Mieux que les voitures autonomes, ce robot japonais est capable de conduire à votre place grâce à ses 74 muscles et 39 articulations

Date:

La dernière merveille technologique de Tokyo : Musashi, le robot qui conduit !

Oubliez tout ce que vous savez sur la technologie de conduite autonome : la dernière innovation de Tokyo, Musashi, un robot conçu pour faire fonctionner des véhicules, ouvre une nouvelle voie dans le progrès automobile.

Lire aussi :

L’essor des pilotes robots ?

Dans un laboratoire de l’Université de Tokyo, une nouvelle prouesse technologique est en train d’émerger, combinant la robotique et fonctionnement des véhicules. Musashi, un robot humanoïde doté de capacités avancées, est à la pointe de cette innovation. Développé pour la conduite, le design unique de Musashi lui permet de contrôler un véhicule comme le ferait un humain.

La Chine sera-t-elle la première nation au monde à maîtriser la fusion nucléaire avec cette avancée majeure ?

Une approche humanoïde

Musashi n’est pas un robot  “traditionnel”. Conçu pour imiter l’anatomie humaine, il présente une structure musculo-squelettique sophistiquée avec 74 muscles artificiels et 39 articulations, à l’exclusion des mains. Cette conception a un but et permet à Musashi d’effectuer facilement des mouvements complexes comme tourner le volant et actionner les pédales. Le corps du robot comprend des matériaux résistants et un système d’actionneurs pneumatiques qui simulent la flexibilité et la tension des muscles comme pour un être humain.

Systèmes sensoriels et de contrôle

Pour naviguer sur les routes en toute sécurité, Musashi est équipé de caméras de vision haute résolution intégrées dans ses yeux. Ces caméras peuvent effectuer des panoramiques et des inclinaisons, offrant une large gamme de vues, allant du simple balayage routier aux contrôles rapides dans les rétroviseurs latéraux. De plus, les mains et les pieds de Musashi sont équipés de capteurs qui évaluent la force et la flexibilité, essentiels pour régler les commandes telles que le frein à main, l’allumage et les pédales.

test des compétences de conduite de Musashi

Les essais routiers de Musashi se sont révélés prometteurs. Lors d’un test à bord d’une voiture électrique Toyota COMS, Musashi a réussi à gérer un carrefour en répondant aux feux de circulation sans intervention humaine. Cependant, des défis subsistent, comme maintenir une vitesse constante sur des terrains variés et reconnaître les obstacles dynamiques comme les piétons.

D’autres applications possibles ?

Bien que conduire soit la fonction principale du Musashi, sa conception semblable à celle d’un humain en fait également un candidat idéal pour d’autres rôles, comme celui de mannequin de crash test dans les simulations de sécurité. Cette polyvalence ouvre de nouvelles possibilités pour les applications robotiques dans des domaines nécessitant une interaction humaine détaillée sans mettre de vies humaines en danger.

L’avenir robots humanoïdes

L’équipe de recherche de l’Université de Tokyo est optimiste quant aux applications futures des robots humanoïdes comme Musashi. Les connaissances acquises grâce au développement et aux tests de Musashi ouvrent la voie à de nouveaux progrès dans la technologie robotique et la conduite autonome.

Ce champion français de la chimie investit 250 millions d’euros aux États-Unis et s’impose comme un acteur essentiel dans le secteur clé des semi-conducteurs

Cet article explore les démarches innovantes entreprises par des chercheurs de l’Université de Tokyo avec Musashi, un robot humanoïde conçu pour conduire des voitures. Grâce à sa conception avancée et à ses systèmes sensoriels, Musashi représente un pas en avant significatif dans l’intégration de la technologie robotique aux activités humaines quotidiennes.

Source : Université de Tokyo

Notre site est un média approuvé par Google Actualité.

Ajoutez Media24.fr dans votre liste de favoris pour ne manquer aucune news !

Nous rejoindre en un clic
Suivre-Media24.fr

Guillaume AIGRON
Guillaume AIGRON
Très curieux et tourné vers l'économie, la science et les nouvelles technologies, (particulièrement ce qui touche à l'énergie et les entreprises françaises) je vous propose de vous faire profiter de cette passion à travers des articles d'actualité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles connexes

Le plus grand avion du monde étonne encore par son histoire tragique et son matériau principal avec lequel il était construit : le bois

"Spruce Goose" : L'histoire du géant des airs qui a marqué l'aviation Le Hughes H-4 Hercules, plus connu sous...

Ce Français leader mondial dans la construction durable investit 1,9 milliards d’euros dans ce champion australien et s’impose comme un acteur incontournable dans la...

Saint-Gobain révolutionne le marché australien avec une acquisition stratégique majeure. Saint-Gobain vient de conclure un accord définitif marquant une...

Les États-Unis inaugurent une première mondiale avec ce Ferry d’un nouveau genre et qui fonctionne exclusivement avec un carburant encore peu présent dans la...

Le premier Ferry à hydrogène du monde prêt à naviguer. Le MV Sea Change, premier ferry commercial à hydrogène,...

Ces scientifiques coréens découvrent une nouvelle propriété exceptionnelle à ce matériau qui promet +145% de production d’hydrogène vert

Le nouveau matériau qui va changer le monde de l'énergie. Cette avancée scientifique majeure en provenance de Corée promet...