Application Timeleft : Récit de ma folle soirée avec de parfaits inconnus

Date:

Dans un monde où la solitude touche une partie significative de la population, un nouveau concept :  Timeleft émerge dans nos grandes villes françaises, offrant une solution créative et conviviale pour connecter les bonnes âmes.

Lancée en mai 2023 par les entrepreneurs Maxime Barbier et Adrien de Oliveira, Timeleft se présente comme un pont entre l’isolement individuel et l’interaction sociale, en organisant des dîners entre inconnus. Depuis son lancement, cette startup a réuni 20 000 personnes autour de tables partout en Europe, transformant chaque mercredi soir en une occasion de rencontres et d’échanges enrichissants. Un des membres de média24 tenté l’aventure, on vous raconte tout !

Lire aussi :

Timeleft : le remède contre la solitude ?

Timeleft, né de la volonté de combattre la solitude en Europe, est rapidement passé de concept à réalité. En permettant à 2 000 personnes de se rencontrer chaque semaine, cette plateforme crée des espaces où la convivialité et les échanges sont rois. Alors est-ce qu’on peut se faire des amis lors de ces soirées, voire y rencontrer l’âme sœur ? Voici l’expérience d’un de nos reporters.

L'application Timeleft, très simple à utiliser révèle quelques surprises après inscriptions.
L’application Timeleft, très simple à utiliser révèle quelques surprises après inscriptions.

Comment fonctionne Timeleft ?

Le principe est simple mais efficace : après inscription sur l’application Timeleft et réponse à un questionnaire détaillé (parfois un peu curieux mais passons), j’ai été invité à réserver ma place pour un dîner (plusieurs formules mais j’ai opté pour le “One shot” à 12€). Grâce à un algorithme, chaque participant est associé à cinq autres convives dont les profils présentent des affinités (âge, passions, travail etc). Ce système favorise théoriquement les rencontres variées et intéressantes, où les discussions peuvent librement s’épanouir autour de sujets communs. J’ai donc pris rendez-vous pour le mercredi 27 mars, assez curieux je dois dire quand au profil de mes futurs interlocuteurs.

Le restaurant italien, simple et convivial convenait tout à fait à l'événement.
Le restaurant italien, simple et convivial convenait tout à fait à l’événement.

Suspens sur le choix du resto

Par défaut, le choix se porte forcément sur le mercredi suivant (du moins à Paris). On pourrait alors trouver le temps long mais l’application a trouvé comment nous tenir en haleine. En effet, les diverses informations comme le choix du restaurant ou le profil des futurs covives n’e sont divulgués que de manière graduelle (d’abord le lieu du restaurant, puis les profils des autres invités), ce qui je dois l’avouer donne un effet “teaser” qui pousse à en savoir plus, et fait finalement rentrer dans le jeu.

Une soirée à la hauteur des espérances ?

Je me présente donc le mercredi suivant, particulièrement enthousiaste à 20h au restaurant choisi par Timeleft pour l’événement. Première satisfaction: un italien plutôt réputé à Bastille. À défaut de conversation passionnante j’aurais au moins la satisfaction d’avoir bien mangé !
Je me présente à l’accueil et comprends de suite que dire que je viens de la part de Timeleft est insuffisant car les 3/4 du restaurant est réservé pour l’événement. On me demande mon numéro de table et une fois fait, je rencontre enfin les autres invités mystères. Voilà un petit détail du profil des autres convives à ma table (les noms ont été changés pour des raisons évidentes d’anonymat) :

  • Roger, chef de projet dans une boite informatique, qui revient tout juste de vacances au ski et qui a fait un échange étudiant en Chine (regorge d’anecdotes sur ce voyage)
  • Maria, colombienne et ancienne avocate, elle se reconvertit depuis 2 ans dans la mode et a voulu tenter Timeleft pour éprouver son français (elle est de la “team” fromage” dans le jeu “fromage ou vin” improvisé à notre table)
  • Louise,  Toulousaine enthousiaste (sans accent malheureusement) à Paris depuis 15 ans, qui travaille pour une grande chaine de télévision et est venue en curieuse pour tester la dernière application à la mode.
  • Carmen, chanteuse d’Opéra qui a voulu tenter le bus pour venir (donc en retard comme de juste). Elle est passionnée par son métier et essaye de changer le monde de la musique avec des idées très iconoclastes sur le sujet

Après une petite gêne passagère, nous avons finalement brisé la glace en nous présentant à tour de rôle. L’application donne également quelques idées de questions/jeux que nous avons finalement peu exploitées car la conversation s’est faite un peu toute seule. Nous n’avons pas vu le temps passé et quand nous nous sommes quittés vers 23h30 (l’application propose de poursuivre la soirée dans un bar en mélangeant toutes les tables mais la nôtre a préféré jouer la carte de la sagesse), nous avons échangé nos numéros de téléphone avec la promesse de se revoir un de ces 4 pour partager un verre ou un repas.

Bilan de la soirée

Contrat rempli de la part de Timeleft : l’application est bien faite, l’algorithme “fait le job” et met en contact des personnes qui pourraient avoir des atomes crochus. Le lieu était adéquat (quoiqu’un peu bruyant).  Loin de se limiter à une application de rencontres amoureuses, Timeleft vise à enrichir le tissu social de ses utilisateurs en facilitant la naissance d’amitiés, de relations professionnelles et parfois même de romances. On peut dire qu’elle a très bien cerné les enjeux de 2024 en termes de relations sociales et nous ne pouvons donc que vous recommander de tester pour vous en rendre compte par vous même !

Cette incroyable percée coréenne va-t-elle ouvrir la porte à la fusion nucléaire ?

Rejoindre l’aventure Timeleft est à la portée de tous. Avec une simple inscription et une participation financière modique, chacun peut s’offrir une soirée différente, où le hasard des rencontres se mêle au plaisir de la découverte. Que ce soit pour briser la routine, élargir son cercle social, ou simplement partager un bon repas, Timeleft propose une formule séduisante qui répond à un besoin fondamental de connexion humaine.

Notre site est un média approuvé par Google Actualité.

Ajoutez Media24.fr dans votre liste de favoris pour ne manquer aucune news !

Nous rejoindre en un clic
Suivre-Media24.fr

Guillaume AIGRON
Guillaume AIGRON
Très curieux et tourné vers les nouvelles technologies, je vous propose de vous faire profiter de mon expertise pour tous les enjeux touchant au monde de l'entreprenariat et de l'assurance (milieu dans lequel j'ai évolué pendant de nombreuses années).

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles connexes

GPS de smartphone au volant, vous risquez une amende de 150€

Aujourd'hui, les smartphones sont devenus indispensables dans notre quotidien et leur utilisation s'est même étendue à nos déplacements...

Déforestation et Café : Ce que votre tasse ne vous dit pas

Le Cirad, en collaboration avec l’International Standard for Information in Coffee (ISIC), a récemment publié une étude dans...

La régulation de la shrinkflation : une nouvelle ère de transparence pour les consommateurs

La pratique commerciale controversée connue sous le nom de "shrinkflation", qui consiste à diminuer la quantité d'un produit...

Le collège Aliénor d’Aquitaine en finale du 17e Concours CGénial

Le 15 mai 2024, le collège Aliénor d'Aquitaine de Salles (Gironde) disputera la finale du 17e Concours CGénial...