Du sperme de taureau génétiquement modifié pour sauver la planète des émissions de méthane

Date:

Le défi climatique actuel pousse les scientifiques à trouver des solutions innovantes pour réduire les émissions de gaz à effet de serre. Parmi ces émissions, celles produites par l’élevage sont particulièrement scrutées, car elles représentent une part importante des émissions mondiales. La nouvelle de l’année ? Les vaches canadiennes pourraient bientôt rejeter moins de méthane grâce à la génétique.

Un enjeu climatique majeur

À l’échelle mondiale, l’élevage bovin est responsable de près de 14,5 % des émissions de gaz à effet de serre. Parmi ces gaz, le méthane tient une place prépondérante. Pourquoi ? Car il possède un pouvoir de réchauffement global vingt-cinq fois supérieur à celui du dioxyde de carbone (CO2). La principale source de méthane chez les bovins provient de leur processus de digestion, incluant leurs éructations et leurs flatulences.

Lire aussi :
ENGIE renforce sa présence dans le biométhane européen avec l’acquisition d’Ixora Energy Ltd
Cette technologie permettrait d’économiser jusqu’à 1 800 tonnes d’émissions de CO2 par an.
Classement des animaux qui dorment le moins au monde

L’innovation canadienne : du sperme de taureau modifié

Ben Loewith, un producteur laitier canadien, est à la pointe de cette initiative. Il a commencé à inséminer ses vaches avec une semence de taureau génétiquement modifiée pour réduire les émissions de méthane. Cette avancée est le fruit d’une collaboration entre la société de génétique Semex et l’agence canadienne de contrôle laitier Lactanet.

Le potentiel est impressionnant : une réduction de 1,5 % par an des émissions de méthane de la production laitière du Canada est attendue. À plus long terme, cette baisse pourrait atteindre entre 20 et 30 % d’ici 2050.

Des années de recherche pour un résultat concret

Ce n’est pas un coup d’essai. Cette prouesse repose sur sept années de recherches menées conjointement par les universités de Guelph et de l’Alberta. Ces travaux ont abouti à la première évaluation génomique du méthane au monde. Les chercheurs ont mesuré les émissions de méthane directement à partir de la respiration des bovins, puis ont croisé ces données avec des informations génétiques.

Grâce à ces informations, il est désormais possible de déterminer la quantité de méthane qu’un animal peut produire en fonction de ses gènes. C’est une avancée significative dans la compréhension des émissions de méthane dans le secteur agricole.

Un futur prometteur mais avec des défis à relever

Bien que cette méthode présente de nombreux avantages, elle soulève également des préoccupations. Certains experts du secteur laitier sont sceptiques quant aux effets à long terme de la modification génétique, suggérant qu’elle pourrait causer des problèmes digestifs aux bovins.

Néanmoins, l’urgence climatique impose d’explorer toutes les avenues possibles pour réduire les émissions. Avec des entreprises telles que Nestle et Burger King qui commencent à s’intéresser à la question, il est probable que cette initiative gagne en popularité.

Alors que le monde cherche désespérément des moyens de freiner le changement climatique, la modification génétique des bovins pourrait offrir une solution partielle mais significative. Seul l’avenir nous dira si cette méthode est viable à long terme.

Source de l'article : https://www.reuters.com/business/environment/climate-friendly-cows-bred-belch-less-methane-2023-08-08/

Notre site est un média approuvé par Google Actualité.

Ajoutez Media24.fr dans votre liste de favoris pour ne manquer aucune news !

Nous rejoindre en un clic
Suivre-Media24.fr

Eric GARLETTI
Eric GARLETTIhttps://media24.fr/
Je suis curieux, défenseur de l'environnement et assez geek au quotidien. De formation scientifique, j'ai complété ma formation par un master en marketing digital qui me permet d'aborder de très nombreux sujets.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles connexes

Gardez vos bijoux intacts, même dans l’eau : quels matériaux privilégier ?

Lorsqu'il s'agit de choisir des bijoux à porter au quotidien ou en certaines occasions spéciales, il est crucial...

Ce champion français de la construction cartonne en Angleterre avec ce méga contrat de 230 millions d’€ pour repenser le réseau urbain de la...

Dans une ère où les infrastructures urbaines deviennent le cœur battant des villes modernes, la ville de Milton...

Le chocolat cache un terrible secret pour votre santé d’après cette étude (non ce n’est pas “vous faire grossir”)

Attention gourmands! Le chocolat peut cacher un danger insoupçonné dans vos desserts préférés. Découvrir pourquoi le chocolat nous fascine...

EDF décroche un contrat d’importance stratégique pour la France et l’Italie visant à connecter ces 3 régions méditerranéennes

Un bond en avant pour la coopération énergétique entre la France et l'Italie. EDF et Terna, deux géants du...