Dinosaures et oiseaux ? Nous avions tout faux et on vous explique pourquoi

Date:

Le destin tragique qui s’est abattu sur les dinosaures il y a 65 millions d’années, sous forme d’un énorme météore, n’a pas signé la fin de toute vie dinosaurienne sur Terre.

Dans le sillage de cet événement d’extinction, les oiseaux, techniquement considérés comme des dinosaures eux-mêmes, ont prospéré. Des siècles de recherche scientifique ont été consacrés à l’organisation et au classement des quelque 10 000 espèces d’oiseaux dans un arbre généalogique clair pour comprendre comment les derniers dinosaures survivants ont conquis les cieux. La séquençage ADN à faible coût aurait dû simplifier cette tâche, comme cela a été le cas pour de nombreuses autres espèces. Cependant, les oiseaux se sont révélés plus déroutants que prévu.

Lire aussi :

Un mystère génétique dévoilé

Dans une révélation surprenante, de nouvelles recherches exposent un événement survenu il y a également 65 millions d’années, qui a longtemps induit en erreur les scientifiques sur la véritable histoire familiale des oiseaux. Une section d’un chromosome, représentant seulement deux pour cent du génome aviaire, a été découverte comme ayant été “gelée” dans le temps, refusant de se mélanger avec l’ADN avoisinant comme il se doit.

Cette incroyable percée coréenne va-t-elle ouvrir la porte à la fusion nucléaire ?

Deux catégories principales remises en question

Cette section particulière du génome a longtemps convaincu les chercheurs que la plupart des oiseaux pouvaient être regroupés en deux grandes catégories, avec les flamants et les pigeons comme cousins évolutifs. Cependant, un arbre généalogique plus précis, prenant en compte cette section trompeuse du génome, identifie quatre groupes principaux et établit que les flamants et les pigeons sont plus éloignés sur l’échelle évolutive que nous ne le pensions.

Une collaboration internationale

Sous la supervision d’Edward Braun, Ph.D., professeur de biologie à l’Université de Floride, une équipe internationale de collaborateurs, dirigée par Siavash Mirarab, professeur de génie informatique à l’Université de Californie à San Diego, a publié des preuves que ce segment récalcitrant d’ADN a obscurci la véritable histoire de l’évolution des oiseaux. Ces découvertes font partie du projet de génomique aviaire B10K, une initiative d’envergure internationale.

Une Révélation Inattendue

Dix ans après avoir établi un arbre familial pour les Neoaves, qui inclut la majorité des espèces d’oiseaux, les chercheurs ont révélé un nouvel arbre familial basé sur l’analyse de 363 espèces, remettant en cause les regroupements précédents et soulignant la complexité de l’évolution aviaire.

Recombinaison génétique et découvertes

L’équipe de Braun a découvert que cette section spécifique d’un chromosome aviaire avait supprimé le processus de recombinaison pendant quelques millions d’années autour de l’époque de la disparition des dinosaures. Cette suppression de la recombinaison a conduit à une ressemblance trompeuse entre les flamants et les pigeons dans cette partie du génome, bien que le génome complet révèle qu’ils sont plus éloignés. Ce phénomène remarquable montre comment une période de suppression de la recombinaison peut induire en erreur l’analyse et être détectable plus de 60 millions d’années plus tard. Cette découverte ouvre la porte à la possibilité que des régions trompeuses similaires puissent exister dans les génomes d’autres organismes.

Airbus et la NASA : un partenariat renouvelé pour surveiller le changement climatique depuis l’espace

Cet article explore les récentes découvertes scientifiques révélant une section du génome des oiseaux, restée figée dans le temps, qui a longtemps induit les chercheurs en erreur sur la véritable histoire évolutive de ces créatures. Grâce à une collaboration internationale et à l’avancée des techniques de séquençage ADN, un nouveau chapitre s’ouvre dans la compréhension de l’évolution des oiseaux, offrant une perspective fascinante sur la complexité de la vie sur Terre.

Source : Newswise

Notre site est un média approuvé par Google Actualité.

Ajoutez Media24.fr dans votre liste de favoris pour ne manquer aucune news !

Nous rejoindre en un clic
Suivre-Media24.fr

Guillaume AIGRON
Guillaume AIGRON
Très curieux et tourné vers les nouvelles technologies, je vous propose de vous faire profiter de mon expertise pour tous les enjeux touchant au monde de l'entreprenariat et de l'assurance (milieu dans lequel j'ai évolué pendant de nombreuses années).

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles connexes

Kyo : Première historique au Canada et toutes les dates de la prochaine tournée par ville en France

Cette série de concerts est remarquable, notamment parce qu'elle inclut la première apparition du groupe au Canada, un...

Le visualiseur flexible HD Pro pour dynamiser l’apprentissage dans les classes de primaire

L'utilisation d'un visualiseur HD en classe de primaire transforme radicalement la manière dont les cours sont dispensés. Ces dispositifs permettent...

Ce géant français révolutionne l’avenir de l’énergie en Europe grâce à l’acquisition de deux unités de production de biométhane aux Pays-Bas

ENGIE, le géant français de l'énergie, marque un tournant majeur dans son expansion européenne avec l'acquisition de deux...

La lune rose du 23 avril et ses conséquences (ce n’est pas ce que vous croyez)

Alerte rose ! La pleine Lune rose de ce mois-ci n'est pas ce que vous croyez ! La pleine...