Ce jet sans aile volera à 1837 km/h… Sans essence ni kérozène grâce à cette technologie futuriste qui promet beaucoup pour l’avenir de l’aviation

Date:

Sky OV : Le jet supersonique à hydrogène sans ailes qui promet de révolutionner le transport aérien de luxe.

Découvrez comment ce concept futuriste allie vitesse, écologie et confort ultime pour redéfinir le voyage transatlantique.

Lire aussi :

Une révolution dans l’aviation : Le Sky OV dévoilé

Le designer espagnol Oscar Viñal a récemment présenté le concept d’un jet supersonique à hydrogène sans ailes, le Sky OV, capable d’atteindre des vitesses allant jusqu’à Mach 1.5 et de transporter jusqu’à 300 passagers. Avec une apparence futuriste rappelant un vaisseau spatial, cet avion peut atteindre une vitesse maximale de 1 837 km/h (1 141 mph), soit deux fois plus rapide que les avions commerciaux actuels. Ainsi, il pourrait relier Londres à New York en moins de cinq heures, contre huit heures actuellement.

La Suisse vient de capturer le soleil avec cette invention digne d’un James Bond

Des caractéristiques techniques impressionnantes

Design innovant et économie de carburant

Le Sky OV se distingue par son design en delta, intégrant la carlingue et les ailes en une seule grande structure, offrant ainsi plus d’espace en cabine que les avions traditionnels. Ce design sans ailes réduit également la traînée et améliore l’efficacité énergétique. Le système de propulsion de l’appareil fonctionne grâce à un mélange de carburant hydrogène et d’électricité, rendant les voyages supersoniques à zéro émission possibles. Au lieu de turbo-réacteurs, le Sky OV utilise un moteur à détonation pulsée hybride (PDE) couplé à un turboréacteur.

Des matériaux de pointe

L’extérieur du Sky OV sera recouvert de points quantiques solaires capables de produire de l’électricité à partir des rayons du soleil. De plus, des ailerons assistés par intelligence artificielle amélioreront les performances de l’appareil. Oscar Viñal compare cette nouvelle forme d’avion à la conception « aile volante » utilisée par certains avions militaires comme le célèbre B-2, mais avec un volume central plus important.

Caractéristique Description
Vitesse maximale 1 837 km/h (Mach 1.5)
Capacité de passagers 300
Autonomie 16 600 km
Plafond de service 13 000 mètres
Propulsion Moteur à détonation pulsée hybride (PDE) et turboréacteur

L’expérience de vol redéfinie : Luxe et confort

Un luxe inégalé à bord

En plus de sa vitesse exceptionnelle, le Sky OV propose un luxe inégalé pour ceux qui souhaitent voyager avec style. Les passagers pourront profiter de chambres, suites, salles de bains et même d’un chef cuisinier à bord. Dans les salons, on trouvera des canapés en cuir, des tables à manger, des téléviseurs à écran plat de 32 pouces, des casques anti-bruit, des lits doubles confortables, des douches à hauteur totale, des unités de vanité et des peignoirs, le tout avec un service de chef à bord.

Cabines spacieuses et privées

Les cabines individuelles offriront également un espace généreux avec des stores aux fenêtres et des portes coulissantes pour garantir une intimité totale. Le Sky OV promet ainsi une expérience de vol unique, alliant rapidité et confort de manière inédite.

Des performances environnementales et économiques supérieures

Réduction des émissions et du bruit

En utilisant un mélange de carburant hydrogène et d’électricité, le Sky OV vise à réduire drastiquement les émissions de carbone, contribuant ainsi à la lutte contre le changement climatique. De plus, l’avion génèrera moins de bruit, améliorant ainsi l’expérience de vol pour les passagers et réduisant les nuisances sonores pour les habitants proches des aéroports.

Moins de poids, moins de coûts

Oscar Viñal souligne également que cet avion pèsera moins, générera moins de bruit et d’émissions, et coûtera moins cher à exploiter qu’un avion de transport conventionnel équivalent. Le Sky OV pourrait donc représenter une avancée significative dans la réduction des coûts d’exploitation des compagnies aériennes tout en offrant un service supérieur.

Avantage Impact
Réduction des émissions Voyages supersoniques à zéro émission
Réduction du bruit Moins de nuisances sonores pour les passagers et les communautés
Économie de carburant Réduction des coûts d’exploitation
Poids réduit Meilleure efficacité énergétique

Le futur de l’aviation : Un rêve à portée de main

Vers une réalité

Bien que le Sky OV soit encore un concept, son design innovant et ses performances potentielles laissent entrevoir un avenir prometteur pour l’aviation. Le développement de technologies avancées telles que les moteurs à détonation pulsée hybride et l’utilisation de l’hydrogène comme carburant pourraient révolutionner le secteur aéronautique.

Patience nécessaire

Cependant, ceux qui rêvent de voler à bord du Sky OV devront attendre plusieurs années avant de voir cet avion prendre son envol. Le développement, la certification et la mise en service de tels appareils prendront du temps, mais le potentiel est immense.

Tableaux des spécifications et comparaisons

Caractéristique Sky OV Avion commercial actuel
Vitesse maximale 1 837 km/h 900 km/h
Autonomie 16 600 km 15 000 km
Capacité de passagers 300 250-350
Émissions de CO2 Zero Significatives

 

Cette union stratégique de 2 géants français va propulser le futur porte-avions français à une excellence jamais atteinte

Cet article explore le concept révolutionnaire du jet sans ailes à hydrogène, le Sky OV, en détaillant ses caractéristiques techniques, ses avantages en termes de performance et de confort, ainsi que ses implications pour l’avenir de l’aviation. Ce projet, bien qu’encore en phase de conception, promet de redéfinir les standards des voyages aériens supersoniques tout en étant respectueux de l’environnement.

Source : Luxury Launches

Visuel : Oscar Viñals

Notre site est un média approuvé par Google Actualité.

Ajoutez Media24.fr dans votre liste de favoris pour ne manquer aucune news !

Nous rejoindre en un clic
Suivre-Media24.fr

Guillaume AIGRON
Guillaume AIGRON
Très curieux et tourné vers l'économie, la science et les nouvelles technologies, (particulièrement ce qui touche à l'énergie et les entreprises françaises) je vous propose de vous faire profiter de cette passion à travers des articles d'actualité.

8 Commentaires

  1. Vu la forme, ça m’étonnerait que le big bang du mur du son soit supportable au dessus des continents. Cet avion ne pourra passer le mur du son qu’au dessus des océans, limitant ainsi considérablement l’intérêt d’une vitesse supersonique.

    • Il n’y a pas 50 sortes de mur du son et la forme de l’avion ne change rien à cet état de choses.
      Ne passer le mur du son qu’au dessus des océans n’enlèverait rien aux possibilités d’une vitesse supersonique. Que survolent sur une bonne partie de leurs trajets les vols transatlantiques?
      Les problèmes sont ailleurs:
      – cet avions tient plus de l’utopie qu’autre chose, si ça se fait un jour ça ne sera pas avant très longtemps
      – si cet appareil vole un jour ce qui est loin d’être garanti, où trouvera-t-on les quantités inouïes d’hydrogène dont il aura besoin?
      – pour ne pas changer on découvrira si un jour il décolle qu’il pose de nouveau problèmes: nouvelle forme de pollution pas envisagée avant, aéroports pas adaptés à ses caractéristiques, technologies si pointues qu’elles ne peuvent pas être fiables, et d’autres choses encore.
      – possible coût des vols pouvant être si excessif que les passagers ne se bousculeraient pas pour y monter…

      • BonjourYannick du 22000,
        En quelques mots, pour vous répondre :
        Ne croyez-vous pas que le Concorde comme l’A380 furent il y a des décennies des utopies que nous ne pensions pas réalisables ?
        Comment pouvez-vous parler de “quantités inouïes” d’hydrogène, sans savoir la quantité envisagée pour cet avion ?
        De quelles formes de nouvelles pollutions parlez-vous ici ? Quels seraient les aéroports pas adaptés d’après vous (et pourquoi les aéroports ne seraient pas adaptés d’ailleurs !) ? Comment pouvez-vous juger de la non fiabilité de technologies à l’heure où nos sociétés modernes sont pionnières dans la recherche ?
        Avez-vous déjà tenter de réserver un vol sur un avion qui n’existe pas encore pour avancer que les coûts seront excessif ?
        Merci pour vos lumières.
        Didier

    • Pour l’instant c’est une utopie, les défis techniques sont très nombreux, par exemple rien que la pressurisation nécessaire pour la survie des passagers provoquerait des contraintes mécaniques de centaines de tonnes sur ce genre de structure . Autant il est plutôt simple de pressuriser une structure cylindrique de faible diamètre comme le Concorde , autant pour une aile volante c’est autre chose et le blindage nécessaire même avec des matériaux ultra léger l’empêcherait de décoller.
      Ce projet n’est pour l’instant réalisable qu’en divisant l’altitude et la vitesse par 3.

  2. Encore une utopie technologique pour nous faire croire que l’aviation va trouver des solutions. Avant de passer le mur du son il faudrait qu’il passe le mur du çon

  3. Effectivement le défi n’est pas que se soit réalisable
    Simplement la rentabilité
    C’est beau c’est innovant mais quel utilité d’ajouter tout ce confort dans un transport qui n’aboutira qu’à des billets au prix exorbitant
    C’est un projet d’avion de croisiere ou de transport ??
    Pourquoi ne pas commencer par un modèle plus petit intégrant simplement vitesse et performance

  4. Bonjour, il y’aura toujours des détracteurs, des incroyants et des personnes comme moi pensant que tout est possible ou presque….des détracteurs j’en ai connu ..en effet en 1975 dont l’idée venait de bien avant… à une époque où les banques créaient des marques de maison…je m’étais associé à l’une d’entre elles très connues avec sur un prospect de 22 villes en France et douze à l’étranger….une année et Demi de publicité …aucune demande de construction de maison individuelle … j’étais un incompris, j’ai même émis des conneries pour mieux faire comprendre…lorsqu’il fait froid vous mettez un manteau faites en de même..isolez vos murs par l’extérieur…1975 personne n’avais compris cet innovant intérêt..1982 mon projet refusé lpar la Serm ors d’un concours de…maison bioclimatique ..alors ce jour l’isolation a une progression annuelle de 7,5%…vous l’avez compris évitez de contredire systématiquement, dites vous simplement que presque tout étant possible il faut juste savoir patienter, surtout qu’il faut du temps pour les études et essais …sans publier le pognon dont les petits comme moi n’ont pas…. Oui l’isolation par l’extérieur ce sera obsolète lorsque je sortirai ma nouvelle idée là vraiment presque anti tout , incassable, impénétrable, autonome etc..mais pas pour les taxes…quant’aux autres projets plus dans le sens de l’avionnerie , le vrai véhicule d’appellation voiture et l’identifier d’une soucoupe volante sont dans les cartons…bon la maison aussi , elle ne volera pas mais pouvant se moquer des montée des eaux…un quelque chose d’aviation vu la matière honeycomb….bref faut croire en l’avenir…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles connexes

La Lune dans tous ses états avec ce lunistice, phénomène observable pour la première fois depuis 18 ans

Lunistice : Un phénomène lunaire inédit en 18 ans va éclairer nos nuits. Pour la première fois depuis 2006,...

La chine révolutionne le monde de l’énergie et fait un bond vers la fusion nucléaire avec le premier tokamak à supraconducteurs haute température du...

Energy Singularity, une entreprise basée en Chine, vient de franchir une étape révolutionnaire en construisant le premier tokamak...

La résilience des commerçants indépendants face aux défis économiques et l’impact limité des Jeux Olympiques

L'économie française traverse une période d'inflation persistante qui touche particulièrement les commerçants indépendants. Selon l'Observatoire Ankorstore du Commerce...