Ce champion français de la chimie investit 250 millions d’euros aux États-Unis et s’impose comme un acteur essentiel dans le secteur clé des semi-conducteurs

Date:

Air Liquide prend un nouveau tournant aux États-Unis.

Dans un mouvement stratégique audacieux, Air Liquide a annoncé la construction d’une importante usine de production de gaz industriels aux États-Unis. Cet investissement colossal de plus de 250 millions de dollars est destiné à soutenir l’expansion d’un des principaux fabricants de semi-conducteurs mondiaux. Cette décision marque une étape clé dans l’approvisionnement en composants essentiels pour l’industrie de la haute technologie.

Lire aussi :

Une implantation stratégique pour une efficacité maximale

La future installation sera située dans l’Idaho, un choix stratégique pour sa proximité avec les installations de Micron Technology, Inc., et d’autres entreprises technologiques clés de la région. Ce site produira des volumes importants d’azote ultra-pur et d’autres gaz essentiels, ce qui représente une avancée significative en termes de logistique et d’efficacité énergétique pour le secteur.

On en sait plus sur le futur colosse des mers français : Le plus grand porte-avion jamais construit en Europe

Avantages économiques et création d’emplois

Ce projet ambitieux ne se limite pas à ses contributions technologiques. En effet, il est également un moteur économique puissant, prévoyant de créer des centaines d’emplois directs et indirects. Pendant la phase de construction et tout au long de son exploitation, cette initiative stimulera l’économie locale et régionale, renforçant ainsi l’industrie américaine des semi-conducteurs.

Un design innovant pour une production durable

Le design de cette nouvelle installation de production de gaz ne se contente pas de suivre les standards industriels; il les redéfinit. En incorporant les dernières avancées en matière de technologie numérique, de standardisation et de modularisation, cette unité promet une production fiable et sécurisée, tout en optimisant les coûts et les délais de livraison.

Un impact écologique réduit

Ce nouvel établissement ne se contente pas d’augmenter la production; il le fait de manière responsable. Avec une consommation énergétique réduite de 5 % par rapport aux installations antérieures et un engagement vers 100 % d’électricité renouvelable dans les cinq prochaines années, Air Liquide montre l’exemple en matière de durabilité dans l’industrie lourde.

Témoignages et perspectives futures

Matthieu Giard, Directeur du Pôle Amériques pour Air Liquide, exprime sa fierté: “Ce projet renforce notre engagement à long terme avec Micron Technology et affirme notre leadership en innovation dans le secteur électronique”. Du côté de Micron, Scott Gatzemeier, Vice-président, souligne l’importance de cet investissement pour la chaîne logistique américaine, anticipant une augmentation significative de la production et une amélioration de la résilience industrielle.

Ce géant français de l’énergie lance son nouveau combustible révolutionnaire aux États-Unis avec cette première usine pilote

Cet article explore l’annonce récente par Air Liquide de son investissement majeur dans une nouvelle installation de production de gaz industriels aux États-Unis. Le projet vise à soutenir l’industrie des semi-conducteurs grâce à une technologie de pointe et une approche durable, promettant de significatifs bénéfices économiques et écologiques tout en renforçant les capacités de production américaine dans un secteur clé.

Source : Air Liquide

Notre site est un média approuvé par Google Actualité.

Ajoutez Media24.fr dans votre liste de favoris pour ne manquer aucune news !

Nous rejoindre en un clic
Suivre-Media24.fr

Guillaume AIGRON
Guillaume AIGRON
Très curieux et tourné vers l'économie, la science et les nouvelles technologies, (particulièrement ce qui touche à l'énergie et les entreprises françaises) je vous propose de vous faire profiter de cette passion à travers des articles d'actualité.

1 COMMENTAIRE

  1. Ouais…. Ils s’installent là-bas , certes pour la proximité, mais surtout pour les aides, subventions et abaissement de charge…. Rien d’autre… Et pour moi, français, ça ne m’apporte rien, d’autant que les actionnaires de quasi toutes les boîtes du CAC 40 sont étrangers….et donc les benefs … Partent dans leur poche….

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles connexes

Airbus investit dans LanzaJet pour booster la production de carburants aéronautiques durables (SAF)

Airbus a récemment annoncé un investissement stratégique dans LanzaJet, une entreprise de technologie de pointe dans le domaine...

Airbus et Avolon montrent la voie vers une quasi-neutralité carbone de l’industrie aéronautique

Airbus a récemment annoncé un nouveau partenariat avec Avolon, un bailleur d'avions, pour étudier le potentiel des appareils...

Nouveau cap franchit pour la fusion nucléaire grâce à cette technologie “oubliée” depuis 30 ans

L'expérience WHAM franchit un nouveau cap dans la fusion nucléaire. En matière de recherche sur la fusion nucléaire, le...

Des requins drogués dans cette mer, mais par qui et par quoi ? L’étrange découverte faite au large de ce pays d’Amérique latine interpelle

La contamination par la cocaïne affecte la faune marine au Brésil. Des chercheurs brésiliens ont découvert que des requins...