JO 2024 : Une indemnité de 50 € par jour pour les cheminot pendant les jeux, les syndicats mécontents

Date:

Partager:

Indemnité SNCF pour les JO 2024 : Des syndicats insatisfaits

À l’approche des Jeux Olympiques de Paris 2024, la SNCF a proposé une indemnité journalière pour ses cheminots, une mesure qui n’a pas pleinement satisfait les syndicats. Ils espèrent obtenir plus et attendent des détails sur les employés éligibles à cette indemnité, qui s’ajoute à d’autres mesures d’accompagnement.

Lire aussi :

Proposition d’indemnité de la SNCF pour les JO

La SNCF, anticipant les Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024, a proposé une “indemnité journalière” pour les cheminots travaillant pendant cette période. Le montant proposé, qui reste confidentiel, est pour l’instant fixé à environ 50 euros brut par jour, soit 30 euros net, pour les jours d’épreuves. Cette proposition est loin de satisfaire les syndicats qui envisagent de négocier une augmentation de ce montant début de l’année prochaine.

Insatisfaction des syndicats

Les syndicats expriment leur mécontentement face à l’offre actuelle de la SNCF, jugée insuffisante. Ils critiquent également le manque de préparation et de détails de la part de la direction de la SNCF, notamment sur les critères d’éligibilité des employés pour cette indemnité. Les syndicats prévoient de revenir à la charge pour négocier des termes plus favorables.

Question du logement des cheminots en Île-de-France

Un enjeu majeur soulevé par les syndicats concerne le logement des cheminots transférés en Île-de-France pour les Jeux. Avec la hausse attendue des prix des hôtels, la SNCF doit trouver des solutions de logement abordables pour ces employés, dont certains ne pourront pas rentrer chez eux tous les jours.

Autres mesures d’accompagnement

Outre l’indemnité journalière, la SNCF envisage d’autres mesures pour soutenir ses employés pendant les Jeux, comme des aides supplémentaires pour la garde d’enfants. La direction prévoit d’augmenter les fonds alloués aux instances communes (comités d’entreprise) pour offrir des options aux parents, telles que des colonies de vacances.

Précédentes propositions de la SNCF

Ce paquet de mesures s’ajoute aux propositions faites en mai dernier concernant les congés des cheminots. Ces mesures incluaient le rachat de RTT majoré de 25 ou 40 % ou le doublement de l’indemnité journalière pour la prise de congés pendant des périodes de moindre besoin.

JO 2024 : Des dérogations pour accéder à certains quartiers durant les jeux

Résumé :

  • Indemnité SNCF insuffisante : Les syndicats sont insatisfaits de l’indemnité de 50 euros brut proposée pour les JO 2024.
  • Manque de détails et de préparation : Les syndicats critiquent le flou autour des critères d’éligibilité et le manque de préparation de la SNCF.
  • Enjeu du logement en Île-de-France : La SNCF doit trouver des solutions de logement abordables pour les cheminots pendant les Jeux.
  • Mesures d’accompagnement additionnelles : Outre l’indemnité, des aides pour la garde d’enfants sont envisagées.
  • Propositions antérieures sur les congés : Des mesures concernant le rachat de RTT et l’indemnité de congés ont déjà été proposées.

Notre site est un média approuvé par Google Actualité.

Ajoutez Media24.fr dans votre liste de favoris pour ne manquer aucune news !

Nous rejoindre en un clic
Suivre-Media24.fr

Guillaume AIGRON
Guillaume AIGRON
Très curieux et tourné vers les nouvelles technologies, je vous propose de vous faire profiter de mon expertise pour tous les enjeux touchant au monde de l'entreprenariat et de l'assurance (milieu dans lequel j'ai évolué pendant de nombreuses années).

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles connexes

Bison Futé : Évitez la catastrophe, les heures exactes où vous ne devez ABSOLUMENT pas prendre la route !

Le troisième weekend des vacances d'hiver s'annonce chargé sur les routes de France, entre départs et retours de...

La prolifération des normes environnementales : un casse-tête pour les PME

Une inflation normative qui inquiète L'ouverture du Salon International de l’Agriculture (SIA) ce samedi 24 février met en lumière...

C’est le métal le plus cher du monde : 1,33 Millions d’Euros le kilogramme

L'osmium, le métal le plus cher du monde, avec un prix vertigineux atteignant 1.330.820 euros le kilogramme, suscite...

Création d’un premier jalon pour une norme mondiale en termes de sécurité en ligne des mineurs

Dans un monde où l'utilisation des réseaux sociaux par les mineurs s'accroît de façon exponentielle, la protection de...