Alerte santé : Les bonbons que vous aimez pourraient cacher une bactérie mortelle

Date:

La brucellose est une maladie zoonotique connue pour ses répercussions à la fois sur la santé humaine et animale, engendrant des coûts économiques et sanitaires considérables à travers le monde. Récemment, une percée scientifique majeure a été réalisée dans la compréhension du mécanisme par lequel Brucella, la bactérie responsable de cette affection, parvient à manipuler et prospérer au sein de ses hôtes.

Une découverte révolutionnaire

Publiée dans la prestigieuse revue Cell Host & Microbe, une étude menée par une équipe internationale de chercheurs, avec la participation notable du Cirad, jette une lumière nouvelle sur l’ingéniosité de Brucella. Cette dernière utilise une stratégie complexe pour détourner le métabolisme des sucres de la cellule hôte à son avantage, facilitant ainsi son infection et sa multiplication.

Le rôle clé de la protéine Rhg1

Au cœur de cette recherche se trouve la protéine Rhg1, un agent de virulence sécrété par la bactérie elle-même. Paul de Figueiredo, bactériologiste à l’Université du Missouri et chef de l’équipe de recherche, souligne que Rhg1 est capable d’induire une reprogrammation profonde du N-glycome de la cellule hôte. En d’autres termes, Rhg1 modifie l’ensemble des sucres attachés aux protéines cellulaires, ce qui est crucial pour la survie et la multiplication de Brucella au sein de l’hôte.

Une stratégie d’évasion immunitaire sophistiquée

Cette manipulation du N-glycome n’est pas anodine; elle représente une stratégie élaborée permettant à Brucella d’échapper aux mécanismes de défense immunitaire de l’hôte. En perturbant le complexe OST, essentiel à la glycosylation des protéines, la bactérie s’assure un environnement propice à son développement, loin des attaques immunitaires.

Vers de nouveaux traitements

Les implications de cette découverte sont vastes. Comprendre la manière dont Brucella altère les fonctions cellulaires ouvre de nouvelles perspectives pour le développement de traitements ciblant spécifiquement les mécanismes de virulence de la bactérie. Damien Meyer, bactériologiste au Cirad et co-auteur de l’étude, envisage cet avancement comme un pas significatif dans la lutte contre les maladies infectieuses.

La brucellose : un fléau mondial

Rappelons que la brucellose reste une maladie majeure, transmise à l’homme principalement par les ruminants domestiques infectés. La contamination peut survenir par contact direct avec des animaux malades ou par la consommation de produits d’origine animale contaminés. L’impact de la brucellose est à la fois sanitaire et économique, affectant des millions de personnes à travers le monde.

Cette avancée scientifique marque un tournant dans la compréhension des interactions hôte-pathogène et pave la voie vers des stratégies thérapeutiques novatrices contre la brucellose et, potentiellement, d’autres maladies infectieuses similaires.

Source de l'étude : https://www.sciencedirect.com/science/article/abs/pii/S1931312824000830?via%3Dihub

Notre site est un média approuvé par Google Actualité.

Ajoutez Media24.fr dans votre liste de favoris pour ne manquer aucune news !

Nous rejoindre en un clic
Suivre-Media24.fr

Eric GARLETTI
Eric GARLETTIhttps://media24.fr/
Je suis curieux, défenseur de l'environnement et assez geek au quotidien. De formation scientifique, j'ai complété ma formation par un master en marketing digital qui me permet d'aborder de très nombreux sujets.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles connexes

Kyo : Première historique au Canada et toutes les dates de la prochaine tournée par ville en France

Cette série de concerts est remarquable, notamment parce qu'elle inclut la première apparition du groupe au Canada, un...

Le visualiseur flexible HD Pro pour dynamiser l’apprentissage dans les classes de primaire

L'utilisation d'un visualiseur HD en classe de primaire transforme radicalement la manière dont les cours sont dispensés. Ces dispositifs permettent...

Ce géant français révolutionne l’avenir de l’énergie en Europe grâce à l’acquisition de deux unités de production de biométhane aux Pays-Bas

ENGIE, le géant français de l'énergie, marque un tournant majeur dans son expansion européenne avec l'acquisition de deux...

La lune rose du 23 avril et ses conséquences (ce n’est pas ce que vous croyez)

Alerte rose ! La pleine Lune rose de ce mois-ci n'est pas ce que vous croyez ! La pleine...