Le pneu secoue l’industrie avec cette innovation révolutionnaire qui promet 5X moins de CO2

Date:

À l’heure où la prise de conscience écologique atteint des sommets, une innovation pourrait transformer radicalement l’industrie des matériaux : le noir de carbone récupéré (rCB).

Issu de la pyrolyse thermique des pneus usagés, ce substitut au noir de carbone vierge (vCB) promet une réduction significative des émissions de carbone tout en recyclant des déchets autrement nuisibles. Cet article examine en profondeur cette avancée technologique, ses enjeux économiques, les défis à relever et l’impact potentiel sur les pratiques industrielles et environnementales.

Lire aussi :

Le Noir de Carbone : Un Composant Omniprésent

Le noir de carbone vierge (vCB), issu de la combustion incomplète de produits pétroliers lourds, est un élément essentiel dans la fabrication de nombreux produits de consommation courants, notamment les pneus de voiture. Sa production, cependant, est loin d’être écologique, générant des quantités considérables de CO2. Le rCB se présente alors comme une alternative prometteuse, capable de réduire cette empreinte carbone de manière significative.

Lithium : Cette découverte inattendue va sauver la voiture électrique de la pénurie tant crainte

Processus de production et avantages du rCB

La fabrication du rCB par pyrolyse thermique offre une double opportunité : elle permet non seulement de recycler les pneus en fin de vie, réduisant ainsi les déchets, mais aussi de diminuer par cinq les émissions de carbone par rapport à la production traditionnelle de vCB. Ces aspects font du rCB une option de plus en plus attrayante pour les industries soucieuses de leur impact environnemental.

État du marché et potentiel de croissance

Actuellement, la demande mondiale de noir de carbone s’élève à environ 18 millions de tonnes par an, avec l’Europe représentant près de 15% de cette demande. Le rCB a le potentiel de remplacer entre 10% et 20% des utilisations traditionnelles de vCB en Europe, ce qui pourrait équivaloir à une réduction annuelle de 250 à 550 000 tonnes, représentant une valeur économique significative.

Défis techniques et réglementaires

Malgré son potentiel, le rCB fait face à plusieurs défis majeurs. La qualité du rCB, souvent inférieure à celle du vCB, limite son utilisation dans certaines applications. De plus, la technologie de pyrolyse reste relativement immature, ce qui pose des problèmes de constance dans la qualité du produit final. L’adoption de normes industrielles, comme celles introduites par le comité ASTM D36, est cruciale pour surmonter ces obstacles.

Acteurs principaux et initiatives d’innovation

Des entreprises comme Circtec, en partenariat avec Birla Carbon, ainsi que Pyrum Innovations AG et Bolder Industries, sont à la pointe de la production de rCB. L’engagement de grands acteurs industriels, tels que Michelin, soutient également le développement de cette technologie. Ces collaborations sont essentielles pour augmenter les capacités de production et améliorer les procédés de fabrication du rCB.

Vers un avenir plus vert et durable

L’introduction du rCB redéfinit les chaînes d’approvisionnement dans l’industrie du pneu et au-delà. Avec l’appui des fonds d’investissement et des initiatives de recherche et développement, le secteur se dirige vers une réduction substantielle des impacts environnementaux associés à la production de noir de carbone. L’expansion de la production de rCB pourrait marquer un tournant décisif dans la quête de solutions industrielles plus durables.

Où trouver de l’or en France ?

Cet article explore la transition vers le noir de carbone récupéré (rCB), une innovation qui promet de réduire les émissions de CO2 tout en recyclant efficacement les pneus usagés. En détaillant les processus de production, les défis à surmonter et le potentiel de marché du rCB, il met en lumière l’émergence d’une économie circulaire dans l’industrie lourde, soulignant l’importance des innovations technologiques pour un avenir plus durable.

Source : Emerton

Notre site est un média approuvé par Google Actualité.

Ajoutez Media24.fr dans votre liste de favoris pour ne manquer aucune news !

Nous rejoindre en un clic
Suivre-Media24.fr

Guillaume AIGRON
Guillaume AIGRON
Très curieux et tourné vers les nouvelles technologies, je vous propose de vous faire profiter de mon expertise pour tous les enjeux touchant au monde de l'entreprenariat et de l'assurance (milieu dans lequel j'ai évolué pendant de nombreuses années).

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles connexes

Le Kangei Maru nouveau navire-usine de 120 mètres de long part en mer chasser 200 baleines

Le Japon a récemment mis en service un navire-usine d'envergure, le Kangei Maru, dédié à la chasse à...

Dans quels pays vous mangez le plus de micro-plastiques sans le savoir : résultat d’une étude dans les 109 principaux pays en développement et...

L’exposition aux microplastiques via l’alimentation est devenue un sujet de préoccupation majeur à l’échelle mondiale. Cette section explore...

Gardez vos bijoux intacts, même dans l’eau : quels matériaux privilégier ?

Lorsqu'il s'agit de choisir des bijoux à porter au quotidien ou en certaines occasions spéciales, il est crucial...

Ce champion français de la construction cartonne en Angleterre avec ce méga contrat de 230 millions d’€ pour repenser le réseau urbain de la...

Dans une ère où les infrastructures urbaines deviennent le cœur battant des villes modernes, la ville de Milton...