avancée majeure dans l’exploration technologique

Les bénéfices de l’impression 3D

Selon Stefan Thomé, directeur général d’Airbus Helicopters en Allemagne : “Nos vastes capacités dans ce processus le long de la chaîne de fabrication sont un véritable avantage compétitif.” En effet, l’impression 3D présente plusieurs avantages par rapport aux méthodes de fabrication conventionnelles :

  1. Efficacité des ressources : L’impression 3D permet une augmentation significative de l’efficacité des ressources dans le processus de fabrication.
  2. Flexibilité : Elle offre une grande flexibilité, permettant de produire des composants aux configurations nouvelles, que ce soit en pièce unique ou en petites séries pour des tests.
  3. Réduction du poids : L’un des avantages les plus notables est la capacité de réduire le poids des composants aéronautiques, conduisant ainsi à une diminution de la consommation de carburant et, par conséquent, des émissions de CO2.
  4. Economie de matières premières : Contrairement aux méthodes conventionnelles qui peuvent nécessiter jusqu’à dix fois plus de matière première que le produit final, la fabrication additive n’en nécessite que 1,5 fois plus.

Des réalisations impressionnantes

Depuis 2017, Airbus Helicopters a produit en série plus de 9 400 arbres de verrouillage pour les portes de l’Airbus A350 grâce au processus additif. En tout, onze tonnes de poudre de titane ont été utilisées à Donauwörth pour imprimer ces arbres de verrouillage.

L’adoption par Airbus Helicopters de la technologie d’impression 3D témoigne de la volonté de l’industrie aérospatiale de se réinventer et d’adopter des méthodes de fabrication plus efficaces, flexibles et écologiquement responsables. Le nouveau centre d’impression 3D de Donauwörth est un pas en avant vers l’avenir de la production aérospatiale.

Notre site est un média approuvé par Google Actualité.

Ajoutez Media24.fr dans votre liste de favoris pour ne manquer aucune news !

Nous rejoindre en un clic
Suivre-Media24.fr

Eric GARLETTI
Eric GARLETTIhttps://media24.fr/
Je suis curieux, défenseur de l'environnement et assez geek au quotidien. De formation scientifique, j'ai complété ma formation par un master en marketing digital qui me permet d'aborder de très nombreux sujets.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles connexes

Ces sports bizarres que les jeunes Français adorent plus que le foot

À l'approche de la plus grande compétition sportive internationale qui se tiendra en France cet été, un intérêt...

La Suisse réinvente complètement la notion de captation de CO2 avec cette invention formidable pour purifier notre atmosphère

Le miracle du graphène : Une révolution dans la capture du CO2. La lutte contre le changement climatique mobilise...

Qui sont les vrais gagnants de l’ouverture des LGV ?

Dans un contexte européen marqué par une libéralisation croissante des services ferroviaires à grande vitesse, la France s'apprête...

Airbus met à jour ses prévisions pour 2024

Airbus SE, connu sous le symbole boursier AIR, a récemment annoncé une mise à jour significative de ses...