La régulation de la shrinkflation : une nouvelle ère de transparence pour les consommateurs

Date:

La pratique commerciale controversée connue sous le nom de “shrinkflation”, qui consiste à diminuer la quantité d’un produit tout en maintenant ou augmentant son prix, est désormais ciblée par une nouvelle régulation française. Le 16 avril 2024, un arrêté ministériel, signé par Bruno Le Maire et Olivia Grégoire, a été émis pour contrer cette pratique peu transparente.

Détails de la nouvelle réglementation

À partir du 1er juillet 2024, les distributeurs devront informer explicitement les consommateurs des changements de quantité et d’augmentation relative des prix. Cette obligation concernera les produits de grande consommation dans les supermarchés et autres points de vente, où les informations devront être affichées à proximité immédiate des produits affectés pendant au moins deux mois après leur mise en vente. Les produits concernés incluent les articles alimentaires et non alimentaires, à l’exception notable des produits préemballés variés et des produits vendus en vrac.

Réactions officielles et implications

Bruno Le Maire a qualifié la shrinkflation d’“arnaque”, affirmant que cette mesure vise à rétablir la confiance du consommateur par la transparence. Olivia Grégoire a renchéri, soulignant l’importance de cette régulation pour protéger les consommateurs du manque d’information.

Outils pour les consommateurs

En complément de cette régulation, les consommateurs sont encouragés à utiliser l’application ou le site internet SignalConso pour signaler toute incohérence ou doute concernant le prix à l’unité de mesure affiché. Cette initiative vise à donner plus de pouvoir aux consommateurs et à renforcer la surveillance du marché.

Le malaise du Shrinkflation : réduire les aliments sans baisser le prix

Analyse et perspectives

Cette mesure pourrait transformer la manière dont les consommateurs perçoivent et comprennent les prix des produits qu’ils achètent régulièrement. En augmentant la transparence, le gouvernement espère non seulement améliorer la confiance des consommateurs mais aussi inciter les entreprises à adopter des pratiques de tarification plus équitables. Toutefois, il faudra surveiller de près l’application de cette réglementation et son impact réel sur les pratiques commerciales et la satisfaction du consommateur.

Cette initiative législative marque un pas significatif vers une plus grande transparence dans les relations entre consommateurs et distributeurs, et pourrait servir de modèle pour d’autres marchés confrontés à des défis similaires en matière de transparence et d’équité.

Notre site est un média approuvé par Google Actualité.

Ajoutez Media24.fr dans votre liste de favoris pour ne manquer aucune news !

Nous rejoindre en un clic
Suivre-Media24.fr

Eric GARLETTI
Eric GARLETTIhttps://media24.fr/
Je suis curieux, défenseur de l'environnement et assez geek au quotidien. De formation scientifique, j'ai complété ma formation par un master en marketing digital qui me permet d'aborder de très nombreux sujets.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles connexes

C’est le wagon intermodal le plus rapide d’Europe

Dans le contexte actuel de décarbonation des transports, le fournisseur de solutions logistiques intermodales MODALIS frappe un grand...

TotalEnergies sous le feu des critiques étrenne un des projets d’énergie renouvelable les plus ambitieux de ces dernières années dans la Marne

Un tournant majeur dans l'énergie renouvelable en France. TotalEnergies a récemment inauguré son plus grand parc éolien en France,...

Interstellar Lab et la Fondation Antoine de Saint Exupéry vont cultiver des roses sur la Lune

Interstellar Lab, entreprise pionnière dans le domaine de la biotechnologie spatiale, s'associe avec la Fondation Antoine de Saint...

Airbus lance un Tech Hub au Japon pour renforcer l’innovation aérospatiale

Airbus a annoncé la création d'un nouveau Tech Hub au Japon, un projet visant à renforcer les partenariats...